Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “aich

Biscuits au chocolat et petits jeux…

 J’ai un faible pour  les jeux  et les défis car ils nous poussent à nous creuser la tête  sur un  thème donné  juste  pour  le  plaisir de partager et de faire de nouvelles découvertes !!

Jeu 1 2 3 goûter d’école du club des cinq (ici) 

 J’attendais avec impatience d’utiliser ces petits emporte pieces, donc c’est l’occasion toute trouvée pour préparer ces petits biscuits décorés !

Trouvés (ici) j’avais  vraiment envie de les tester. Ils croustillent délicieusement sous la dent et sont fortement chocolatés ! Un joli petit goûter  pour petits  mais aussi pour les grands  qui pourront  les déguster simplement sans glaçage!

Ingrédients

1 1 / 4  tasse de beurre (280gr)

1 1 / 2 tasses de sucre granulé

2 oeufs

1 cuillère à café de vanille

1 cuillère à café de sel

3 / 4 cuillère à café de levure chimique

2 / 3 tasse de cacao

3 à 3 1 / 2 tasses de farine

Glaçage

1blanc d’œuf

 150gr de Sucre glace ou plus selon la consistance désirée

Jus de citron

colorants

1tasse= 250ml

Marche à suivre :

 Travailler le beurre et le sucre ensemble. 

Ajouter les oeufs  1 à 1 et la vanille.Mélangez bien.

 Ajouter la levure et le sel et mélanger à nouveau. 

Incorporer le cacao tamisé et bien mélanger.

 Ajouter la farine une tasse à la fois jusqu’à la formation d’une pâte. Etaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson et mettre au frais une petite heure

Découper la pâte avec les emportes pieces choisis et placer les gâteaux dans un plateau garni de papier cuisson et les remettre au frais pour 15mn.

Enfourner dans un four préchauffé à 180° et faire cuire 7 mn

Laisser refroidir dans le plateau

Attendre qu’ils soient totalement froids et fermes pour les décorer de glaçage

Glaçage:

Battre le blanc d’oeuf au fouet avec quelques gouttes de citron

 Rajouter progressivement le sucre glace tamisé jusqu’à l’obtention d’une sorte de crème

Diviser le glaçage et le mettre  dans  différents bols et colorer progressivement en rajoutant des colorants liquides ou en poudre dilués avec une goutte de citron.

Procéder au décor avec  le glaçage mis dans des poches à douille

Laisser sécher totalement sans toucher

Jeu Autour d’une assiette d’Angélique  (ici) 

Pour le jeu d’Angélique, je propose mon assiette de Aich bien fumante . Un plat d’hiver  bien épicé à déguster bien chaud dans le Methred, la fameuse assiette traditionnelle en terre cuite  qui symbolise l’unité, la chaleur familliale ou amicale. Car on mange tous ensemble dans ce plat et avec des cuillères taillées dans le bois de préférence !!

La recette est

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Aïch pour les grands froids

Par ces temps de grand froid, et pour débuter chaudement cette nouvelle année, rien de tel qu’un bon plat bien fumant de aïch!!

J’ai préparé celui ci avec la viande séchée du mouton de l’aïd et les tomates séchées  cet été  selon les judicieuses orientations d’Annie! merci!

J’ai voulu aussi vous faire découvrir l’aïch au lait apprécié surtout par les enfants pour sa douceur et son bon goût de beurre

L’Aïch ou berkoukes est un couscous  aux gros grains, connu partout en Algérie et cuisiné de différentes façons, en sauce blanche, au lait et en sauce rouge très relevée. On retrouve aussi ce couscous au Moyen Orient sous l’appellation de moughrabiya, due sans doute à  son origine maghrébine.

La version sauce  rouge et relevée présentée ici, est consommée surtout par les grands froids d’hiver. Dans sa composition rentrent  bien sur la graine roulée à la main, des légumes secs, des légumes frais en petits morceaux, de la viande séchée (guedid), des épices, du fermas (abricots séchés), de la klila (fromage blanc séché). En fait, comme pour tous les plats rustiques, il fait appel à des réserves préparées à l’avance par les paysans en vue d’affronter les frimas de l’hiver !

C’est un plat délicieusement parfumé et très savoureux en bouche, généralement servi dans un plat en bois ou en terre ce qui lui confére une saveur particulière et appréciée par les connaisseurs !!

Ingrédients

500g de gros couscous

Un morceau de viande séchée

2gros oignons mixés

3 gousses d’ail hachées

2 grosses tomates mixées

2 càs de concentré de tomate

quelques tomates séchées

Une poignée de pois chiches trempés la veille

Une poignée de fèves sèches trempées la veille

Une poignée de fèves fraiches

Une petite pomme de terre coupée en petits morceaux

Autres légumes au choix : dés de carotte, dés de courgette

Une poignée de Fermas (abricots séchés)

Quelques grains de klila (fromage blanc séché et agglutiné) je n’en avais pas

Quelques piments forts rouges et verts

Sel, poivre, paprika, ras el hanout

Huile, eau


Marche à suivre

–         Mettre le gros couscous dans un grand plat, couvrir d’eau fraiche, laver et bien égoutter. Laisser les graines absorber l’eau, puis enduire d’une cuillère à soupe d’huile et réserver

–         Tremper la viande séchée dans de l’eau chaude pour la dessaler

–         Mettre la viande dans un autocuiseur avec les pois chiches et les fèves sèches, couvrir d’eau chaude, fermer et laisser cuire 40mn

–         Vérifier la cuisson de la viande, des pois chiches et des fèves et la quantité de sauce qui doit être abondante

–         Prélever un peu de sauce et y faire cuire à part  les abricots séchés lavés et trempés préalablement

–         Rajouter le reste des ingrédients dans la cocotte et laisser cuire encore 20mn

–         Faire cuire à la vapeur les graines d’aich pendant 30mn

–         Vérifier la cuisson et l’assaisonnement de la sauce

–         Prélever le tiers de la sauce et le réserver

–         Plonger les graines de couscous dans la sauce qui doit être abondante, réduire le feu et laisser cuire 15à 20mn à petite ébullition. Rajouter les abricots séchés avec leur sauce et les piments. Les graines doivent être fondantes et la sauce onctueuse

–         Servir dans un plat collectif, émietter la viande séchée dessus et rajouter éventuellement un peu de la sauce réservée

–         Consommer bien chaud avec boufedjoukh  (piment concassé confit)


 

Aich au lait

–         Mettre le gros couscous dans un grand plat, couvrir d’eau fraiche, laver et bien égoutter. Laisser les graines absorber l’eau, puis enduire d’une cuillère à soupe d’huile et réserver

–         Faire cuire à la vapeur les graines d’aich pendant 30mn

–      Arroser d’eau salée , laisser absorber l’eau, et recuire à la vapeur encore une fois

–      Mettre dans une marmite, couvrir de lait entier chaud additionné de 2 grosses cuillères à soupe de lait en poudre , d’une pincée de sel et laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps. Les graines doivent être fondantes et la sauce onctueuse

– Rectifier l’assaisonnement, poivrer, rajouter un bon morceau de beurre frais et régalez vous!



Mes couscous hors compétition

Voici, toujours dans l’ambiance conviviale du couscous, mes petites réalisations avec lequelles je voudrai rendre hommage à notre très bel héritage culinaire commun!!

Il va de soit que c’est des recettes hors compétition! lol!

Couscous printanier 

Couscous de l’aid

couscous aid

 

Mesfouf ou couscous fin aux raisins secs

mesfouf2

 Couscous noir au blé fermenté

m'zeyet3

Couscous au lait à la viande séchée et à la courge

c hlib4

Meghmouma ou couscous à l’étouffée

maghmouma4

  Aïch, berkoukes ou gros couscous d’hiver

aich4

       Lemhaouar ou couscous citadin

lemhaouar2

Par ailleurs, je voudrai rappeler à tous les amis internautes  ( participants ou votants) le caractère convivial, fratenel et festif de ce jeu!!

Je considére qu’on a atteint notre but commun qui est de rassembler le maximum de recettes et de les préserver de l’oubli!! Et de ce fait, on est toutes gagnantes et riches de ces couscous qu’on va tester, déguster et surement apprécier!!

Modestement, je me dit qu’on a réussi à nous retrouver à travers ces recettes!! Et il n’y a pas plus belle richesse humaine!!

Avec cet état d’esprit,  que vous partagez certainement, j’ai lancé les votes avec un réglement assez souple pour ouvrir le champs à plus de choix et d’expression!! Et des modalités pour un vote transparent  et clair!! C’est un choix personnel que j’ai fait en connaissance de cause! Je voulais avec ce vote par commentaires, ouvrir un espace de discussion plus qu’un simple décompte  !!Qu’on échange nos impressions, nos découvertes et notre plaisir de nous  regrouper autour de ce délicieux plat!!

Mais bien sur, il va de soit qu’on ne peut pas voter pour sa propre recette, ni voter plusieurs fois pour la même recette!! L’adresse IP faisant foi!

Soyont objectifs et votons en notre âme et conscience!! C’est juste pour le plaisir de partager et non à caractère compétitif  !

On est toutes gagnantes!! Merci!!


Aïch, Berkoukes ou gros couscous d’hiver

aich3

L’Aïch ou berkoukes est un couscous  aux gros grains, connu partout en Algérie et cuisiné de différentes façons, en sauce blanche, au lait et en sauce rouge très relevée. On retrouve aussi ce couscous au Moyen Orient sous l’appellation de moughrabiya, due sans doute à  son origine maghrébine.

 La version sauce  rouge et relevée présentée ici, est consommée surtout par les grands froids d’hiver. Dans sa composition rentrent  bien sur la graine roulée à la main, des légumes secs, des légumes frais en petits morceaux, de la viande séchée (guedid), des épices, du fermas (abricots séchés), de la klila (fromage blanc séché). En fait, comme pour tous les plats rustiques, il fait appel à des réserves préparées à l’avance par les paysans en vue d’affronter les frimas de l’hiver !

aich1

aich2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 C’est un plat délicieusement parfumé et très savoureux en bouche, généralement servi dans un plat en bois ou en terre ce qui lui confére une saveur particulière et appréciée par les connaisseurs !!

Ingrédients

500g de gros couscous

Un morceau de viande séchée

2gros oignons mixés

3 gousses d’ail hachées

2grosses tomates mixées

2 càs de concentré de tomate

Une poignée de pois chiches trempés la veille

Une poignée de fèves sèches trempées la veille

Une poignée de fèves fraiches

Autres légumes au choix : dés de carotte, dés de courgette

Une poignée de Fermas (abricots séchés)

Quelques grains de klila (fromage blanc séché et agglutiné) je n’en avais pas

Quelques piments forts rouges et verts

Une petite pomme de terre coupée en petits morceaux

Sel, poivre, paprika, ras el hanout

Huile, eau

 Marche à suivre

–         Mettre le gros couscous dans un grand plat, couvrir d’eau fraiche, laver et bien égoutter. Laisser les graines absorber l’eau, puis enduire d’une cuillère à soupe d’huile et réserver

–         Tremper la viande séchée dans de l’eau chaude pour la dessaler

–         Mettre la viande dans un autocuiseur avec les pois chiches et les fèves sèches, couvrir d’eau chaude, fermer et laisser cuire 40mn

–         Vérifier la cuisson de la viande, des pois chiches et des fèves et la quantité de sauce qui doit être abondante

–         Prélever un peu de sauce et y faire cuire à part  les abricots séchés lavés et trempés préalablement

–         Rajouter le reste des ingrédients dans la cocotte et laisser cuire encore 20mn

–         Faire cuire à la vapeur les graines d’aich pendant 30mn

–         Vérifier la cuisson et l’assaisonnement de la sauce

–         Prélever le tiers de la sauce et le réserver

–         Plonger les graines de couscous dans la sauce qui doit être abondante, réduire le feu et laisser cuire 15à 20mn à petite ébullition. Rajouter les abricots séchés avec leur sauce et les piments. Les graines doivent être fondantes et la sauce onctueuse

–         Servir dans un plat collectif, émietter la viande séchée dessus et rajouter éventuellement un peu de la sauce réservée

–         Consommer bien chaud avec boufedjoukh  (piment concassé confit)

 aich4