Blog de cuisine mère/fille

couscous

Couscous tunisien au poisson

 

Couscous tunisien au poisson.La première fois que j’ai dégusté ce type couscous c’était dans une gargote attenante à la célèbre mosquée  Zitouna de la Médina de Tunis.

Les deux plats les plus demandés étaient le mosli de tête d’agneau et le couscous au poisson. J’ai opté pour le couscous au poisson et même s’il arrachait la bouche tellement il était piquant , c’était délicieux ! 

Après, c’est ma fille qui nous a préparé un bon couscous au mérou qui nous a vraiment ravis et depuis le couscous au poisson est totalement adopté chez moi, même si on a la main légère sur le piquant.

Il est généralement préparé avec un couscous de calibre moyen, de la dorade, du mulet ou des darnes de mérou, des pomme de terre et des poivrons comme légumes, mais personnellement je rajoute des carottes et des  courgettes.

Les épices ont une grande importance dans la saveur de la sauce, mais elles peuvent changer d’une région à l’autre et d’une famille à une autre.J’utilise généralement les têtes de poisson pour donner un bon goût au bouillon.

Les pièces de poisson doivent bien mariner dans les épices, on peut préalablement les frire avant de les passer dans la sauce. Pour ma part, je zappe cette étape pour éviter le surplus de gras. Toujours est il qu’il faut surveiller de prés la cuisson des poissons qui ne doit pas être trop longue pour éviter que les chairs ne s’effritent .

 

 

Ingrédients:

1 belle dorade ou 4 petites dorades 

500 gr de couscous moyen

2 gros oignons

3 gousses d’ail

2 piments forts

sel, poivre, cumin, curcuma

harissa, concentré de tomate

1 poignée de pois chiches trempés la veille

Pommes de terre, carotte, courgettes

huile d’olive

eau

 

Marche à suivre:

-Nettoyer les poissons et leur enlever leurs têtes

-Faire des incisions de chaque  coté du poisson

-Préparer un mélange avec trois  gousses d’ail finement hachées,1 cuillère à café de sel, 1 cuillère à café de cumin,1 cuillère à café d’harissa ( du concentré de tomate pour moi), 1 cuillère à soupe de l’huile d’olive. En enduire les poissons en faisant bien rentrer les épices dans les entailles et réserver au frais.

-Dans le bas du couscoussier, faire frire les piments  forts  dans de l’huile d’olive. Réserver à part.Faire revenir dans la même huile les oignons hachés et les têtes de poissons , ajouter 1 cuillère à café de sel,1 cuillère à café de poivre, 1 cuillère à café de cumin,1 cuillère à café de paprika,1 cuillère à café de curcuma. Laisser mijoter à petit feu.

-Ajouter les pois chiches , 1 litre d’eau chaude et laisser cuire le temps de  cuisson des pois chiches.Retirer les têtes de poissons.

-Ajouter les légumes épluchés, lavés et découpés ainsi qu’une grosse cuillère de concentré de tomate. Rectifier l’assaisonnement.

-Verser une partie de la sauce dans une sauteuse , y plonger les dorades et les faire cuire 10 à 15 minutes selon leur taille 

Préparation du couscous

–  Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent l’eau (Il s’agit ici de couscous maison, sinon il y a lieu de suivre les indications du fabriquant qui sont sur le paquet)

 -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe  d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

 -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

 -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

-Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

– Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15 mn

-Retirer le couscous, l’aérer, l’arroser progressivement  de sauce en le travaillant du bout des doigts et le remettre à cuire à la vapeur une dizaine de minutes

Vider le contenu du keskes dans un très grand plat, l’aérer , l’enduire d’huile d’olive et le mettre  en dôme dans un plat creux

–  Faire un trou au milieu du dôme et remplir  de sauce.Le garnir de légumes, pois chiches , poissons et piments frits.

 Présenter la sauce dans une saucière et déguster.

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Couscous kabyle aux légumes secs pour le nouvel an berbère

 

Le couscous aux légumes secs est dégusté en Kabylie pour célébrer le nouvel an berbère. C’est un plat préparé généralement avec du poulet fermier, de la viande séchée (kadid) et exclusivement des légumes secs.

La tradition veut que ces légumes secs soient au nombre de sept dont des pois chiches, petits pois secs, fèves sèches, lentilles, haricots blancs, haricots à l’œil noir. Tous ces légumes secs donnent une sauce onctueuse et savoureuse.

Pour cette année, j’ai opté pour un couscous d’orge qui donne une touche plus rustique à ce plat de terroir. N’ayant pas à ma disposition les petits haricots à l’œil noir (ici) , j’ai juste rajouté une poignée de graines de blé .

Très bonne année à tous ! Assegass Ameggas !

Ingrédients

500 gr de couscous d’orge

1 poulet fermier 

1 morceau de viande séchée kadid

1 gros oignon

4 gousses d’ail

1 tomate bien mûre

200 gr de pois chiches 

200 gr de fèves séchées décortiquées

200 gr de lentilles

100 gr d’haricots blancs

100 gr d’haricots à l’œil noir ( pas mis, remplacé par une poignée de graines de blé trempées)

100 gr de pois cassés (pas mis)

1 c à s de concentré de tomate

Sel, poivre, coriandre en poudre, paprika, ras el hanout, piment rouge en poudre

1 piment

huile d’olive

Eau

Marche à suivre

 Préparation de la sauce

– La veille mettre  les légumes secs à tremper dans de l’eau froide

–  Mettre les morceaux de poulet  dans une cocotte,  ajouter l’oignon, la tomate  et l’ail mixés,  le sel, le poivre, la coriandre en poudre, le paprika, le ras el hanout, le piment rouge en poudre  et faire revenir dans une cuillère d’huile à feu doux

– Ajouter le morceau de viandé séchée désalé et les légumes secs trempés, rincés , égouttés  et couvrir de suffisamment d’eau pour faire une sauce. Fermer la cocotte et laisser cuire

– Quand le poulet  est cuit, le retirer, le réserver, rajouter le concentré de tomate dilué dans un peu de sauce et poursuivre la cuisson.

-Quand la viande sèche et les légumes secs sont cuits et la sauce épaissie,rajouter le piment et donner encore un petit bouillon.

Préparation du couscous

–  Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

 -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe    d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

 -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

 -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

-Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

– Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15 mn

-Retirer le couscous, l’aérer, l’enduire d’huile d’olive et le mettre  en dôme dans un plat creux

–  Faire un trou au milieu du dôme et arroser  de sauce.Le garnir des morceaux de poulet, des légumes secs et d’œufs durs.

 Présenter la sauce dans une saucière et déguster.

 

***********************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Couscous aux fèves fraîches.

couscous aux fêves - cuisine à 4 mains

C’est la saison des petits légumes  printaniers bien frais qui rajoutent énormément de goût à nos petits plats.

J’ai utilisé pour ce couscous des fèves fraîches bien tendres , des fèves écossées  et de  la viande d’agneau .Vous pouvez tout aussi bien utiliser du poulet ou opter pour  un couscous végétarien sans viande.

Ce couscous aux fèves vient compléter  et enrichir  le large éventail des couscous collectés dans le Dossier  » Les meilleurs couscous de la blogosphère » .Allez fouiner dedans, je suis sûre que vous trouverez  beaucoup d’inspiration.

 Ingrédients

500 gr de couscous fin

500 gr de viande d’agneau du  collier ou de l’épaule

2 gros oignons

2 gousses d’ail

1 tomate bien mûre

Sel, poivre, coriandre en poudre

Fèves vertes et fèves fraîches écossées

1 piment

Beurre fermier

Eau

couscous aux fêves 2 - cuisine à 4 mains

Marche à suivre

 Préparation de la sauce

–         Mettre la viande dans une cocotte,  ajouter les oignons  et l’ail mixés,  le sel, le poivre, la coriandre en poudre  et faire revenir dans une cuillère de smen à feu doux

–    Ajouter la tomate entière  et couvrir d’eau chaude, fermer la cocotte et laisser cuire

–     Quand la viande  est cuite , ajouter les fèves coupés en morceaux, les  fèves fraîches écossées et poursuivre la cuisson. Rajouter le piment en dernier.

Préparation du couscous

–         Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

        -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe    d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

       -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

     -Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

   – Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15 mn

   -Retirer le couscous, l’aérer, l’enduire de beurre fermier et le mettre   dans un plat creux

–  Arroser  le couscous de sauce.le garnir de  fèves et de morceaux de viande.

   – Présenter la sauce dans une saucière et un plat de piments frits!

 

Tags: couscousAlgérieoignon vert,pimenttomatemouton, fèves

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!


Couscous tunisien au vert de fenouil

couscous au fenouil 4 cuisine à 4 mains

J’ai découvert ce délicieux couscous grâce au concours  que  j’avais organisé en 2009 pour collecter et partager le maximum de recettes de couscous.

Il faut dire que le résultat a été époustouflant avec une gamme riche et variée de ce délicieux plat.( Les couscous  en question sont )

C’est Kaouther du délicieux blog  « Ma sélection naturelle » qui avait participé avec ce couscous végétarien plein de saveurs , de chaleur et de couleurs!!

Je m’étais promis de le tester, mais je n’ai jamais pu mettre la main sur le vert de fenouil tel qu’il se vend en  Tunisie. Cette année Kaouther a mis ce délicieux couscous sur sa page FB et je n’ai pas pu résister longtemps pour le faire et le déguster. J’ai simplement utilisé les petites peluches de fenouil, ils n’ont pas donné une couleur aussi verte au couscous, mais le parfum et le goût y étaient!

Par ailleurs , ma famille ayant des palais assez délicats, je n’ai pas utilisé la grande quantité de piments préconisée par la recette. J’ai remplacé par des poivrons et très peu de piment. Mais ça arrachait tout de même!! Mais ô que c’est bon! On n’arrive pas à s’arrêter!!

En cette froide saison c’est un véritable bonheur!! Merci Kaouther pour ce délicieux partage!!

Ingrédients :

Couscous parfumé au fenouil:

500g de couscous commercial (maison pour moi)

2 bottes de fenouil (feuilles et tiges)

3  oignons verts

1 filet d’huile d’olive

1 verre d’eau froide,sel

Sauce tomate pimentée

5 Piments coupés en rondelles et 5 felfel msayer (piment fort conservé dans de l’eau salée) (4 poivrons et un piment pour moi )

1 verre d’huile d’olive

1 et ½ c à soupe de concentrée de tomate

2 têtes d’ail

1 gros oignon (ou 2 gros oignons verts)

1 bonne c à s de carvi fraîchement moulu

Sel

Poivre

2 c a s de piment très fort

1 bonne c à s de Harissa diari (selon votre goût… )

couscous au fenouil 1 cuisine à 4 mains

Marche à suivre:

Préparation du couscous au fenouil

–         Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

        -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe    d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

       -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

     -Arroser d’eau salée,  mélanger du bout des doigts et laisser absorber

   – Quand le couscous est bien sec rajouter les verts de fenouil et l’oignon vert coupés finement  , mettre le tout dans le haut du couscoussier  et cuire l’ensemble pendant 40 à45mn max (20 mn)

 

couscous au fenouil 2 cuisine à 4 mains

Préparation de la sauce tomate pimentée:

– Faire revenir, sur feu moyen, dans l’huile d’olive, les piments (piments forts frais et felfel msayer), réserver.

– Dans la même huile, mettre l’oignon coupé, puis ajouter le concentré dilué dans un peu d’eau avec l’ail et le carvi puis la harissa et le piment fort.

– Laisser rissoler quelques minutes. Allonger la sauce d’un grand verre d’eau, baisser le feu, et laisser mijoter pendant une dizaine de minutes en mélangeant à de temps à autre,  ajouter les piments. La sauce doit être assez épaisse.

couscous au fenouil 3 cuisine à 4 mains

– Mélanger le couscous avec la sauce pimentée et servir avec des oeufs durs.J’ai servi avec du lben.

Tags: couscous, Tunisie, Algérie, fenouil, oignon vert,piment, plat végétarien,tomate

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !


Couscous à la osbana pour l’Aïd

A l’approche de l’Aîd el kebir , je vous  propose  un couscous  qui se prépare  en Algérie généralement le second jour de l’Aïd. Le premier jour étant destiné aux grillades  et autres barbecues.

Le couscous à la osbana est à base de tripes du mouton, de viande et de légumes. Il se caractérise par des saveurs particulières très appréciées par les connaisseurs.

La osbana ou el osban se prépare spécialement à l’occasion de l’Aïd el kébir où les cuisinières excellent dans la préparation des différents morceaux du mouton. Tout est utilisé et valorisé dans de délicieux plats dégustés dans une ambiance familiale et chaleureuse!

Là il s’agit de la panse du mouton et de ses tripes, qui nécessitent des soins particuliers et un nettoyage minutieux.

En fait c’est les poches de l’estomac du mouton qui sont remplies d’une farce épicée constituée par des tripes , des légumes , des herbes et des épices. Selon les régions, on rajoute des pois chiches, des petits pois ou du riz.

Je vous remonte la manière  et étapes de préparer la osbana déjà abordée  dans ce billet  à toute fins utiles.

Préparation de la osbana

Nettoyage  des tripes :

-Bien nettoyer à l’eau froide la panse  et les tripes du mouton

– Retourner les tripes et  les nettoyer à plusieurs reprises

-Les plonger dans de l’eau bouillante pour qu’elles se raffermissent et faciliter ainsi leur découpe

– Par ailleurs découper les panse du mouton en morceaux  selon la taille des poches  désirée

– Plonger rapidement un morceau dans de l’eau bouillante, le faire sortir et gratter avec un couteau sa face rugueuse, jusqu’à ce qu’il soit bien propre et blanc. Faire de même  pour les autres morceaux.

-Rincer le tout à grand eau plusieurs fois

Préparation de la farce

-Couper les tripes en petits morceaux

– couper les poumons en petit morceaux

– Ciseler finement le persil, la coriandre et la menthe

– Hacher les oignons et l’ail

– Couper les tomates en petits dés

-Mettre  le tout dans un grand plat, rajouter le sel , le poivre, le ras el hanout , le paprika et autres épices désirées

– Bien  mélanger et réserver

Montage des osbanas 

-Former des poches avec les morceaux de panse   eu les  cousant avec un fil bien solide, réserver une ouverture et laisser le fil en attente pour la fermeture

– Remplir les poches de farce et refermer totalement  en recousant avec le fil en attente. Faire quelques trous avec une grosse aiguille.

Votre osbana est prête à être cuite dans un bouillon, de préférence dans une cocotte minute.

Pour accompagner le couscous (ou chakhchoukhet edhfer), la poche cuite est ouverte en ôtant le fil, vidée de sa farce qui va garnir le couscous et la panse découpée en lanières et servie

La préparation étant relativement longue, il est intéressant de congeler quelque poches pour une future  utilisation.

Couscous à la osbana

 

Ingrédients

500 g de couscous fin

500g de viande d’agneau du  collier ou de l’épaule

1 ou 2  osbana 

2 gros oignons

Une poignée de pois chiches

Sel, poivre, coriandre en poudre

Légumes au choix ( courgettes ,carottes, navets, )

1 piment

Beurre fermier

Eau

Marche à suivre

 Préparation de la sauce

–         Mettre la viande dans une cocotte,  ajouter les oignons mixés, le sel, le poivre, la coriandre en poudre  et faire revenir dans une cuillère de smen à feu doux

–        Rajouter la osbana, les pois chiches , couvrir d’eau chaude, fermer la cocotte et laisser cuire

–     Quand la viande  et la osbana sont cuites, ajouter les légumes coupés en morceaux et poursuivre la cuisson. Rajouter le piment en dernier.

Préparation du couscous

–         Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

        -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe    d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

       -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

     -Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

   – Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15mn

   -Retirer le couscous, l’aérer, l’enduire de beurre fermier et le mettre   dans un plat creux

– Prendre la osbana enlever le fil de couture pour libérer la farce et découper la kercha (panse) en petits morceaux.

–  Arroser  le couscous de sauce.le garnir de  la farce de la osbana, des morceaux de viande, des pois chiches et des légumes

   – Présenter la sauce dans une saucière et un plat de piments frits!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !


Aïch pour les grands froids

Par ces temps de grand froid, et pour débuter chaudement cette nouvelle année, rien de tel qu’un bon plat bien fumant de aïch!!

J’ai préparé celui ci avec la viande séchée du mouton de l’aïd et les tomates séchées  cet été  selon les judicieuses orientations d’Annie! merci!

J’ai voulu aussi vous faire découvrir l’aïch au lait apprécié surtout par les enfants pour sa douceur et son bon goût de beurre

L’Aïch ou berkoukes est un couscous  aux gros grains, connu partout en Algérie et cuisiné de différentes façons, en sauce blanche, au lait et en sauce rouge très relevée. On retrouve aussi ce couscous au Moyen Orient sous l’appellation de moughrabiya, due sans doute à  son origine maghrébine.

La version sauce  rouge et relevée présentée ici, est consommée surtout par les grands froids d’hiver. Dans sa composition rentrent  bien sur la graine roulée à la main, des légumes secs, des légumes frais en petits morceaux, de la viande séchée (guedid), des épices, du fermas (abricots séchés), de la klila (fromage blanc séché). En fait, comme pour tous les plats rustiques, il fait appel à des réserves préparées à l’avance par les paysans en vue d’affronter les frimas de l’hiver !

C’est un plat délicieusement parfumé et très savoureux en bouche, généralement servi dans un plat en bois ou en terre ce qui lui confére une saveur particulière et appréciée par les connaisseurs !!

Ingrédients

500g de gros couscous

Un morceau de viande séchée

2gros oignons mixés

3 gousses d’ail hachées

2 grosses tomates mixées

2 càs de concentré de tomate

quelques tomates séchées

Une poignée de pois chiches trempés la veille

Une poignée de fèves sèches trempées la veille

Une poignée de fèves fraiches

Une petite pomme de terre coupée en petits morceaux

Autres légumes au choix : dés de carotte, dés de courgette

Une poignée de Fermas (abricots séchés)

Quelques grains de klila (fromage blanc séché et agglutiné) je n’en avais pas

Quelques piments forts rouges et verts

Sel, poivre, paprika, ras el hanout

Huile, eau


Marche à suivre

–         Mettre le gros couscous dans un grand plat, couvrir d’eau fraiche, laver et bien égoutter. Laisser les graines absorber l’eau, puis enduire d’une cuillère à soupe d’huile et réserver

–         Tremper la viande séchée dans de l’eau chaude pour la dessaler

–         Mettre la viande dans un autocuiseur avec les pois chiches et les fèves sèches, couvrir d’eau chaude, fermer et laisser cuire 40mn

–         Vérifier la cuisson de la viande, des pois chiches et des fèves et la quantité de sauce qui doit être abondante

–         Prélever un peu de sauce et y faire cuire à part  les abricots séchés lavés et trempés préalablement

–         Rajouter le reste des ingrédients dans la cocotte et laisser cuire encore 20mn

–         Faire cuire à la vapeur les graines d’aich pendant 30mn

–         Vérifier la cuisson et l’assaisonnement de la sauce

–         Prélever le tiers de la sauce et le réserver

–         Plonger les graines de couscous dans la sauce qui doit être abondante, réduire le feu et laisser cuire 15à 20mn à petite ébullition. Rajouter les abricots séchés avec leur sauce et les piments. Les graines doivent être fondantes et la sauce onctueuse

–         Servir dans un plat collectif, émietter la viande séchée dessus et rajouter éventuellement un peu de la sauce réservée

–         Consommer bien chaud avec boufedjoukh  (piment concassé confit)


 

Aich au lait

–         Mettre le gros couscous dans un grand plat, couvrir d’eau fraiche, laver et bien égoutter. Laisser les graines absorber l’eau, puis enduire d’une cuillère à soupe d’huile et réserver

–         Faire cuire à la vapeur les graines d’aich pendant 30mn

–      Arroser d’eau salée , laisser absorber l’eau, et recuire à la vapeur encore une fois

–      Mettre dans une marmite, couvrir de lait entier chaud additionné de 2 grosses cuillères à soupe de lait en poudre , d’une pincée de sel et laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps. Les graines doivent être fondantes et la sauce onctueuse

– Rectifier l’assaisonnement, poivrer, rajouter un bon morceau de beurre frais et régalez vous!



Résultat du jeu « A vos couscoussiers ! »

 

Le jeu «  A vos couscoussiers ! » aura duré un mois et demi !!

Un mois où on s’est déchainé à tester des couscous de toutes sortes, où a vu fleurir sur la blogosphère de grandes variétés de couscous !

Ce jeu n’aura été que le prétexte  de découvertes, de partage et d’échanges autour de ce plat si convivial qu’est le couscous !!

 Une merveilleuse palette de goûts, de parfums et de couleurs nous a été offerte !!

Chaque pays, chaque région, chaque foyer a  ses couscous !!

    Résultat de cette passionnante aventure:

Tous les 97 couscous sont gagnants car ils sont chargés d’amour, de chaleur et d’affection qu’on offre à nos familles et nos amis !

 

  

Mais combien de couscous sont restés dans l’ombre !! Je pense principalement aux merveilleux couscous tunisiens qui ont été insuffisamment représentés, aux couscous libyens totalement absents , aux couscous des régions du sud, aux couscous  nouvellement ancrés dans le pourtour du Bassin Méditerranéen…

Plusieurs bloggeuses  n’ont pas participé dans le cadre d’un concours, par manque de temps ou simplement par oubli ! Elles se disent  disposées à présenter leurs  couscous maintenant!

 De ce fait, je considère cette merveilleuse  œuvre  partiellement inachevée, aussi ce dossier restera ouvert , à nous de l’enrichir avec d’autres couscous plus variés les uns que les autres !

Un lien permanent sera établi vers ce dossier pour collecter le maximum de recettes!

  https://cuisinea4mains.wordpress.com/2009/11/16/les-meilleurs-couscous-de-la-blogosphere/

 

Ce jeu nous aura tellement rapprochés que se serait dommage d’y mettre une fin !!Aussi je vous propose  une chaine qu’on pourra perpétuer à plaisir !

La détentrice de plus de voix aura  le privilège d’organiser le prochain jeu et de choisir  le prochain  thème   dans le   cadre  de  la préservation d’un plat de notre riche patrimoine culinaire( bestella, hrira ,chorba,dolma, kefta,baghrir,sfenj..la liste est longue !!)

                                     Je passe le relai à

                              Radia du blog Radotouille 

                                        qui a totalisé

                                              36 voix

                               pour son couscous to go !

Et qui est  de ce fait la détentrice de plus de voix!  Bravo!!!

A toi de choisir un thème qui nous réunisse et nous enrichisse!!

                                                            Bon courage !!