Blog de cuisine mère/fille

Sauces et Condiments

Confiture Courgette gingembre citron

Bien que je ne sois pas très grande consommatrice de confitures, j’aime bien tester de nouvelles associations  et découvrir de nouvelles saveurs.

Cette expérience a été une véritable découverte gourmande!!

La courgette ayant un goût assez neutre, le  citron et le gingembre sont très présents et donnent une fraîcheur particulière à cette confiture. Peu sucrée, elle peut même être consommée comme un chutney par les amateurs du sucré salé, en accompagnement de certains plats.

J’ai choisi une cuisson express dans l’esprit de ma confiture de fraise express ( ici). Donc cuisson au micro ondes et pincée d’agar agar pour lui donner un peu de corps.

Ingrédients

1 courgette  de 160 gr

80gr de sucre

1cm de gingembre frais 

Le jus et le zeste d’un citron

1 pincée d’agar agar

Marche à suivre

Râper la courgette grossièrement

-Mettre dans une  cocotte allant au micro onde avec le jus  et le zeste d’un citron

-Couvrir et faire cuire au micro onde puissance 900  par tranches de 2 mn. La courgette va rendre son eau et cuire sans ramollir totalement .Veiller à la garder al dente.

– Rajouter le sucre et le gingembre râpé et remettre à cuire à découvert au micro onde 2 à 3mn.

-Mélanger et rajouter une pincée d’agar agar dilué dans une petite cuillère d’eau

-Remettre à cuire pour amener à ébullition

– Verser dans un pot ébouillanté et séché, refermer et placer tête en bas jusqu’à refroidissement

Je participe par cette confiture au jeu d’Isabelle du blog « les  gourmandises d’Isa »

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !



Mini hamburgers au pâté de foies de volaille

Pour Mimi du « jardin culinaire de Mimi   » qui organise un  jeu ayant pour thème  les sandwichs, ces mini  hamburgers à déguster en une bouchée, mignons, fondants et tellement savoureux ! Allez vite proposer vos sandwichs !!c’est ici!

En partenariat avec le site  halwatishop


Pour le pain, je pars du principe qu’on ne change pas une recette qui gagne et de ce fait j’ai utilisé la fameuse pâte à pizza express de 10mn (ici).

J’ai eu beaucoup de plaisir à préparer ce pâté de foies de volaille   pour garnir mes petits hamburgers. Pour une version light, j’ai préféré remplacer le beurre par de la crème fraîche  pour le goût et j’ai rajouté un peu de gélatine pour la tenue.

Il ne restait plus qu’à donner une note de croquant avec le cornichon et le petit oignon blanc !


Mini hamburgers :

Ingrédients

-5 verres de farine (1verre=250 ml)

-2 verres d’eau tiède

-1/2 verre d’huile

-1 c à s de sucre

-1càc de sel

-3 c à s de lait en poudre

-2  c à s de levure sèche instantanée

Marche à suivre

– Mettre dans la cuve du robot  2 verres d’eau tiède, 2 verres de farine, la levure, le sucre, le lait en poudre et  le sel

– Bien  mélanger l’ensemble des ingrédients, la pâte est totalement liquide. Couvrir d’un film transparent et laisser lever 10 mn. Des petites bulles apparaissent à la surface.

Rajouter  3 verres de farine et ½ verre d’huile. Bien travailler la pâte, jusqu’à ce qu’elle se décolle  des parois de la cuve.

– Avec les mains huilées façonner des petites boules de la taille d’une noix, placer dans un moule à tartelettes en silicone


-Couvrir et laisser lever 30 mn à l’abri des courants d’air.

– Dorer au jaune d’œuf, saupoudrer de graines de sésame.

– Cuire 10 à 15mn dans un four préchauffé à 250°

-Laisser refroidir sur grille


Pâté de foies de volaille

Ingrédients

– 300gr de foies de volaille nettoyés et dénervés

-3 oignons verts

-2 gousses d’ail

-2 c à s de crème fraiche épaisse

– 4gr de gélatine en feuille 2cà s d’eau

-1c à s de vinaigre balsamique

-1 feuille de laurier

-sel et poivre

-huile

Marche à suivre

-Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans de l’eau froide

-Dans une poêle faire revenir  les foies de volaille dans un peu d’huile

-Oter les foies de la poêle  et les réserver.

-Dans la même poêle, faire dorer doucement les oignons verts finement ciselés, rajouter l’ail haché, la feuille de laurier, saler, poivrer et laisser mijoter à feu très doux

-Découper les foies de volaille et les rajouter aux oignons, laisser mijoter encore un peu, rajouter le vinaigre balsamique et ôter du feu

-Chauffer les 2 cuillères à soupe d’eau, leur rajouter les feuilles de gélatine ramollies et bien essorées, mélanger jusqu’à la fonte de la gélatine

-Mixer finement les foies de volailles cuits avec les oignons, la crème fraiche et la gélatine

-Etaler le mélange sur du  film alimentaire et mettre au frais 3 à 4 h

-Découper des cercles avec un emporte pièce et garnir les hamburgers

-Avec un pic en bois fixer un cornichon et un petit oignon au sommet du hamburger

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !

 


Soupe de poisson à la provençale et sa rouille

C’est une de nos soupes  préférées, ayant  pour origine un très beau livre « La Provence » d’Erica Brown collection « Régions Gourmandes » aux  éditions Hatier .Un superbe cadeau que ce livre haut en couleurs, en saveurs  et en parfums ! Feuilleter ses pages est déjà un superbe voyage ! Plusieurs recettes testées  dont celle de cette délicieuse soupe poisson. C’est un véritable régal avec ses croutons ailés et sa rouille préparée à l’ancienne.

Cette sauce typiquement provençale est aussi parfaite pour  accompagner les plats de poisson ou de légumes.

Ingrédients pour4 pers

1kg de poissons de roche entiers (remplacés souvent par de la rascasse)

200gr de congre  en gros cubes (Filets de poisson blanc)

200gr d’oignons émincés

1 tête d’ail coupée en 2

3 tomates très mûres hachées

100ml d’huile d’olive

1 bouquet  garni : thym, feuille de laurier, brin de fenouil

1pincée de safran

Sel et poivre du moulin

Rouille :

4gousses d’ail pelées

1tranche de mie de pain frais

1petite pomme de terre cuite et écrasée

1càc de piment de Cayenne

1/2càc de safran

3cà s de bouillon  de poisson

1 jaune d’œuf

100ml d’huile d’olive vierge extra

100ml d’huile de tournesol ou d’arachide

Croutons de pain grillés et frottés à l’ail


Marche à suivre

-Dans une cocotte, faire dorer les oignons dans l’huile d’olive chaude

-Ajouter les poissons, l’ail, les tomates et le bouquet garni

-Laisser frémir5mn à feu vif en remuant, ajouter une petite pomme de terre épluchée qui va servir à la préparation de la rouille

-Mouiller avec 1,5 litre d’eau, amener à ébullition et laisser mijoter 20mn

-Jeter le bouquet garni, réserver la pomme de terre et passer la soupe en utilisant la lame la plus grosse du moulin à légumes. Réserver un peu de bouillon pour la préparation de la rouille.

-Filtrer dans une casserole, Ajouter le safran, le sel et le poivre

-Amener à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter 5mn

-Servir avec les croûtons et la rouille


Préparation de la rouille :

-Piler l’ail dans un mortier (ou au robot)

-Ajouter la mie de pain, la pomme de terre cuite dans le bouillon de poisson, le piment de Cayenne et le safran sans cesser de piler pour obtenir une pâte lisse

-En continuant à piler, ajouter1 càs d’huile d’olive, 1 càs de bouillon de poisson et le jaune d’œuf

-Continuer à ajouter l’huile en filet, comme pour monter une mayonnaise

-Incorporer le reste de bouillon de poisson et mélanger

– Servir immédiatement dans le mortier ou dans un bol ; ou couvrir et réserver au frais


-Pour les plus pressés, préparer un mayonnaise classique avec de l’ail, du piment de Cayenne, du safran et ½ càc de concentré de tomate

je tiens à vous rappeler que le jeu des soupes est toujours ouvert à vos recettes et propositions!!c’est ici


Mes petites sauces pour l’été

La belle saison s’installant tout doucement nous invite à des repas frais et colorés pris en plein air!

Et quoi de mieux pour accompagner grillades et sandwichs que des petites sauces savoureuses et légères!

Des petites sauces piochées un peu partout dans le monde, Mexique, Moyen orient, Méditerranée

pour voyager sans bouger de chez soi

A base de légumes, c’est  des sauces qui se veulent saines et légères

En fonction de son régime, on ajuste  la quantité d’huile d’olive.

Guacamole léger

J’ai découvert cette recette  sur le site 750gr et je l’ai un peu transformée.Elle a comme   particularité  l’utilisation de la courgette qui l’allège relativement  en matières  grasses.La courgette n’ayant pas de goût prononcé, reste   totalement insoupçonnable.

C’est  une délicieuse  sauce à accommoder selon son goût, plus ou moins épicées. A déguster avec des nachos  ou en verrines

Ingrédients

1 avocat,
3 petites courgettes coupées en dés et cuites à la vapeur

1 tomate émondée et  coupée en petits dés

1petit oignon frais finement ciselé

½ citron pressé,
1 c. à soupe d’huile d’olive,
quelques feuilles  de coriandre hachées
1 pincée de piment en poudre
Sel.

Marche à suivre:

Éplucher l’avocat et l’écraser à la fourchette en l’arrosant de jus de  citron pour l’empêcher de noircir

Écraser  à la fourchette les dés de courgettes cuites à la vapeur et refroidies

Mélanger tous les ingrédients, gouter , rectifier l’assaisonnement et garder au frais avec le noyau de l’avocat dedans, jusqu’au moment de servir

Crème d’ail

Ma chère amie  Annie de Mosaïques et oliviers m’a fait découvrir l’ail  frais rose par un délicieux  billet plein de lumière et d’humour. Je me balade agréablement sur ce blog, non seulement pour la qualité des recettes si gentiment partagées mais aussi pour toute la fantaisie, l’humour , la générosité et la chaleur qui s’en dégage!!

J’ai découvert du coup cette délicieuse crème d’ail à moult  utilisations.

Pour moi, elle a fait office de mayonnaise crémeuse et parfumée qui accompagne merveilleusement bien fajitas,  chawarma et autres sandwichs.Pour le reste de ma famille , heureusement en meilleure santé , elle a servi de base à une mayonnaise au blanc d’oeuf très appréciée au moyen orient

Ingrédients

1 bol de gousses d’ail épluchées et lavées

1 petite pomme de terre

citron

sel

huile d’olive

Marche à suivre

– cuire les gousses  d’ail et  la  pomme de terre épluchée et coupée en petits dés dans de l’eau bouillante salée environ 10 minutes.

– égoutter, mixer, adoucir d’un peu d’huile d’olive et d’un filet de jus de citron, vérifier le sel.

j’ai congelé la crème d’ail  dans des petits pots pour l’avoir toujours à disposition

Mayonnaise à l’ail

Mélanger dans le bol du mixer plongeant une grosse cuillère de crème d’ail, un blanc d’oeuf et un  petit verre d’huile d’olive ( ou tournesol selon le goût)

Actionner le mixer par plusieurs pulsions, la mayonnaise prend rapidement forme. Selon la consistance désirée, on peut rajouter plus d’huile.

Sauce aubergine poivron rouge

C’est une sauce  colorée et  parfumée à base d’aubergines grillées et de poivrons rouges. On y retrouve toutes les  saveurs et la  chaleur de la cuisine méditerranéenne , avec les inconditionnels ail et huile d’olive tellement bénéfiques pour la santé!

Ingrédients

2 grosses aubergines

1poivron rouge

ail,sel,piment

huile d’olive

Marche à suivre

-Enfermer  les aubergines dans du papier aluminum et cuire au four une dizaine de minutes

-Laver et épiner le poivron rouge et le placer sous le grill du four jusqu’à ce que la peau se boursoufle,

-couvrir de papier essuie tout et placer dans un sac en plastique jusqu’à refroidissement . Éplucher le poivron

-Eplucher les aubergines et les mixer avec le poivron rouge, l’ail finement haché et  l’huile d’olive

-Assaisonner au goût plus ou moins épicé.

Je n’ai pas précisé de quantités car tout est question de goût et de préférence!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !


Meghmouma ou couscous à l’étouffée et boufejoukh

maghmouma4

Toujours à la découverte de couscous méconnus d’Algérie,  en   voici un très peu courant, mais savoureux et très facile et rapide à préparer. C’est le couscous du pauvre, du végétarien et du pressé !!Et c’est surtout le couscous qu’on prépare sans couscoussier !!En cité universitaire, à la Mecque, en voyage, on ne peut pas  toujours avoir ses ustensiles avec soit! En fait c’est l’ancêtre du couscous précuit !!Lol !!

La seule condition c’est le type de graine qui doit être  assez grosse sans pour autant atteindre la taille du berkoukes ou aïch ! Après avoir  roulé  le couscous à la main, il est passé à  la vapeur pour une première cuisson, puis mis à sécher quelques jours. Avant de l’entreposer dans des sacs, il est passé aux tamis de différents calibres pour en sortir trois type de couscous : le très fin qui va servir au mesfouf sucré aux raisins secs, le fin ou le moyen pour les couscous quotidiens et le gros (arass) qui sert à préparer la meghmouma (l’étouffée)

On peut le préparer avec les moyens de bords, ce qui est disponibles comme légumes et des épices. Initialement, sa sauce est à base de marthoukha, un mélange de graisse et viande séchées pilées avec de l’ail, du sel et du ras el hanout, puis façonnées en boules et conservées. Mais ça peut tout aussi bien être remplacé par un bouillon cube mouton ! Comme tous les couscous  rustiques, il se déguste très relevé en épices, en tomates et en piments !! Notamment avec le fameux boufedjoukh de la région des Aurès ! Je suis sûre que les amateurs ont déjà l’eau à la bouche !!

Ingrédients

1 bol de gros couscous

2 gros oignons finement hachés

1 grosse tête d’ail finement hachée

2 grosses tomates mixées

1 pomme de terre coupée en petits morceaux

1 courgette coupée en petits morceaux

2 piments verts

2 piments rouges

1 poignée de pois chiches trempés la veille et cuits (facultatif)

1cuillère à soupe de concentré de tomate

1 cuillère à soupe de ras el hanout

1cuillère  à soupe de paprika

1cuillère à café de piments moulus

1cube bouillon mouton ou poulet

Sel en tenant compte du cube, poivre

Huile

1,5 litre d’eau

maghmouma2

Marche à suivre

– Mettre  le couscous dans un grand saladier et le couvrir d’eau fraiche pour le  rincer. Egoutter rapidement et totalement et laisser reposer un moment pour  que les graines absorbent  l’eau.

-Enduire les graines de couscous d’une cuillère à soupe d’huile et les travailler délicatement du bout des doigts pour les séparer.

– Préparer la sauce en faisant revenir les oignons et l’ail hachés dans une cuillère à soupe d’huile pour les faire fondre un peu et rajouter tous les autres ingrédients, couvrir et laisser cuire.

– Quand les légumes sont cuits, gouter la sauce, rectifier l’assaisonnement, puis rajouter le couscous, mélanger avec une cuillère en bois pour qu’il n’attache pas au fond

– Porter à ébullition en surveillant l’absorption de la sauce puis diminuer le feu

-Quand on voit que la graine est cuite, ce qui est très rapide, ôter du feu, fermer la marmite et laisser un moment reposer à couvert

La consistance de ce couscous dépend le la quantité de sauce utilisée. Pour une texture plus séche prévoir moins de sauce, mais tout est question de goût!!

– Rajouter un morceau de beurre fermier ou arroser d’un filet d’huile d’olive et une cuillère de boufedjoukh pour les  amateurs comme moi !!

maghmouma3

Boufedjoukh ou piment  concassé

C’est un condiment préparé dans la région des Aurès en grandes quantités pour assaisonner différents plats rustiques qui se dégustent surtout en hiver ! Il a un goût et un parfum particulier que recherchent beaucoup les connaisseurs !

La préparation est pourtant très simple et ne demande que très peu d’ingrédients : piments, ail et sel concassés dans des Mehress (mortiers ) en pierre ou en bois et mis en pots jusqu’à l’obtention d’une jolies couleur dorée.

boufedjoukh1

Pour perpétuer la tradition, par nostalgie et pour le plaisir des yeux, j’ai voulu utiliser le mortier  taillé dans la pierre de mes ancêtres ! On peut tout  aussi bien utiliser un petit robot !!

Boufedjoukh2

Traditionnellement, il n’y a pas de mesures pour préparer ce condiment, dont c’est un peu au jugé, en évitant  que ça soit trop salé

-Dans le mortier  concasser les gousses d’ail avec le sel, puis rajouter les piments lavés et épinés, continuer de concasser jusqu’à l’obtention d’un hachis assez régulier.

boufedjoukh3

boufedjoukh4

boufedjoukh5

boufedjoukh6

boufedjoukh7

– Mettre en pots,  bien refermer et réserver  jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée (une petite semaine environ)

boufedjoukh9

-Le sel et l’ail conservent  les piments, mais il est  préférable de mettre au frais et de couvrir d’huile d’olive le pot entamé

A utiliser avec les couscous, le berkoukes, les mhadjebs et tous les plats relevés !

boufedjoukh8

Je vous rappele qu’il ne reste plus que cinq jours pour participer au jeu « à vos couscoussiers! » et envoyer vos délicieux couscous!

logo Couscous

voici les modalités de participations:

Ce concours est ouvert à toute personne intéressée par ce thème, détentrice ou non de blog

–          Vous pouvez participer par une ou plusieurs recettes même déja publiées sur votre blog précédemment

–              La recette est soit :

– publiée sur votre blog et transmise par  lien  avec commentaire à ce   billet https://cuisinea4mains.wordpress.com/2009/10/13/couscous-de-l%e2%80%99aid-et-lancement-du-jeu-du-meilleur-couscous/

– transmise par mail à : cuisinea4mains@hotmail.fr si vous n’avez pas de blog ( Pseudo +recette+ photo maximum 200 ko)

La durée du concours est de 1mois à partir du 15 octobre

Le récapitulatif de vos recettes sera visible le 16 novembre et le vote sera ouvert du 17 novembre  au 30 novembre

Bien sur il y aura un petit cadeau surprise à la recette détentrice de plus de voix !

Soyez nombreuses pour le plaisir de partager nos couscous!!