Blog de cuisine mère/fille

Petits plats

Poulet frit croustillant / moelleux style KFC

poulet frit

Pour moi un bon poulet frit, c’est des morceaux de poulet bien croustillants à l’extérieur, moelleux à l’intérieur et surtout bien épicés, qui donnent envie d’en manger encore et encore…

Pour le moelleux, une bonne marinade de babeurre / lben /raib, l’acidité du liquide précuit le poulet et on obtient une superbe texture, même le blanc de poulet n’est pas du tout sec.

Pour le croustillant, toutes les recettes ont en commun une panure à l’oeuf et à la farine, mais quelques petites modifications changent la donne. Je remplace un quart de la farine par de la fécule de maïs, et l’oeuf par du blanc d’oeuf seul.

Ingrédients :

Ailes de poulet ou morceaux de poulet de votre choix

6 càs de farine

2 càs de fécule de maïs

2 blancs d’oeuf

1/2 verre de babeurre/lben/raib

Les épices :

1càc de paprika

1càc de curcuma

1/2 càc de gingembre

sel / poivre

1càc de harissa pour une version piquante

Vous pouvez utiliser les épices de votre choix, ou un curry que vous appréciez

Huile de friture

Marche à suivre :

– Mélanger les différentes épices, le lben et les morceaux de poulet.

– Laisser mariner une heure, ou de préférence toute une nuit, le gout et le moelleux n’en seront que meilleurs.

– Dans une assiette mélanger la farine, la fécule de mais et un peu de sel et de poivre. Vous pouvez rajouter les mêmes épices que ceux de la marinade, ça renforcera le gout.

– Chauffer l’huile de friture.

– Plonger les morceaux de poulet dans le mélange farine/fécule, puis dans le blanc d’oeuf, et encore une fois dans la farine.

– Frire les morceaux de poulets jusqu’à ce qu’ils soit bien dorés.

– Il est important de frire chaque morceau de poulet tout de suite après l’avoir recouvert de farine. Si vous faites la panure à l’avance, en vous disant que vous allez tout panner et frire tout en une seule fois, la farine va être trempée et vous perdrez le croustillant.

– Dégustez avec une salade et avec la sauce de votre choix.

*******************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Chbeh essafra Amande,Noix,pistache. (Plat sucré algérien)

 

Chbehs essafra (essofra) est un des plats sucrés le plus apprécié dans l’Est algérien et particulièrement dans le constantinois. Préparé  souvent lors des fêtes de mariage, il est souvent présent sur la table du premier jour du Ramadhan.

Traditionnellement,il s’agit de triangles de pâte d’amande baignant dans une sauce  délicieusement parfumée à la cannelle et à l’eau de rose.

Si la version classique existe déjà dans le blog (ici ), pour changer un peu, j’ai voulu tester d’autres fruits secs pour ce plat. Une délicieuse découverte,inspirée par Karima Bestandji.

Dans ces conditions spéciales de confinement et à la veille du mois sacré du Ramadhan, que ce petit plat vous apporte santé et quiétude inchallah. Prenez bien soin de vous ❤ 

 

Ingrédients

Pâte d’amande :

150 g d’amandes moulues finement

50 g de sucre fin

3 œufs

1 c à c d’eau de rose

Pâte de noix:

100 g de noix moulues finement

50 g de poudre d’amande

50 g de sucre fin

3 œufs

1 c à c d’eau de rose

Maïzena

Pâte de pistache:

100 g de pistaches moulues finement

50 g de poudre d’amande

50 g de sucre fin

3 œufs

1 c à c d’eau de rose

Sauce :

500 g de viande de gigot d’agneau

1 oignon

1c à s de beurre ou de smen

½ c à c de sel

1  bâton de cannelle

Eau de rose

 Sucre semoule

 

Marche à suivre

 

Chbehs ou triangles aux amandes

– Mélanger les amandes en poudre et le sucre, parfumer à l’eau de rose.

– Séparer les blancs des jaunes d’œufs

-Mouiller le mélange poudre amandes / sucre   avec les jaunes d’œufs, un par un, en travaillant jusqu’à l’obtention d’une pâte assez ferme.Selon la taille des œufs,il vous faudra plus ou moins 3 jaunes.

-Laisser reposer un moment la pâte obtenue.

Chbehs ou triangles aux noix et aux pistaches

-Procéder de la même façon que pour les chbehs aux amandes, sauf qu’il faut mouiller très progressivement avec les jaunes d’œufs car la noix et la pistache étant  plus grasses ,il faudra peut être moins de de jaune d’oeufs.

 

Façonnage:

 

-On peut procéder de deux manières  pour façonner les chbehs, utiliser des emporte pièces de la forme désirée ou  suivre la méthode traditionnelle en formant des boudins .

 

 

– Les découper en tronçons de 1,5cm. Les façonner  en triangles avec les doigts.

 

-Laisser les chbehs façonnés reposer un moment.

 

-Puis procéder à leur friture .

– Battre légèrement à la fourchette les blancs d’œufs avec 1 cuillère à café d’eau de rose

– Plonger les triangles d’amandes dans les blancs d’œufs, enlever le surplus et faire frire dans une huile chaude mais à feu doux.

-Retourner délicatement les triangles pour frire la seconde face. Ne pas  les dorer à cette étape.

-Égoutter sur du papier absorbant et laisser refroidir.

-Replonger dans les blancs d’œufs et reprendre l’opération pour une seconde cuisson. L’objectif étant de former une couche de protection pour empêcher la pâte d’amande de se défaire dans la sauce.Leur donner une jolie couleur dorée.

– Bien égoutter sur du papier absorbant. 

-Laisser refroidir, puis essuyer avec du papier absorbant

– A ce stade on peut les utiliser immédiatement  en les plongeant dans la sauce ou bien les congeler dans une boite hermétique.

 

Sauce :

– Faire revenir à feu doux la viande d’agneau et l’oignon coupé en deux dans un peu de beurre.

– Rajouter une petite pincée de sel, un bâton de cannelle, 1/2 verre de sucre et un peu d’eau de rose

– Arroser d’un verre d’eau, couvrir et laisser cuire la viande

-Une fois la viande bien tendre, passer la sauce au chinois ou à travers une gaze.

-Mesurer la quantité de sauce, et ajouter 1 mesure de sucre  pour 3 mesures de sauce. Laisser la sauce épaissir à feu doux.

-Ajouter 3 cuillères à soupe de miel et 2 cuillère à soupe d’eau de rose

-Plonger les chbehs dans la sauce, porter à ébullition et laisser cuire à feu doux 5 minutes  pour qu’ils se gorgent de sauce

– Placer la viande au milieu du plat, garnir des chbehs et déguster ce délice sucré

 

*******************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Thaï spicy shrimps in coconut milk…Curry de crevettes façon thaï

 

Thaï spicy shrimps in coconut milk…

On poursuit le voyage en Malaisie que je vous avais promis dans le billet précédent.

J’avais accompagné mon nasi goreng d’un curry de crevettes à la façon thaï, dont voici la recette . 

Les paysages ainsi que la cuisine thaï sont très proches de ceux de la Malaisie.Les fruits de mer sont largement consommés dans les deux pays ainsi que les épices qui aromatisent délicieusement leurs plats.

Le dépaysement et l’exotisme sont donc au rendez vous, avec ces crevettes mijotées dans une sauce onctueuse, parfumée et délicieusement épicée. Le feu des épices est délicatement adouci avec le lait de coco. C’est cependant un plat très facile et rapide à préparer.

J’ai encore une fois cherché l’inspiration chez mon amie Kaouther dont le blog est une véritable mine de recettes inratables.

 

Ingrédients

500 gr de crevettes

1 oignon

3 a 4 gousses d’ail

1 petit morceau de gingembre frais

1 c à c de shrimp paste ( remplacée par de l’harissa )

200 ml  de lait de coco 

100 ml d’eau

1 c à s de concentré de tomate

1 c à c de sauce  soya 

1 c à s de curry , sel,poivre, curcuma 

2 a 3 cas d’huile

oignon vert, coriandre

 

Marche à suivre :

 

-Écraser au mortier les gousse d’ail et le gingembre frais

-Hacher finement l’oignon

-Chauffer l’huile dans une grande poêle à feu moyen-vif.

– Y faire saisir rapidement les crevettes décortiquées et dénervées ( j’ai gardé quelques unes entières pour le décor)  cuire 2 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées. Réserver les crevettes dans une assiette. 

-Dans la même poêle, faire revenir l’oignon haché et le mélange ail gingembre frais

-Ajouter l’harissa, le concentré de tomate, le sel, les épices , la sauce soja et le mélange lait de coco/eau.

-Laisser cuire et épaissir sur feu doux pendant 5 à 10 mn, en remuant de temps à autre.

 

 

-Ajouter les crevettes et cuire 3-4 minutes en remuant fréquemment. La sauce est alors onctueuse et épaisse .

– Garnir de d’oignons verts, de coriandre fraîche et servir avec du riz .

 

*************************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 


Nasi goreng et petit voyage en Malaisie

 

Nasi Goreng

C’est l’hiver, il fait froid et triste, je vous invite à me rejoindre pour un voyage en Asie du Sud Est, en Malaisie !

La Malaisie est un superbe pays réputé pour ses plages, ses forêts tropicales et ses paysages à couper le souffle ! C’est un pays multiethnique et multicultuel où règne un climat de tolérance et une ambiance bonne enfant . Les malaisiens sont des êtres affables, courtois et extrêmement gentils.

La nourriture, très riche et variée ,est le résultat d’influences des cuisines chinoises, thaïlandaises, indiennes et indonésiennes. Les plats se composent de riz (nasi) ou de nouilles (mee) accompagnant de la viande (poulet, boeuf, mouton) ou du poisson et fruits de mer. Le tout délicieusement relevé aux épices et agrémenté de légumes frais et de lait de noix de coco .

Le plat national est le satay, des brochettes de viandes grillées, après avoir mariné dans une préparation épicée, servies avec une délicieuse sauce aux cacahuètes (recette à venir). 

On rentre de ce pays les yeux plein d’étoiles, la bouche pleine de saveurs et juste l’envie d’y retourner pour faire d’autres découvertes.

J’ai choisi de partager avec vous ce plat délicieux, très simple et rapide à préparer. 

Le nasi goreng « riz frit » est très répandu en Malaisie,Indonésie et Singapour . On peut  trouver de nombreuses recettes de nasi goreng selon la garniture ou l’accompagnement.

Pour ma part, j’ai opté pour la recette de mon amie Kaouther qui a vécu une quinzaine d’année en Malaisie et a su me faire aimer ce merveilleux pays.

Simple,savoureuse et rapide à préparer, elle vous permet d’utiliser un reste de riz cuit, les légumes que vous aimez, du poulet ou des fruits de mer. En fait ce que vous avez sous la main.  

 

 

Ingrédients:

Riz blanc cuit 

2 oignons éminces

4 gousses d’ail écrasées

1 carotte taillée en julienne

1 poivron rouge 

1 poivron vert 

1 poignée de petits pois 

1 poignée de maïs

huile

sel, poivre,

sauce à huître ou sauce soja

blanc de poulet

fruits de mer au choix (crevettes,calamars…)

Oeufs

concombre

Marche à suivre :

– Dans un grand wok, chauffer 2 ou 3 cuillères d’huile , ajouter 2 oignons éminces et 4 gousses d’ail écrasées et faire revenir à feu doux  pendant 2 à 3 minutes.

-Ajouter les légumes de votre choix taillés en julienne ( j’ai utilisé une carottes taillée en julienne, du poivron rouge et vert épépiné et émincé,des petits pois et du maïs )

-Ajouter un blanc de poulet coupé en dés, assaisonner de sel, une pincée de sucre, un peu d’ajino moto ( sel chinois)  une cuillère à soupe de sauce à huître ( oyster sauce) (sauce soja pour moi) . Faire frire quelques minutes sans cesser de remuer .

-Ajouter les fruits de mer de votre choix,  notamment des crevettes bien lavées et coupées et des calamars coupés en rondelles. Il est important de mettre le poulet avant les fruits de mer car il prend plus de temps à cuire que ces derniers.

– Rajouter alors le riz blanc préalablement cuit et bien sec ( le préparer la veille ou quelques heures à l’avance) .Toujours par petite quantité à chaque fois tout en remuant pour qu’il s’imprègne de toutes les saveurs .

-Laisser cuire quelques minutes sur feu doux.

-Faire un puits au milieu du riz, ajouter une petite cuillère d’huile puis les œufs  assaisonnés de sel et poivre , laisser cuire une minutes ou deux , puis remuer le tout. 

-Vérifier assaisonnement et ajouter un tout petit peu de oyster sauce au cas ou ça manque de gout.

-Servir chaud avec des rondelles de concombres.

J’ai accompagné mon nasi goreng de Thai spicy shrimps in coconut milk (crevettes épicées au lait de coco à la thaïlandaise)  (recette à venir )

 

 

Avec cette recette je participe à la Bataille Food 64. Si vous ne connaissez pas la Bataille Food, c’est un challenge sans enjeu, lancé il y a 5 ans par Jenna du blog Bistro de Jenna.

Il réunit bloggeurs/euses culinaires mais aussi simples amateurs/trices de cuisine chaque 1er mercredi du mois à 18h autour d’un nouveau thème proposé par le parrain ou la marraine du mois. 

 

 

Administratrice du jeu et de la page Facebook Valérie du blog 123Dégustez 

Précédente marraine, Lina, du blog Chaud Patate 

La marraine de présent challenge est Patricia de Karibo Sakafo avec le thème : 

 

Escales gourmandes dans les cuisines de l’Asie

 

 

Liste des participants:

Karibo Sakafo

123…dégustez!

Famoh

Cuisine à 4 mains

J’ai toujours aimé le jaune moutarde

My nomad cuisine

ça ne sent pas un peu le brûlé là

Marlyzen

Keskonmangemaman

J’aime pas la salade

Magg kitchenette

Le blog de Cata

La médecine passe par la cuisine

Mes inspirations culinaires

Balades gourmandes et autres lubies

Dans la cuisine de Djanisse

Aussi délicieux qu’un gâteau

Graine de faim kely

 

 

 

*************************

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Keftas d’aubergines – galettes d’aubergines

 

Au quotidien , on est de grands consommateurs de légumes et de ce fait je suis toujours à la recherche d’une nouvelles façons de les accommoder.

Aussi lorsque j’ai vu ces délicieuses galettes d’aubergines sur YouTube chez Chhiwat d’oum hafsa, j’ai tout de suite été séduite et voulu les tester.

Depuis c’est une recette totalement adoptée et toujours la bienvenue à notre table.

La recette est simple,se constituant d’aubergines grillées, de tomates , d’oignons, d’herbes et d’épices qui parfument délicieusement ces keftas .

 

Ingrédients:

 

900 gr d’aubergines

1 oignon moyen 

1 tomate moyenne

3 à 4 gousses d’ail

1 bouquet de persil + coriandre

1 oeuf

80 gr fromage râpé

6 cuillères à soupe de chapelure

sel, poivre, paprika, piment, cumin

farine

huile pour friture

 

Marche à suivre:

 

– Laver les aubergines, les piquer avec la pointe d’un couteau et les mettre à cuire au four

-Lorsqu’elles  sont tendres au toucher, les mettre dans un sachet en plastique et les réserver un moment

-Les reprendre , ouvrir en deux et gratter la chair qu’on hache grossièrement 

-Hacher l’oignon finement ainsi que la tomate et les rajouter aux aubergines

-Ciseler finement le persil et la coriandre . Râper finement l’ail  et rajouter le tout au mélange précédent

-Ajouter le fromage râpé , le sel,  les épices au gout  et l’œuf

 

 

-Commencer à ajouter la chapelure jusqu’à obtention d’un mélange façonnable, il se peut que vous ayez besoin de plus de chapelure

-Prendre un peu du mélange et former des boules,  de la taille désirée, à passer généreusement dans la farine

-Aplatir pour former des galettes

 

 

-Mettre un peu d’huile à chauffer dans une poêle et y faire frire les galettes d’aubergines

 

 

-Dés que les galettes sont bien dorée, les égoutter et les mettre sur du papier absorbant .

– Les servir avec une bonne salade

 

*******************************

 

Si nos partages vous plaisent,merci de nous suivre sur notre page Facebook  Cuisine à 4 mains , notre Instagram,    et notre Pinterest

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Couscous tunisien au poisson

 

Couscous tunisien au poisson.La première fois que j’ai dégusté ce type couscous c’était dans une gargote attenante à la célèbre mosquée  Zitouna de la Médina de Tunis.

Les deux plats les plus demandés étaient le mosli de tête d’agneau et le couscous au poisson. J’ai opté pour le couscous au poisson et même s’il arrachait la bouche tellement il était piquant , c’était délicieux ! 

Après, c’est ma fille qui nous a préparé un bon couscous au mérou qui nous a vraiment ravis et depuis le couscous au poisson est totalement adopté chez moi, même si on a la main légère sur le piquant.

Il est généralement préparé avec un couscous de calibre moyen, de la dorade, du mulet ou des darnes de mérou, des pomme de terre et des poivrons comme légumes, mais personnellement je rajoute des carottes et des  courgettes.

Les épices ont une grande importance dans la saveur de la sauce, mais elles peuvent changer d’une région à l’autre et d’une famille à une autre.J’utilise généralement les têtes de poisson pour donner un bon goût au bouillon.

Les pièces de poisson doivent bien mariner dans les épices, on peut préalablement les frire avant de les passer dans la sauce. Pour ma part, je zappe cette étape pour éviter le surplus de gras. Toujours est il qu’il faut surveiller de prés la cuisson des poissons qui ne doit pas être trop longue pour éviter que les chairs ne s’effritent .

 

 

Ingrédients:

1 belle dorade ou 4 petites dorades 

500 gr de couscous moyen

2 gros oignons

3 gousses d’ail

2 piments forts

sel, poivre, cumin, curcuma

harissa, concentré de tomate

1 poignée de pois chiches trempés la veille

Pommes de terre, carotte, courgettes

huile d’olive

eau

 

Marche à suivre:

-Nettoyer les poissons et leur enlever leurs têtes

-Faire des incisions de chaque  coté du poisson

-Préparer un mélange avec trois  gousses d’ail finement hachées,1 cuillère à café de sel, 1 cuillère à café de cumin,1 cuillère à café d’harissa ( du concentré de tomate pour moi), 1 cuillère à soupe de l’huile d’olive. En enduire les poissons en faisant bien rentrer les épices dans les entailles et réserver au frais.

-Dans le bas du couscoussier, faire frire les piments  forts  dans de l’huile d’olive. Réserver à part.Faire revenir dans la même huile les oignons hachés et les têtes de poissons , ajouter 1 cuillère à café de sel,1 cuillère à café de poivre, 1 cuillère à café de cumin,1 cuillère à café de paprika,1 cuillère à café de curcuma. Laisser mijoter à petit feu.

-Ajouter les pois chiches , 1 litre d’eau chaude et laisser cuire le temps de  cuisson des pois chiches.Retirer les têtes de poissons.

-Ajouter les légumes épluchés, lavés et découpés ainsi qu’une grosse cuillère de concentré de tomate. Rectifier l’assaisonnement.

-Verser une partie de la sauce dans une sauteuse , y plonger les dorades et les faire cuire 10 à 15 minutes selon leur taille 

Préparation du couscous

–  Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent l’eau (Il s’agit ici de couscous maison, sinon il y a lieu de suivre les indications du fabriquant qui sont sur le paquet)

 -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe  d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

 -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

 -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

-Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

– Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15 mn

-Retirer le couscous, l’aérer, l’arroser progressivement  de sauce en le travaillant du bout des doigts et le remettre à cuire à la vapeur une dizaine de minutes

Vider le contenu du keskes dans un très grand plat, l’aérer , l’enduire d’huile d’olive et le mettre  en dôme dans un plat creux

–  Faire un trou au milieu du dôme et remplir  de sauce.Le garnir de légumes, pois chiches , poissons et piments frits.

 Présenter la sauce dans une saucière et déguster.

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Couscous kabyle aux légumes secs pour le nouvel an berbère

 

Le couscous aux légumes secs est dégusté en Kabylie pour célébrer le nouvel an berbère. C’est un plat préparé généralement avec du poulet fermier, de la viande séchée (kadid) et exclusivement des légumes secs.

La tradition veut que ces légumes secs soient au nombre de sept dont des pois chiches, petits pois secs, fèves sèches, lentilles, haricots blancs, haricots à l’œil noir. Tous ces légumes secs donnent une sauce onctueuse et savoureuse.

Pour cette année, j’ai opté pour un couscous d’orge qui donne une touche plus rustique à ce plat de terroir. N’ayant pas à ma disposition les petits haricots à l’œil noir (ici) , j’ai juste rajouté une poignée de graines de blé .

Très bonne année à tous ! Assegass Ameggas !

Ingrédients

500 gr de couscous d’orge

1 poulet fermier 

1 morceau de viande séchée kadid

1 gros oignon

4 gousses d’ail

1 tomate bien mûre

200 gr de pois chiches 

200 gr de fèves séchées décortiquées

200 gr de lentilles

100 gr d’haricots blancs

100 gr d’haricots à l’œil noir ( pas mis, remplacé par une poignée de graines de blé trempées)

100 gr de pois cassés (pas mis)

1 c à s de concentré de tomate

Sel, poivre, coriandre en poudre, paprika, ras el hanout, piment rouge en poudre

1 piment

huile d’olive

Eau

Marche à suivre

 Préparation de la sauce

– La veille mettre  les légumes secs à tremper dans de l’eau froide

–  Mettre les morceaux de poulet  dans une cocotte,  ajouter l’oignon, la tomate  et l’ail mixés,  le sel, le poivre, la coriandre en poudre, le paprika, le ras el hanout, le piment rouge en poudre  et faire revenir dans une cuillère d’huile à feu doux

– Ajouter le morceau de viandé séchée désalé et les légumes secs trempés, rincés , égouttés  et couvrir de suffisamment d’eau pour faire une sauce. Fermer la cocotte et laisser cuire

– Quand le poulet  est cuit, le retirer, le réserver, rajouter le concentré de tomate dilué dans un peu de sauce et poursuivre la cuisson.

-Quand la viande sèche et les légumes secs sont cuits et la sauce épaissie,rajouter le piment et donner encore un petit bouillon.

Préparation du couscous

–  Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraîche pour le rincer. Égoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

 -Enduire les graines de couscous de deux cuillères à soupe    d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer et les aérer afin d’éviter leur agglutination.

 -Remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

 -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les  paumes des mains  

-Arroser d’eau salée, mélanger du bout des doigts et laisser absorber

– Remettre le couscous à cuire à la vapeur pour 15 mn

-Retirer le couscous, l’aérer, l’enduire d’huile d’olive et le mettre  en dôme dans un plat creux

–  Faire un trou au milieu du dôme et arroser  de sauce.Le garnir des morceaux de poulet, des légumes secs et d’œufs durs.

 Présenter la sauce dans une saucière et déguster.

 

***********************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Lapin à la moutarde ancienne – Riz aux fruits secs

 

 

Voici un petit plat festif qui change un peu des viandes habituellement servies à nos invités. La chair du lapin est très tendre et pas du tout grasse. Aromatisée à la moutarde à l’ancienne elle gagne beaucoup en saveur .

Je vous avais déjà présenté  le lapin désossé et farci  aux champignons ici   où j’ai utilisé le râble et c’est au tour des cuisses d’être accommodées .

Je l’ai accompagné d’un savoureux riz aux fruits secs mais vous pouvez tout aussi bien l’accompagner de tagliatelles fraîches ou de légumes de votre choix.

Ingrédients

4 cuisses de lapin

2 càs de moutarde à l’ancienne

2 càs de moutarde de Dijon forte

1 càs d’huile

sel , poivre du moulin

4 càs de crème fraîche

Riz au fruits secs:

2 verres de riz basmati

3 verres de bouillon de volaille ( ou eau salée)

200 gr de fruits secs : amandes, pistaches,noisettes, raisins secs, noix de cajou..

2 c à s de beurre clarifié ou d’huile

 

Marche à suivre:

– Tartiner les cuisses de lapin avec un mélange de moutarde à l’ancienne, moutarde de Dijon forte , huile, sel et poivre du moulin. Filmer le plat et le resever au frais pour 2 heures minimum pour que les chairs s’imprègnent de la moutarde

-Ranger les morceaux dans une cocotte et mettre à four chaud (210°)

-Après 5 minutes, ouvrir le four et ajouter un 1/2 verre d’eau chaude

-Refermer et laisser cuire 25 minutes en arrosant de jus de cuisson de temps en temps

-Sortir les morceaux et couvrir pour les maintenir au chaud

-Verser 3 cuillère à soupe d’eau dans le plat de cuisson et gratter avec une cuillère en bois pour récupérer les sucs, laisser s’évaporer doucement en remuant

-Ajouter 4 cuillères de crème fraîche  bien mélanger et laisser chauffer sans bouillir.

-Remettre les morceaux de lapin dans la sauce pour les réchauffer et les enduire de sauce

-Servir avec le riz aux fruits secs

 

Riz au fruits secs:

– Bien rincer le riz et le faire tremper dans l’eau pendant 10 minutes

– Dans une cocotte minute, chauffer le beurre clarifié ou l’huile

– Faire revenir les fruits secs dans la matière grasse. Les amandes et noix de cajou en premier, puis les pistaches qui sont plus délicates et en dernier le raisins secs. Surveiller la cuisson pour qu’ils ne brûlent pas. Enlever de la cocotte et réserver.

-Versez le riz bien égoutté dans la matière grasse parfumée au fruits secs , faire revenir un moment à feu doux pour le nacrer en remuant avec une spatule pour qu’il s’enrobe de matière grasse

-Ajouter 3 verres de bouillon de volaille chaud , ajouter la moitié des fruits secs ,mélanger, fermer la cocotte et amener à ébullition

– Dés sifflement de la cocotte réduire au maximum  le feu et laisser cuire 8 mn.( pour le riz basmati)

– Faire refroidir la cocote sous le robinet pour baisser la pression et ôter le couvercle

-Avec une fourchette égrener le riz pour l’aérer et servir garni du reste des fruits secs.

 

***********************

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Cailles farcies aux marrons

 

Quoi de mieux que ces petites cailles farcies pour un repas de fête. La caille est un volatile à la chair délicate et fine qui nécessite très peu de cuisson et peut s’accommoder de différentes façons. J’ai choisi de les farcir avec des marrons et le résultat fut vraiment savoureux.

Selon le menu et l’appétit des convives on peut opter pour une ou deux pièce par personne. La cuisson en cocotte est idéale car elle préserve la tendreté des chairs. On peut les accompagner de marrons, de champignons ou de raisins pour une version salée sucrée.

 

Ingrédients:

8 Cailles 

 Farce :

300 gr de viande hachée

1 petit oignon

2 gousses d’ail

2 c à s  de persil haché

1 tranche de pain de mie trempée dans du lait et bien essorée

sel, poivre

1 blanc d’oeuf

8 gros marrons épluchés

1 gros oignon , 3 gousses d’ail,  1 feuille de laurier

sel,poivre, huile , beurre, moutarde, crème 

 

 

Marche à suivre:

-Bien nettoyer les cailles, saupoudrer de gros sel, mouiller de vinaigre , laisser reposer un moment , bien rincer, égoutter puis bien sécher avec du papier essuie tout.

-Préparer la farce en mélangeant la viande hachée, l’oignon, l’ail et le persil hachés, la mie de pain trempée dans du lait et bien essorée, le sel et le poivre. Lier avec le blanc d’oeuf.

-Saler et poivrer l’intérieur des cailles

-Prendre une boule de farce, y introduire un marron et en farcir la caille

-Resserrer les pattes autour de la farce et ficeler fermement

 

 

Mettre une cuillère à souper d’huile et une noix de beurre dans une cocotte et y faire revenir les cailles sur toutes les faces jusqu’à l’obtention d’un aspect doré.


 

-Ajouter dans la cocotte un gros oignons coupé en deux, les gousses d’ail, la feuille de laurier, saler et poivrer , mouiller d’un verre de bouillon de volaille et couvrir

-Mettre dans un four préchauffé à 180° pour 20 à 30 minutes

-Débarrasser les cailles dans une assiette et couvrir de papier aluminium pour les tenir au chaud

-Ôter la feuille de laurier et mixer l’oignon et l’ail avec le jus de cuisson. Ajouter une cuillère à café de moutarde, un peu de crème et chauffer à feu doux.

-Servir les cailles bien chaudes arrosées de sauce.

 

*************************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Pain farci cuit à la poêle

 

Pain farci au poulet et aux légumes , cuit à la poêle . Il y a des recettes comme ça qui rentrent dans notre quotidien et qu’on adopte avec beaucoup de plaisir! Ce fut le cas de ce pain que je prépare très souvent depuis que je l’ai découvert ici 

La pâte est très agréable à travailler et on utilise la farce qu’on veut, un reste de viande ou de légumes ou un fond de placard peut tout à faire l’affaire. La cuisson à la poêle est rapide et donne un résultat bluffant!

Vite fait bien fait avec juste une petite salade et votre repas est prêt!

 

Ingrédients

Pâte

250 g de farine

30 g de beurre mou

1 cuillère à café de sucre

1 cuillère à café de levure sèche boulangère

2 cuillère à café de poudre de lait ( facultatif)

Une demi cuillère à café de sel

150 g de lait tiède

Farce

300 g de poulet haché 

2 oignons

2 poivrons rouges

2 aubergines

Persil et de coriandre

Huile d’olive,  sel, poivre, gingembre,paprika

Fromage râpe

Marche à suivre :

Pâte

-Mettre la farine, le beurre mou, le sucre, la levure sèche boulangère, la poudre de lait ( facultatif) et le sel  dans un récipient ou dans la cuve du pétrin et pétrir en ajoutant le lait petit petit jusqu’à l’obtention une pâte  souple, non collante et agréable à travailler. 

-Couvrir et laisser lever le temps de préparer la farce.

Farce

-Faire revenir les oignons ciselés dans une poêle avec un peu d’huile d’olive , les laisser cuire quelques minutes le temps qu’ils retombent et commencent à caraméliser.

-Ajouter les poivrons et les aubergines coupés en petits dés, laisser cuire doucement en remuant . Saler, poivrer et ajouter les épices désirées

-Ajouter le poulet haché, l’ail haché ,bien mélanger tout en écrasant bien le poulet haché pour ne pas avoir de gros morceaux.

-Une fois le tout cuit éteindre, ajouter le persil et la coriandre finement ciselés . Reverser jusqu’à refroidissement 

Façonnage et cuisson 

-Utiliser une poêle à crêpes de plus au moins 25 cm

-Diviser la pâte en deux pâtons, un légèrement plus grand que l’autre.

-Prendre le plus grand morceau de pâte et l’étaler sur un plan de travail fariné , la pâte doit être assez fine comme sur la photo puis là disposer dans la poêle comme si vous fonciez un moule à tarte.

 

 

-Garnir du mélange viande/légumes et bien tasser. Saupoudrer de  fromage râpé.

 

 

-Étaler le 2 ème morceau de pâte aussi assez finement et recouvrir la poêle de pâte.

-Couper l’excédent à l’aide du rouleau à pâtisserie, bien faire rentrer les bords de pâte et piquer votre pain 3-4 fois.

 

 

-Cuire sur feu doux à moyen pendant 7 minutes environ  ( à surveiller de prés, la cuisson est très rapide ! ) puis retourner votre pain à l’aide d’une assiette plate et remettre à cuire l’autre coté.

 

 

-Avec les restes de pâte et de farce vous pouvez  des chaussons que vous cuirez à la poêle.

-Laisser tiédir sur grille, découper et déguster!

******************************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Galettes de poulet aux légumes

 

De délicieuses galettes au poulet originaires du Moyen Orient qu’on déguste souvent chez moi depuis que j’ai découvert la recette ici.

L’ajout des légumes, des herbes et des épices  fait qu’elles sont moelleuses, savoureuses et totalement irrésistibles avec de la labnéh et du pain pita. Essayez les pour changer des simples burgers !

Ingrédients:

500 gr  de poulet haché
1 courgette moyenne hachée grossièrement
1/2 boite de maïs
½ poivron rouge moyen coupé en petits dés
3 oignons verts émincés
1 gros oeuf légèrement battu
½ tasse de chapelure 
2 cuillères à soupe de coriandre hachée
3 gousses d’ail émincées
1 c. à thé de cumin moulu
1 cuillère à café de coriandre moulue
1 cuillère à café de sel
½ cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu 

3-4 cuillères à soupe d’huile d’olive pour  la cuisson

 

Labneh (sauce au yaourt)

2 yaourts nature, sel, huile d’olive, menthe sèche

Marche à suivre :

– Commencer par préparer la labneh  en mettant  les yaourts nature dans une gaze , refermer en bourse et laisser s’égoutter  jusqu’à atteinte de la consistance désirée. Ôter de la gaze, mettre dans un bol, rajouter de l’huile d’olive, du thym et de la menthe séchées frottés entre les paumes des mains, mélanger, saler et poivrer au goût. Réserver au frais.

–  Mettre tous les ingrédients ( poulet haché,légumes,herbes et épices…) dans un grand saladier, mouiller à l’œuf, bien mélanger avec les mains et former des galettes de taille désirée. Filmer et garder au frais jusqu’au moment de la cuisson.

– Mettre l’huile dans une grande poêle à frire. Chauffer à feu moyen et faire cuire les galettes sur les deux faces  jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

-Servir accompagnées de labneh, de pain pita et salade  .

 

*************

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Freeké à l’orientale – freekeh – frik –

 

 

Le Freeké – frik – est du blé vert  récolté avant maturité dont les gerbes sont grillées au feu puis battues afin d’en extraire les graines. Cette opération lui confère un délicieux goût de fumé.

En terme nutritionnel, c’est une céréale 4 fois plus riche en fibres que le riz complet , réserve de protéines et d’antioxydants, à faible indice glycémique, un aliment non seulement délicieux mais très sain qui limiterai les risques de cancer du colon et du diabète. ( que demande le peuple 😉 )

En Algérie , il est utilisé dans la préparation du jari frik (chorba frik) (ici) sous sa forme concassée. 

Alors qu’au Moyen Orient (Liban, Syrie) le freeké  est consommé sous forme de graines entières comme du riz,accompagné de viande d’agneau ou de poulet. Il est alors parfumé au 7 épices ( voir ici) qui donnent au plat son goût caractéristique.

Pour l’avoir testé et apprécié sa délicate saveur, je le prépare souvent  pour accompagner  poisson ou  viande.

Ingrédients

500 gr de freeké (frik ) en grain 

1 oignon

Huile

 poivre, 7 épices, cardamome 

Bouillon de volaille

Amandes effilées grillées, pignons, pistaches ou autres fruits secs

 

Marche à suivre:

 

– Trier les graines de freeké  pour enlever d’éventuelles impuretés, les laver à grande eau,  puis les mettre à tremper une nuit dans une grande quantité d’eau. Ceci assure une meilleure cuisson.

-Le lendemain préparer un bouillon de volaille ou de viande et le filtrer.

-Dans une cocotte, à  feu doux, faire revenir l’oignon finement haché  avec un peu d’huile, ajouter les graines de freeké égouttées, mélanger ajouter une demi cuillère à café de poivre, une demi cuillère à café de 7 épices, 3 gousses de cardamome ouvertes et mouiller avec le bouillon de volaille. 

-Fermer la cocotte et laisser cuire 30 minutes

-Vérifier la cuisson des graines de frik, elles doivent être fondantes, sinon refermer la cocotte et prolonger la cuisson 15 à 20 minutes. Si necessaire ajouter encore du bouillon de volaille.

-Au terme le freeké doit avoir absorbé toute la sauce, mais les graines ne sont pas collantes

-Servir garni de fruits secs grillés. Éventuellement avec la volaille qui a servi à la préparation du bouillon de volaille.

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Dorade au four

 

Pour changer un peu des plats très consistants qu’on déguste traditionnellement lors du Ramadhan, je vous propose ces dorades à la chair tellement fine et savoureuse.

Marinées avec quelques épices, cuites au four sur un lit d’oignons et de tomates,  je les ai juste accompagnées de frick à l’orientale et d’une simple salade concombre tomate, un plat léger qui convient à la canicule qui s’installe .

 

 

 

Ingrédients:

3 dorades

3 gros oignons

3 belles tomates

5 gousses d’ail

sel, poivre,cumin,poivre, graines de fenouil

Huile

Citron

 

Marche à suivre:

– Écailler les dorades, les vider, les rincer et éponger l’intérieur avec du papier essuie tout.

-Avec un couteau tranchant faire quelques incisions 

-Préparer une marinade avec de l’ huile, du jus de citron,sel, poivre, cumin, graines de fenouil, ail et persil finement incisés

-En enduire généreusement l’intérieur et l’extérieur des dorades et réserver au frais

-Découper les oignons en fines lamelles et les faire tomber à feu doux avec un peu d’huile et une pincée de sel

-En couvrir le fond du plat de cuisson, couvrir de rondelles de tomates et d’ail finement haché, saler et poivrer

-Placer les dorades sur ce lit de légumes, couvrir avec du papier cuisson puis de papier aluminium et enfourner à four préchauffé à 200°

-Laisser cuire 20 à 30 minutes selon la taille des poissons. Il ne faut pas trop  cuire le poisson pour garder sa texture fondante et ses valeurs nutritionnelles.

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Riz Djerbien aux fruits de mer

 

On avait tellement apprécié le riz Djerbien (ici) que j’ai voulu préparer cette version aux fruits de mer délicieusement parfumée .

Le principe est le même, tous des ingrédients cuisent ensemble à la vapeur, vous pouvez utiliser des mélanges de fruits de mer du commerce ou sélectionner selon vos préférences, utiliser aussi  des petits morceaux de poisson mais ne les rajouter qu’en dernier avec les crevettes  pour éviter une sur cuisson qui les rendrait cotonneux.

 

Ingrédients:

250 gr de riz (riz basmati pour moi)

500 gr de mélange fruits de mer ou de calamars 

250 gr de crevettes

1 botte de persil nettoyée et ciselée

1 botte d’aneth nettoyée et ciselée 

1 poivron  rouge coupé en  petits dés

1 grosse tomate coupée en  petits dés

1 verre de carottes coupées en  petits dés

1 verre de petits pois

2 c à s de concentré de tomate

2 c à s d’harissa  arbi ( pas mis mais j’ai ajouté 1 c à c de piment rouge fort  moulu à la place)

1 c à s de sel ( au goût)

1 c à s tabel ou karwiya ( mélange d’épices constitué de coriandre et carvi en poudre)

1 c à s de curcuma

1 c à s d’ail haché

1 verre d’oignon  haché

1 c à c Paprika

1 c à c de poivre

menthe sèche

3 c à s d’huile d’olive

 

Marche à suivre:

 

-Laver le riz et le mettre à tremper dans de l’eau froide

– Mettre l’huile d’olive dans un grand saladier, ajouter le concentré de tomate, l’harissa et les épices  , bien mélanger.

-Ajouter le mélange fruits de mer, bien mélanger pour les imprégner par les épices

-Ajouter  le riz rincé et égoutté, toutes les herbes ciselées et  les légumes . Bien mélanger l’ensemble.

-Mettre  suffisamment d’eau dans  le bas du couscoussier,mettre à chauffer et amener à ébullition

-Préparer le keskes (haut du couscoussier) en y mettant des fourchettes croisées qui vont permettre un bon passage de la vapeur et une bonne cuisson du plat

– Mettre le contenu du saladier : riz , fruits de mer, légumes, herbes ,dans le keskes et faire un creux au milieu qui va permettre un bon passage de la vapeur

– Couvrir avec un couvercle bien adapté et laisser cuire 1 heure en surveillant la quantité de l’eau qui est dans le bas du couscoussier. Réduire un peu le feu si nécessaire.

-Au bout d’une heure, vérifier la cuisson du riz, rajouter les crevettes décortiquées et  prolonger un peu la cuisson le temps que les crevettes cuisent. 

-Vérifier la cuisson et servir

 

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Tajine el merguez, petit plat tunisien.

 

Encore un petit plat tunisien qu’on a beaucoup apprécié.Il s’agit de tajine el merguez , mais comme vous pouvez le constater il n’y a point de merguez dans ce plat, mais c’est les épices utilisées et la saveur qu’elles lui donnent qui font penser au merguez ainsi que la forme allongée des boulettes.

J’ai entrevu ce plat sur la toile sans vraiment m’y attarder, mais quand Insaf Hassoumi a publié sur le groupe FB « Nos recettes pour le Ramadhan », des photos tellement appétissantes qu’elle m’a donné envie de me lancer dans sa préparation. Il faut dire qu’à un certain moment du Ramdhan ont a envie de tester d’autres plats, d’autres saveurs pour éviter la lassitude.

 Il s’agit de boulettes de viande cuites dans une sauce onctueuse très parfumée, très épicée à laquelle on rajoute traditionnellement une poignée d’haricots secs et des variantes qui lui confèrent un saveur acidulée supplémentaire.

Mais bien sur et comme d’habitude, j’ai un peu adapté le plat à nos palais délicats 😉  j’ai zappé  la hrissa arbi,les variantes trop salées, je me suis contenté de câpres, petits oignons et lamelles de citrons confit. Un délice!

 

 

Ingrédients:

500 gr de viande hachée

1 poignée d’haricots secs trempés la veille ( haricots écossés pour moi)

Variantes, câpres,piments, citron confit

2 c à c de Hrissa arbi (harissa maison)

1 c à s concentré de tomate

Épices: Coriandre,carvi,poivre,paprika,curcuma, très peu de sel, menthe séchée

3 gousses d’Ail, 1 oignon moyen

Huile d’olive, autre huile

 

Marche à suivre:

-Commencer par préparer la sauce en faisant revenir à feu doux l’ail haché avec l’huile d’olive (mélange huile d’olive,huile de tournesol pour moi)

-Diluer 1 c à c de hrissa arbi et le concentré de tomate dans un peu d’eau chaude et les rajouter dans la cocotte

-Ajouter  la coriandre en poudre , le carvi, le poivre, le paprika, le curcuma,une cuillère à café de chaque et très peu de sel

-Laisser mijoter un peu la sauce, ajouter une poignée d’haricots secs trempés,mouiller d’eau chaude et fermer la cocotte et cuire une trentaine de minute

-Préparer les boulettes en mélangeant la viande hachée, l’oignon haché, la hrissa arbi , la coriandre en poudre , le carvi, le poivre, le paprika, le curcuma ( le dosage des épices selon votre goût, ayant une préférence pour le carvi, j’ai utilisé une cuillère à soupe), très peu de sel et beaucoup de menthe séchée que vous frottez entre les paumes des mains . Bien mélanger pour amalgamer le tout, ajouter éventuellement une cuillère à soupe de maïzena et  un blanc d’œuf pour lier le tout et façonner des bâtonnets de forme allongée et réserver au frais

-Quand les haricots sont cuits, plonger les boulettes dans la sauce et laisser cuire un moment le temps que la viande cuise .

-Ajouter les variantes, les câpres, le citron désalés dans de l’eau pendant deux heures au préalable,et laisser mijoter un peu.

-Éteindre, rajouter un piment vert frais et couvrir

-Servir avec un bon pain maison ou du matlou3 pour déguster la sauce.

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 


Tajine el Bey

 

Le tajine dans la tradition culinaire tunisienne est une sorte de  flan/ gratin à base d’oeufs et de fromages, agrémenté selon les régions et les familles avec différents légumes et viandes.

Le tajine du Bey, caractérisé par ses trois couches bien distinctes, est un clin d’œil à la période ottomane de l’histoire de la Tunisie. Les Beys hauts fonctionnaires chargés de l’administration au service du Sultan,étaient réputés pour leur grande exigence gastronomique.

Ce plat très facile à réaliser,très présentable, est composé de  trois couches avec une base commune constituée  de viande hachée cuite et d’œufs. Pour le réaliser, je me suis inspirée d’une recette du chef Mohamed Boujelben du livre « Délices de Tunisie ». Je l’ai juste mise à mon gout en rajoutant la sauce tomate pour lui donner plus de couleur et de saveur.

Il peut tout aussi bien être servi en plat, en entrée ou en amuse bouche. Une petite nouveauté pour vos tables du Ramadhan j’espère.

Ingrédients:

500 gr de viande hachée

1 gros oignon

sel, poivre

huile

1 botte d’épinards 

200 gr de ricotta ( fromage blanc frais  égoutté dans une étamine pour moi)

150 gr de gruyère , parmesan ou autre fromage râpé au choix 

6 œufs +4 blancs d’oeufs

1 bol de sauce tomate (coulis de tomate cuit avec ail,sel,poivre,thym et laurier)

Marche à suivre :

-Commencer par préparer la base en faisant revenir la viande hachée dans une cuillère à soupe d’huile , ajouter l’oignon finement haché, saler,poivrer et laisser cuire doucement. Une fois  cuite partager en trois parie égales.

-Décortiquer les épinards, les laver dans plusieurs eaux, les découper et les mettre à étuver dans une cuillère à soupe d’huile d’olive avec une gousse d’ail finement hachée. 

 

-Couche verte: Mélanger une part de la viande hachée avec les épinards cuits et bien essorés et 3 œufs battus , saler , poivrer et bien amalgamer. Étaler cette première couche dans un plat beurré et faire cuire 5 minutes dans un four préchauffé à  180°

-Couche blanche: Mélanger une part de la viande hachée avec la ricotta , le gruyère râpe et 4 blancs œufs battus , saler , poivrer et bien amalgamer. Étaler cette seconde couche sur la couche verte faire cuire 5 minutes

-Couche rouge: Mélanger une part de la viande hachée avec la sauce tomate  et 3 œufs battus , saler , poivrer et bien amalgamer. Étaler cette troisième couche sur la couche blanche et faire cuire 5 à 10 minutes selon votre four ,  jusqu’à raffermissement. Vous pouvez éventuellement tester la cuisson avec un pic.

 

-Laisser tiédir et démouler

 

-Découper en losanges ou autres formes désirées et servir

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Cherchem pour la première dent de Wassim !

cherchem-pour-wassim-1-cuisine-a-4-mains

Wassim, mon petit fils, a fait deux petites dents ❤ .

A l’occasion, et comme le veut la tradition dans l’Est algérien, j’ai préparé Cherchem, un plat simple et frugal constitué de graines de blé et de pois chiche cuits à l’eau.

En Kabylie et en Oranie, il est consommé à l’occasion de Yenayer,nouvel an berbère,et est enrichi en légumes secs variés, arrosé d’huile d’olive et saupoudré de cumin en fin de cuisson.

Dans l’Est Algérien, Cherchem fête la poussée de la première dent chez bébé. C’est une tradition qui est chère à mon cœur et que je veux perpétuer et faire connaitre car elle démontre la cohésion et les rapports chaleureux d’entraide et de générosité qui existaient dans notre société quand les liens humains étaient une valeur sûre !

Chaque événement était chaleureusement fêté avec la famille, les amis et les voisins. Même la première dent de bébé était l’occasion de fête, de rapprochement et d’échange de plats.

Il est vrai que c’est des traditions qui ont tendance à se perdre avec la mondialisation et l’indifférence ambiante, mais je me dis qu’on se doit, à travers des petits événements et gestes similaires, de préserver notre identité et nos origines.

En effet, il existe toute une symbolique dans cette cérémonie du Cherchem. Dés la percée de la première dent de bébé, la maman prépare Cherchem en grandes quantité, un plat à base de blé et de pois chiches cuits simplement à l’eau ( cherchem voulant dire bouilli ,cuit à l’eau) et le distribue dans des plats aux membres de la familles, amis et voisins pour leur annoncer cet heureux événement. Ceux qui reçoivent cette offrande vont à leur tour rendre dans le plat, qui un peu de semoule, un oignon, une tomate, un morceau de guedid (viande séchée)…selon les modestes disponibilités du moment.

 Avec les ingrédients collectés, la maman va préparer un plat de aich (ici)qu’elle va redistribuer aux même personnes. Aich, pour souhaiter une longue vie au bébé et pour partager encore une fois notre joie.Ce mouvement de va et vient maintient des rapports cordiaux et chaleureux entre les membres de la société.Ces modestes échanges étaient l’occasion  de rapprocher et de resserrer les liens. Tout le monde participe chaleureusement à notre joie et fait des vœux pour le bébé…pour que sa vie soit facile, douce et riche..

Ma grand mère,Allah yerhamha, l’a préparé pour la première dent de ma fille et c’est donc tout naturellement que j’ai retrouvé les gestes d’antan pour mon petit Wassim.

Dans ma famille, on le présente dans sa version simplement salée, mais aussi sucré dans une tamina. La tamina peut être préparée  avec de la rouina ou bssissa  (blé torréfié et moulu)  ou de la semoule grillée, du miel et du beurre.

C’est une tamina spécialement savoureuse car elle comporte des textures différentes en bouche, c’est délicieux ! 

Comme toutes les recettes traditionnelles ,celle-ci se fait sans mesures précises ,au felling , selon le goût de chacun.

cherchem-pour-wassim-2-cuisine-a-4-mains

Ingrédients

Cherchem:

500 gr de blé en grain

une poignée de pois chiches

sel

 eau

Tamina:

2 mesures de  Rouina ou bssissa, blé torréfié et moulu (ou de semoule torréfiée légèrement)

1 mesure de beurre

1 mesure de miel (+ ou – selon les goûts)

fruits secs pour le décor

Marche à suivre:

Cherchem

-La veille mettre à tremper dans de grandes quantités d’eau, séparément , le blé et les pois chiches

– Égoutter, rincer et mettre à cuire dans une cocotte minute dans de l’eau non salée. la cuisson peut durer jusqu’à plus d’une heure selon la qualité du blé .

-Ouvrir  la cocotte, vérifier la cuisson du blé, les graines doivent être fondantes et s’écraser entre les doigts, sinon poursuivre la cuisson encore. 

-Ajouter le sel et laisser encore bouillir

-Égoutter et servir tel quel ou rajouter à la tamina

Tamina

-Dans une casserole, faire fondre le beurre et le miel à feu doux

– Ôter du feu , ajouter la rouina bssissa petit à petit sans assécher,parce qu’elle va absorber, puis le cherchem (juste les graines de blé sans les pois chiches)

-Mélanger le tout et mettre dans un plat

-Garnir de fruits secs au goût 

-Si vous n’avez pas de rouina bssissa, vous pouvez la remplacer par de la semoule torréfiée à feu doux dans une poêle.

 

cherchem-pour-wassim-3-cuisine-a-4-mains

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Comment faire des pâtes fraîches décorées. Patterned pasta pour le Daring Kitchen de Juillet 2016

pâtes fraiches 4 - cuisine à 4 mains

 

Trop occupée durant le mois de  Juillet, je n’ai pas pu relever le défit  Daring Kitchen présenté par  Dulcie de thetastetrail.com (Londres).

Il s’agissait des préparer des pâtes fraîches décorées, colorées et façonnées de différentes manières.

Mais comme le thème m’a beaucoup séduite et qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire , je m’empresse de publier mes réalisations .

 

 

db

 

J’avais déjà préparé des pâtes fraîches il y a quelques années de ça, des lasagnes plus précisément, mais ainsi colorées et façonnées c’est une première expérience pour moi!

Ce fut un véritable défi que j’ai eu du plaisir à relever. J‘ai préparé des farfalles , des raviolis et des tagliatelles. On avait obligation d’utiliser au moins deux couleurs dans leur réalisation. J’ai opté pour les épinards , la betterave et le curcuma comme colorants naturels. L’occasion pour moi d’utiliser ma centrifugeuse qui se morfondait depuis de longues années 😉  Je me suis amusée comme une gosse à préparer ces pâtes !

 

pâtes fraiches 123 - cuisine à 4 mains

 

Je me suis fortement inspirée de la technique de Renata qui m’a semblé plus abordable pour une débutante comme moi. La machine à pâte facilite le travail mais vous pouvez tout aussi bien vous débrouiller avec un simple rouleau à pâtisserie. 

 

pâtes fraiches 62 - cuisine à 4 mains

 

Ingrédients

PÂTE AUX OEUFS ( Nature)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe de farine
2 oeufs moyens

BROCOLI (vert clair)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe de farine
7 cuillères à soupe de jus de brocoli (obtenu en mettant environ 400g / 14 oz de brocoli dans la centrifugeuse)
1 œuf moyen

ÉPINARDS (vert foncé)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe  farine
7 cuillères à soupe de jus d’épinards (obtenu en mettant environ 175 g / 6 oz d’épinards dans la centrifugeuse)
1 œuf moyen

CHOU ROUGE (BLEU)

200g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe  farine
7 cuillères à soupe de jus de chou rouge (obtenu en mettant environ 400g / 14 oz de chou rouge dans la centrifugeuse) mélangé avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
1 oeuf moyen

BETTRAVE (rouge foncé / violet)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe  farine
7 cuillères à soupe de betterave (obtenu en mettant environ 110g / 3,8 oz betterave dans la centrifugeuse)
1 œuf moyen

TOMATE (rouge / orange)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe  de farine
3 cuillères à soupe de concentré de tomate
1 oeuf moyen

CAROTTE (orange / jaune)

200 g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe de farine
7 cuillères à soupe de jus de carotte (obtenue en mettant environ 250 g / 9 oz carotte dans la  centrifugeuse)
1 oeuf moyen

POIVRON JAUNE  (JAUNE CLAIR)

200g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe de farine
5 cuillères à soupe de jus de poivron jaune (obtenu en mettant environ 175g / 6 oz poivron jaune dans la  centrifugeuse)
3 jaunes d’œufs moyennes

OLIVES NOIRES (Marron)

200g / 7 oz / 1,5 tasses et 1 cuillère à soupe de farine
3 cuillères à soupe de jus d’olives noires (obtenue en mettant environ 170g / 6 onces olives noires dans la centrifugeuse
1 oeuf moyen
1  jaune d’oeuf moyen

Marche à suivre:

– A la base le principe est simple, chaque 100 gr de farine nécessite 1 oeuf . Mais en fonction de la qualité votre  farine, de la taille de vos œufs et du climat de l’ endroit où vous vivez, le rapport ingrédients secs et liquides diffère. la pâte doit être lisse mais ferme. Si elle présente des fissures et ne se s’assemble pas bien ajouter un peu d’eau, à l’ inverse si elle est trop collante ou lâche , ajouter un peu de farine.

pâtes fraiches 5 - cuisine à 4 mains

– Pour colorer la pâte, j’ai utilisé du curcuma, du jus d’épinard et du jus de betterave . Si vous n’avez pas de centrifugeuse , vous pouvez procéder ainsi ( merci Renata 😉 )

-Pâte verte: cuire les  épinards  à la vapeur, presser pour éliminer l’excès d’eau et mixer au robot avec un oeuf et ajouter à la farine

-Pâte rouge foncé: cuire 1/2  betterave moyenne dans une cocotte jusqu’à tendreté, environ 40 minutes .Une fois cuite et froide,  peler , hacher et mixer au robot avec un oeuf et ajouter à la farine

-Pâte jaune : ajouter à la pâte de base nature du curcuma en poudre dilué dans un peu d’eau

1. Mettre la farine en monticule en sur un plan de travail ,  faire une cavité dans le centre avec la main ou le dos d’une cuillère et ajouter les  liquides  dans la cavité.

pâtes fraiches 11 - cuisine à 4 mains

 

2. À l’aide d’une fourchette, fouetter les liquides, incorporant progressivement le mouillé dans le sec. Si le liquide sort de votre farine , ne paniquez pas, un grattoir en plastique à la main et l’utiliser pour faire glisser le liquide dans la farine. (on peut avoir besoin d’ajouter un peu d’eau)

3. Pétrissez la pâte pendant environ dix minutes, jusqu’à ce qu’elle soit lisse.

4. Envelopper la pâte avec un film plastique et réfrigérer pendant au moins 30 minutes (mais idéalement une heure).

5. Étaler chaque morceau de pâte au rouleau

6. Superposer en alternant les couleurs et en humidifiant chaque couche, passer le rouleau pour faire adhérer (voir photo)

7. A l’aide d’une règle et d’un grand couteau bien aiguisé découper en bandes d’environ 2 cm de large

8.Placer deux morceaux sur la tranche (rayures en haut)en humidifiant les cotés et écraser au rouleau pour réduire l’épaisseur et  faciliter l’utilisation de la machine à pâtes.

9. Passez à la machine en réduisant progressivement l’épaisseur jusqu’au numéro le plus fin. On obtient un tissu joliment rayé !

10.A vous de façonner comme vous le désirez. 

 

pâtes fraiches 7 - cuisine à 4 mains

Farfalles:

pâtes fraiches dk - cuisine à 4 mains

-Découper des rectangles de la taille désirée ( réserver couvert de plastique lors du façonnage pour éviter le dessèchement)

-Avec un ciseau cranteur ou une roulette faire des bords dentelés.

-Pincer le rectangle entre le pouce et l’index pour former un papillon

-Mettre dans un plateau et laisser sécher

 

pâtes fraiches 8 - cuisine à 4 mains

 

Raviolis

pâtes fraiches dk2 - cuisine à 4 mains

 

-Placer une première bande de pâte

-Mettre la farce désirée en laissant des espaces (pour moi simple fromage et feuille de persil )

-Mouiller légèrement les espaces 

-Placer la seconde bande de pâte dessus

-Avec le doigt faire une pression pour bien faire adhérer la pâte autour de la farce

-Découper à la roulette pour faire des raviolis réguliers

-Laisser sécher dans un plateau

 

pâtes fraiches 9 - cuisine à 4 mains

 

Tagliatelles:

pâtes fraiches dk3 - cuisine à 4 mains

-Après avoir étalé la pâte, saupoudrer légèrement de maïzena et  passer à la machine coté tagliatelles

-Faire sécher sur un étendoir,  sur un linge , en long ou en nids

-Avec les restes de pâtes j’ai fait des tagliatelles multicolores en les étalant dans le sens inverse

pâtes fraiches 10 - cuisine à 4 mains

 

A cuire dans une grande quantité d’eau salée en surveillant, car le temps de cuisson est plus court qu’avec les pâtes sèches du commerce.

A la cuisson les couleurs se sont légèrement atténuées, mais c’est un véritable délice !

 

pâtes fraiches 2 - cuisine à 4 mains

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Pirozhki, beignets russes pour le Daring Kitchen du mois de Juin

Pirozhki 1 - cuisine à 4 mains

 

Pour le  Daring kitchen du mois de juin , Sara de Sassy Soupers nous a demandé de préparer des pirozhki ,des beignets russes farcis de viande ou de légumes.

db

Selon Anne Volokh dans son livre « L’art de la cuisine russe », les pirozhki ont été vendus comme nourriture de rue depuis l’époque de Pierre le Grand. Ils ont également été servis au cours des banquets élaborés en Russie et à Paris. Au tournant du siècle, on pouvait trouver des pirozhki fabuleux à la Filippov Bakery. Les tartes frits à main seraient bourrés de toutes sortes de choses. . . la viande, les champignons, le riz, les œufs, le fromage et de la confiture. Pirozhki sont toujours vendus dans la rue dans les villes russes aujourd’hui et chaque boulanger  a une recette préférée.

Sara nous a proposé deux versions, une frite et l’autre cuite au four.Pour ma part , j’ai opté pour celle frite qui est composée d’une pâte levée et d’une farce à la viande

J’avoue que ça a été un véritable défi parce que la pâte levée préconisée par Sara s’est avérée très difficile à manipuler car assez liquide. J’ai du même la laisser au réfrigérateur un nuit et utiliser beaucoup de farine pour pouvoir façonner mes pirozhki.

Mais après l’effort le réconfort! le résultat en valait vraiment la peine, c’est des beignets très légers (en bouche 😉 ) et bien moelleux. Dégustés à la place des boureks sur notre table ramadhanesque, ils étaient  simplement délicieux!

Mais si je dois les refaire, je reverrais la quantité des liquides ou je testerai la version cuite au four 😉 .

 

Pirozhki 2 - cuisine à 4 mains

 Version frite :Deep-Fried Pirozhki (Zharenye Pirozhki)

Pâte levée (Drozhzhevoe Testo)
Portions: 24

Ingrédients:

7g / 1/4 oz / 1 paquet levure sèche active
1 cuillère à soupe de sucre , plus de 1/2 cuillère à café de
45ml / 3 cuillères à soupe d’ eau chaude
455g / 1 livre / 3 2/3 tasses de farine (comme Wondra);ou de la farine tout usage substitut si nécessaire
415ml / 1 3/4 tasse de lait chaud (35 ° C / 95 ° F)
2 jaunes d’oeuf
1/2 cuillère à café de sel
45g / 3 cuillères à soupe de beurre ramolli

Instructions:

1. Dans le bol d’un batteur sur socle ou un grand bol, mélanger la levure, 1/2 cuillère à café de sucre et de l’eau chaude. laisser lever la levure pendant cinq minutes.

 

2. Ajouter 190g / 6,6 oz / 1 1/2 tasse de farine et tous du lait chaud au mélange de levure et mélanger  à faible vitesse ou une cuillère en bois à la main pendant deux minutes, en raclant les côtés si nécessaire, jusqu’à ce que ça soit bien mélangé. Couvrir d’un film en plastique alimentaire ou un torchon propre et mettre dans un endroit chaud pendant environ 2 heures. ( selon les saisons et la température ambiante)

3. Au bout de 2 heures, la pâte doit être très pétillante. Vous pouvez entendre les bulles se former et éclater activement. Dans un bol, battre les jaunes d’oeufs avec la cuillère à soupe restante de sucre et 1/2 cuillère à café de sel pendant trois minutes à la main ou 30 secondes avec un batteur électrique.

 

4. Ajouter le mélange de jaune d’oeuf et la farine restante à la pâte. Utiliser le crochet à pâte du pétrin , battre la pâte à une vitesse modérée à faible, ou  battre avec une cuillère en bois, pendant 2 minutes. Ensuite, ajoutez le beurre ramolli et battre pendant une minute de plus. Passez à moyenne-haute et battre la pâte pendant 12 minutes, deux fois pour arrêter les 2 minutes pour permettre au moteur (ou le bras) de refroidir.

 

5. La pâte finale sera très humide et presque comme gommeuse, tirant loin dans les cordes lorsque vous prenez le batteur sur. Avec une spatule beurrée, gratter la pâte dans un bol généreusement graissé. Graisser le dessus de la pâte par pulvérisation d’un aérosol de cuisson ou enduire légèrement avec l’huile. Couvrir d’une pellicule plastique et mettre dans un endroit chaud pendant une heure ou jusqu’à ce que la pâte est doublée de volume. La pâte est maintenant prête à étre utilisée.Réfrigérer jusqu’au moment de façonner  vos pirozhki. ( Pour ma part , j’ai trouvé la pâte trop liquide, vraiment intouchable, donc l’ai laissée une nuit au réfrigérateur pour la raffermir . Le lendemain , elle était un peu plus ferme, mais j’ai du tout de même utiliser beaucoup de farine pour façonner mes pirozhki)

Farce  de viande (Myasnaya Nachinka)
Portions: 24

Ingrédients:

15ml / 1 cuillère à soupe d’ huile végétale
2 petits oignons, hachés finement
455g / 1 livre de boeuf haché maigre
2 oeufs cuits durs, hachés finement
30ml / 2 cuillères à soupe de bouillon de boeuf
30ml / 2 cuillères à soupe de crème sure
8g / 1 cuillère à soupe de farine tout usage
1 cuillère à soupe aneth frais
1 cuillère à soupe de persil frais haché
sel et poivre au goût

Instructions:

1. Chauffer l’huile dans une poêle à feu moyen. Ajouter les oignons et les faire revenir, en remuant souvent, environ 10 minutes ou jusqu’à ce que doré.

2. Ajouter le boeuf haché dans la poêle et faire cuire jusqu’à ce que doré, brisant les mottes avec une cuillère ou une spatule.

 

3. Transférer dans un bol et mélanger le reste des ingrédients. Laisser refroidir complètement avant de l’utiliser pour remplir votre pirozhki. Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Façonnage :

Instructions:

1. Sur une surface bien farinée, abaisser la moitié de la pâte à environ 1 / 2cm ou 1/4 « d’épaisseur Utilisez votre 8 -. 4 – 10cm ou 3 » cutter pour découper des cercles.

 

2. Placer 1 cuillère à soupe de farce au centre d’un cercle de pâte. Rapprocher les côtés de la pâte et les pincer pour sceller le remplissage. Former doucement  un ovale et arrondir les extrémités pointues. Déposer sur une plaque à biscuits beurrée ou garnie de papier cuisson pendant que vous façonnez  avec les cercles de pâte restante.

 Pirozhki dk3 - cuisine à 4 mains

3. Répétez toute cette procédure avec la deuxième moitié de la pâte et le remplissage.

 

4. Laisser les pirozhki se lever pendant environ 30 minutes avant de les frire. Ils ne vont pas doubler, mais seront  bouffis.

 

5. Remplissez une poele  ou une friteuse avec de l’huile végétale à une profondeur de 10cm / 4 « et chauffer l’huile à 190 ° C / 375 ° F. Tapisser une plaque avec du papier absorbant ou d’utiliser une grille de refroidissement fixé sur une casserole pour égoutter les pâtisseries frites.

6. Mettre délicatement 3 ou 4 pirozhki dans l’huile chaude et cuire pendant 2 minutes de chaque côté ou jusqu’à coloration dorée. Si vous utilisez une friteuse assurez-vous que vous utilisez votre thermomètre pour voir la température. Vous devrez peut-être augmenter et abaisser la température pour maintenir l’huile à la bonne température. Retirer  les  pirozhki de l’huile et les égoutter  sur du papier absorbant.

 

7. Continuer à frire jusqu’à ce que tous les pirozhki soient cuits. Profitez tout de suite!

 

 Version cuite au four ( Baked Pirozhki)

Pâte à la crème sure (Rassipchatoye Testo donc Smetanoy)

Portions: 24

Ingrédients:

190g / 6,6 oz / 1 1/2 tasse (cuiller et grattées) de farine tout usage
1/4 cuillère à café de sel
1/4 cuillère à café de poudre à pâte
100g / 7 cuillères à soupe de beurre non salé, réfrigéré et coupé en morceaux
1 jaune d’œuf légèrement battu
80ml / 1/3 tasse de crème sure

Instructions:

1. Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel et la poudre à pâte. Ajouter le beurre et, à l’aide d’un mélangeur à pâtisserie ou deux couteaux, couper le beurre dans la farine jusqu’à ce qu’il ressemble à une chapelure grossière.

 

2. Mélanger le jaune d’oeuf et la crème sure ensemble et puis l’ajouter au mélange de farine. Utilisez vos mains ou une spatule pour mélanger ensemble.

 

3. Sur une surface légèrement farinée, pétrir la pâte ensemble très brièvement, seulement environ 30 secondes. Former la pâte en un disque et envelopper dans une pellicule plastique. Réfrigérer pendant une heure. Maintenant, votre pâte est prête à utiliser.

 

Façonnage:
Instructions:

1. Préchauffer le four à 175 ° C / 350 ° F / Gaz Mark 4. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé ou un tapis silpat.

2. Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte de crème sure à une épaisseur de 1 / 3cm ou 1/8 « .

3. Avec un 8 – 10cm ou 3 – 4 coupe-ronde « , découpée tours de la pâte.

4. Placer 1 cuillère à soupe de farce au milieu de chaque cercle de pâte. Repliez les bords de façon à ce qu’ils rencontrent dans dans le centre et appuyer fermement pour sceller. (Vous pouvez, comme se brosser les bords avec de l’eau ou un lavage d’oeufs avant de les pincer ensemble si vous êtes inquiet au sujet des fuites.) Déposer sur la plaque de cuisson.

5. Badigeonner le pirozhki avec une dorure d’oeufs et cuire au centre du four jusqu’à coloration dorée, environ 25 à 30 minutes. Profitez tout de suite!

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Lapin désossé et farci aux champignons

rable de lapin farci 2 _ cuisine à 4 mains

 

Voici  un plat très présentable pour un repas de fête, le Ramadhan ou pour recevoir des invités.

Après le poulet désossé (ici), l’épaule d’agneau désossée (ici)  j’ai voulu tenter l’expérience avec le lapin.

Après une recherche sur le net, je suis tombée sur une vidéo bien détaillée (voir au bas de la page) qui m’a permis de le faire assez facilement. Je me suis aussi aidée des précieux billets de CScrim du Sot l’y laisse.(ici) et (ici)  

J’ai eu l’occasion de le préparer deux fois, pour la première j’ai utilisé la crépine de mouton pour entourer mon rôti.  » La crépine, c’est la membrane veinée de graisse qui entoure les intestins du mouton. Elle sert à envelopper les pièces de viande que l’on souhaite farcir et maintenir pendant la cuisson. Pendant la cuisson la graisse fond et nourrit la viande, ce qui la rend plus moelleuse et moins sèche. On ne voit quasiment plus la crépine en fin de cuisson ».( source: ici)

Pour la seconde fois j’ai zappé cette étape et ça n’a pas porté préjudice au résultat. Le tout c’est de ne pas trop prolonger la cuisson, pour que les râbles restent bien fondants , pas durs ni caoutchouteux.

 J’ai choisi de le farcir aux champignons, mais vous pouvez opter pour une toute autre farce, ça ne peut être que délicieux !

A vos couteaux !!

Ingrédients:

1 lapin nettoyé  prêt  à l’emploi

6 gousses d’ail

1 bouquet de persil

1 boite de champignons

1 tasse de chapelure

1 blanc d’oeuf

1 tomate, 1 oignon, 1 carotte

sel , poivre, moutarde

huile

rable de lapin farci 1 _ cuisine à 4 mains

 

Marche à suivre:

-Laver le lapin avec du vinaigre et du gros sel, bien rincer  et laisser s’égoutter pour qu’il sèche bien, éponger avec du papier absorbant si nécessaire

-Enlever les abats : foie,  coeur et  rognons

-Enlever la tête, les cuisses, les pâtes avant  qu’on va réserver à un autre plat.

-Mettre le lapin sur le dos et avec un couteau très aiguisé commencer l’opération  délicate du désossage  ( voir vidéo en bas) Il faut préserver la peau qui va servir à enfermer la farce.

-On obtient donc un rectangle constitué par les râbles  au centre et la peau de part et d’autre. Saler , poivrer , enduire de moutarde et réserver

-Par ailleurs pour préparer la farce,couper les abats en petits dés et  les faire revenir dans un peu d’huile , saler et poivrer.

-Faire revenir les champignons dans un peu d’huile  et d’ail

-Ciseler finement le bouquet de persil

-Dans un saladier, mettre les abats cuits, la moitié des champignons,le persil ciselé. Ajouter une tasse de chapelure et rassembler avec un blanc d’oeuf

-Placer la farce sur les râbles et l’enfermer fermement avec la peau ( voir photo) maintenir avec des cure dents

-Mettre la crépine à tremper dans de l’eau très froide additionnée de vinaigre blanc, rincer et remettre dans de l’eau vinaigrée jusqu’à ce que la crépine soit bien blanche.

-Étaler un peu de crépine sur la planche, la tailler pour l’adapter à la taille du lapin.

-Enrouler de crépine en serrant sans excès .Ficeler sans trop serrer et bien éponger sur du papier absorbant 

 

lapin désossé farci - cuisine à 4 mains

-Dans une cocotte, faire revenir le rôti dans un peu d’huile  sur tous les cotés  jusqu’à légère  coloration

-Ajouter un gros oignon coupé en deux, 4 gousses d’ail entières, 1 tomate, 1 carotte, saler et poivrer

-Mouiller avec un verre d’eau chaude ou de bouillon

-Et enfourner à 180° pour  20 à 30 minutes selon la taille du lapin

-Enlever le lapin et le réserver dans du papier aluminium

-Enlever la carotte et la tomate, ajouter une cuillère à soupe de moutarde et porter à ébullition

-Mixer la sauce, ajouter un peu de crème épaisse et les champignons réservés.

-Découper le rôti avec un couteau bien tranchant ou mieux , au couteau électrique ( ça donne de belle tranches)

-Servir avec la sauce bien chaude

 

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Rechta, plat Algérien de pâtes maison

rechta 4 - cuisine à 4 mains

Pour la mi ramadhan, il est de tradition en Algérie de déguster un plat de pâtes préparées maison.

Vu la richesse de la gastronomie algérienne,une  multitude de plats peuvent étre servis  selon la région.

Telles que la trida de l’Est algérien, la rechta algéroise,la chakhchoukha de Biskra, le tlitli ou la gritliya…

On n’a que l’embarras du choix!!

Chez moi, on a un petit faible pour la rechta parce que c’est un plat très léger et très fin. Sauf que je la prépare  un peu à ma façon, avec de la viande d’agneau et sans cannelle, au risque de choquer les puristes.

Pour la pâte de base, il s’agit d’une sorte de tagliatelles très fines que vous pouvez trouver en vente ou que vous pouvez préparer vous même. Mon amie Kaouther a un superbe billet  où elle explique la procédure en détail qui peut servir aussi bien pour la rechta ou la trida.

rechta 3 - cuisine à 4 mains

Ingrédients

500 g de Rechta

500g de viande d’agneau du  collier ou de l’épaule  ( ou cuisses de poulet)

2 gros oignons

Une poignée de pois chiches

Courgettes, navets

Sel, poivre

Beurre fermier

Eau

Marche à suivre

Préparation  de la sauce

–    Mettre la viande dans une cocotte, ajouter les oignons mixés, le sel, le poivre et faire revenir dans une cuillère de smen à feu doux

–  Couvrir d’eau chaude, rajouter les pois chiches et laisser cuire

– Quand la viande et les pois chiches sont cuits, rajouter les légumes découpés et préalablement salés et laisser cuire.

Préparation de la rechta

–         Mettre  la rechta dans un grand plat creux, l’enduire de deux cuillères à soupe    d’huile et mélanger délicatement du bout des doigts 

       -En remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat et aérer avec une cuillère 

     -Arroser d’une louche  de sauce prélevée de la marmite, mélanger et laisser s’imbiber de  sauce

   – Remettre la rechta  à cuire à la vapeur pour 15mn

   -Retirer la rechta, l’aérer et  l’arroser une seconde fois de sauce et répéter l’opération

– Au moment du service, l’enduire de beurre fermier, mettre dans un grand plat , garnir de viande, pois chiches et  légumes, 

   – Présenter à part la sauce dans une saucière

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Ross lebratel , un plat végétarien au fèves vertes

ros lebratel- fêves vertes vuites à l'étouffée- cuisine à 4 mains

 

C’est la pleine saison des fèves fraîches bien tendres et des oignons verts. Quoi de mieux que de déguster un bon ros lebratel , un petit plat végétarien qu’on déguste dans l’Est algérien accompagné de kesra khmira, matlou ou khobz ettajine que je viens de découvrir (ici

Mais ce n’est pas un simple ragoût de fèves en sauce qu’on peut faire communément. La particularité de ce plat est que les fèves  fraîches coupées finement , doivent cuire longuement à l’étuvée dans leur eau de végétation avant d’y ajouter des oignons verts et de la coriandre fraîche. Le tout doit mijoter tout doucement  avant d’être  arrosé d’une huile d’olive bien fruitée.Les amateurs y ajouteront un peu d’harissa maison qui  ne fera que le relever un peu plus. Simple, sain et délicieux comme plat pour accueillir le beau temps! 

Ingrédients

500 gr de fèves fraîches très tendres

4 oignons verts

1 botte de coriandre

Sel, poivre, harissa (cumin, paprika au goût)

huile, huile d’olive

Marche à suivre :

-Nettoyer les fèves et leur enlever les éventuels petits fils

-Découper  les finement

-Mettre 3 c à s d’huile dans une cocotte et faire chauffer tout doucement

 – Rajouter les fèves, saler, poivrer,  bien mélanger , couvrir et laisser cuire à feu très doux en remuant de temps en temps.Rajouter éventuellement une goutte d’eau si nécessaire.

-Quand les fèves sont bien tendres et changent de couleur, leur ajouter les oignons verts finement ciselés, remuer et poursuivre la cuisson.

-Quand les oignons ont bien fondu, ajouter la coriandre finement ciselée et laisser cuire encore un peu

-Goûter, rectifier l’assaisonnement et arroser d’un filet d’huile d’olive

-Accompagner d’harissa  et d’une bonne galette.

khobz ettagine1- cuisine à 4 mains

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Une Tamina au cherchem pour le Nouvel An Berbère

tamina au blé - cuisine à 4 mains

 

Assegass Ameggaz !
Très  bonne année Amazigh !
Yennayer 2966 !

Pour fêter le nouvel an amazigh , une tamina spécialement bonne car elle comporte des textures différentes, la semoule le miel et le beurre s’agglutinent sur le cherchem (les grains de blé ) fondant, les dattes et les fruits secs ! En bouche c’est délicieux ! Accompagnée d’un verre de thé ou de petit lait frais ce n’est que du bonheur !

Initialement, on fait tremper et cuire le blé dur jusqu’à qu’il soit bien fondant, j’ai préféré utiliser un blé précuit pour un gain de temps. J’ai rajouté les dattes et les fruits secs pour un petit plus. Comme toutes les recettes traditionnelles ,celle-ci se fait sans mesures précises ,au felling , selon le goût de chacun.

Ingrédients

Blé précuit

Semoule

Miel

Beurre fondu

Dattes, noix, pistache et autres fruits secs

Marche à suivre

-Faire cuire le blé dans une eau salée jusqu’à ce que les graines deviennent fondantes. Égoutter et réserver

-Griller légèrement les noix, réserver quelques cerneaux et concasser le reste

-Dénoyauter les dattes et les découper en petits dés, et réserver quelque unes pour le décor

-Dans une poêle en fonte, à feu doux, faire griller la semoule jusqu’à l’obtention d’une jolie couleur dorée. Passer la semoule dans un tamis

tamina31

-Mélanger le tout, arroser de miel de beurre fondu en mélangeant

-Mettre dans un plat en dôme et décorer de cerneaux de noix et moitiés de dattes

-Servir avec un verre de thé ou avec du petit lait

 

******************

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.
Si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez , ça serait gentil de mettre un lien vers le billet d’origine.

Si vous voulez que votre réalisation figure avec la recette d’origine, faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication si vous avez un blog
ou une photo si vous n’avez pas de blog, à cuisinea4 mains@hotmail.fr
Merci !!!

 

Les photos et les textes de ce blog sont la propriété exclusive du blog “cuisine à 4 mains ”
Toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est strictement interdite
sans l’autorisation de l’auteur.


Chakhchoukhet eddfar pour El Mawlid Enabaoui

chakhchoukha 3 - cuisine à 4 mains

En Algérie pour célébrer les fêtes religieuses et autres circonstances heureuses, on sert traditionnellement un plat de pâtes maison.

Selon la région ça peut étre de la chakhchoukha, de la trida, du tlitli, de la rechta, de la gritliya…ou simplement un bon couscous. Ces plats bien consistants rassemblent merveilleusement les membres de la famille et les amis.

Dans la famille des chakhchoukhas on trouve ce qu’on appelle communément chakhchoukhet Biskra qui est constituée de minces feuilles ( appelées selon la région : chakhchoukha,  trid,   l’ ftet ,  rougag, tridet tajine,  chouat ) arrosées d’un délicieuse sauce relevée et épicée  et garnies de bons morceaux de viande.

L’autre chakhchoukha qui s’apparente plus à la région du Constantinois, et que j’ai choisi de vous présenter aujourd’hui, est chakhchoukhet eddfar. Elle a pour base de fines galettes cuites et émiettées en petits morceaux  à l’ongle, d’où le nom eddfar. Une opération assez fastidieuse réalisée par tous les membre de la famille pour en venir à bout.

Pour ce qui est de la préparation et la cuisson des galettes je vous recommande vivement le billet de mon amie Kaouther qui a fait un pas à pas très détaillé et  pédagogique  ici 

Généralement et pour un résultat optimum on utilise de la chakhchoukha fraîche, mais on peut aussi la congeler ou utiliser une  chakhchoukha séchée pour étre conservée. La cuisson  du plat va étre légèrement différente selon qu’elle soit fraîche ou non. 

Pour plus de goût dans la sauce j’aime rajouter un boule de obsana qui lui donne une saveur particulière très appréciée par ma famille , mais vous pouvez vous contenter juste de morceaux d’agneau ou de poulet.

Très bonne fête à tous et bonne dégustation!!

chakhchoukha 4 - cuisine à 4 mains

Ingrédients

500 gr de chakhchoukhet edfar

300 gr de  collier ou d’épaule d’agneau  (ou des morceaux de poulet)

1 boule de osbana (facultatif, voir ici la préparation)
1 gros oignon
3 à 4 gousses d’ail
1 poignée  de pois chiches trempés la veille

1 grosse tomate bien mure
sel, poivre, paprika , piment moulu fort (au goût)
2 à 3 cuillères à soupe  de concentré de tomate 
smen, huile 

beurre  fermier 

Marche à suivre

 Préparation de la sauce

        -Mettre la viande dans une cocotte,  ajouter l’ oignon  et l’ail mixés, la tomate épluchée, le sel, le poivre,le paprika , le piment moulu fort  et faire revenir dans une cuillère de smen à feu doux. Ajouter les pois chiches trempés et la boule de osbana 

   – Couvrir d’eau chaude, fermer la cocotte et laisser cuire 30 à 40 mn selon la qualité de la viande

–   Quand la viande  est cuite ,  rajouter le concentré de tomate  et laisser cuire un peu . Ajouter les piments forts, faire prendre un bouillon et éteindre le feu.

Préparation de la chakhchoukha

     –    Mettre  la chakhchoukha dans un grand saladier , l’enduire  soigneusement d’ huile et la mettre dans un keskes (haut du couscoussier) enduit d’huile aussi et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur puis vider le contenu du keskes dans un  grand plat, aérer avec une cuillère puis avec les bouts des doigts 

     -Arroser d’une louche de sauce , mélanger du bout des doigts et laisser reposer et absorber 15 mn

   – Remettre la chakhchoukha dans le keskes à cuire à la vapeur pour 20 à 30 mn. Vérifier que la pâte est bien tendre.

   –  Mettre un morceau de beurre fermier dans une marmite bien large, ajouter la chakhchoukha dessus, et arroser petit à petit , louche par louche, de sauce en laissant absorber à chaque fois.Ne pas trop manipuler pour que ça ne colle pas.

Si votre pâte est fraîche elle ne demande pas de tejmar c’est à dire de passer sur le feu, donc on arrose juste de sauce bien chaude  et on couvre pour laisser absorber, on goutte juste pour voir si elle est suffisamment imprégnée de sauce.

Si par contre elle a été séchée pour étre conservée, elle demande beaucoup plus de sauce et doit cuire à feu doux jusqu’à absorption de la sauce. On peut aussi mettre la chakhchoukha dans à plat allant au four, l’arroser de sauce, couvrir de papier aluminium et laisser cuire une dizaine de minute à four doux.

-Servir dans un plat creux, garnir de pois chiche, du contenu de la osbana et des morceaux de viande.

 – Présenter la sauce dans une saucière et un plat de piments frits!

 

*******

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.
Si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez , ça serait gentil de mettre un lien vers le billet d’origine.

Si vous voulez que votre réalisation figure avec la recette d’origine, faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication si vous avez un blog
ou une photo si vous n’avez pas de blog, à cuisinea4 mains@hotmail.fr
Merci !!!

 

Les photos et les textes de ce blog sont la propriété exclusive du blog “cuisine à 4 mains ”
Toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est strictement interdite
sans l’autorisation de l’auteur.