Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “Algérie

Cherchem pour la première dent de Wassim !

cherchem-pour-wassim-1-cuisine-a-4-mains

Wassim, mon petit fils, a fait deux petites dents ❤ .

A l’occasion, et comme le veut la tradition dans l’Est algérien, j’ai préparé Cherchem, un plat simple et frugal constitué de graines de blé et de pois chiche cuits à l’eau.

En Kabylie et en Oranie, il est consommé à l’occasion de Yenayer,nouvel an berbère,et est enrichi en légumes secs variés, arrosé d’huile d’olive et saupoudré de cumin en fin de cuisson.

Dans l’Est Algérien, Cherchem fête la poussée de la première dent chez bébé. C’est une tradition qui est chère à mon cœur et que je veux perpétuer et faire connaitre car elle démontre la cohésion et les rapports chaleureux d’entraide et de générosité qui existaient dans notre société quand les liens humains étaient une valeur sûre !

Chaque événement était chaleureusement fêté avec la famille, les amis et les voisins. Même la première dent de bébé était l’occasion de fête, de rapprochement et d’échange de plats.

Il est vrai que c’est des traditions qui ont tendance à se perdre avec la mondialisation et l’indifférence ambiante, mais je me dis qu’on se doit, à travers des petits événements et gestes similaires, de préserver notre identité et nos origines.

En effet, il existe toute une symbolique dans cette cérémonie du Cherchem. Dés la percée de la première dent de bébé, la maman prépare Cherchem en grandes quantité, un plat à base de blé et de pois chiches cuits simplement à l’eau ( cherchem voulant dire bouilli ,cuit à l’eau) et le distribue dans des plats aux membres de la familles, amis et voisins pour leur annoncer cet heureux événement. Ceux qui reçoivent cette offrande vont à leur tour rendre dans le plat, qui un peu de semoule, un oignon, une tomate, un morceau de guedid (viande séchée)…selon les modestes disponibilités du moment.

 Avec les ingrédients collectés, la maman va préparer un plat de aich (ici)qu’elle va redistribuer aux même personnes. Aich, pour souhaiter une longue vie au bébé et pour partager encore une fois notre joie.Ce mouvement de va et vient maintient des rapports cordiaux et chaleureux entre les membres de la société.Ces modestes échanges étaient l’occasion  de rapprocher et de resserrer les liens. Tout le monde participe chaleureusement à notre joie et fait des vœux pour le bébé…pour que sa vie soit facile, douce et riche..

Ma grand mère,Allah yerhamha, l’a préparé pour la première dent de ma fille et c’est donc tout naturellement que j’ai retrouvé les gestes d’antan pour mon petit Wassim.

Dans ma famille, on le présente dans sa version simplement salée, mais aussi sucré dans une tamina. La tamina peut être préparée  avec de la rouina ou bssissa  (blé torréfié et moulu)  ou de la semoule grillée, du miel et du beurre.

C’est une tamina spécialement savoureuse car elle comporte des textures différentes en bouche, c’est délicieux ! 

Comme toutes les recettes traditionnelles ,celle-ci se fait sans mesures précises ,au felling , selon le goût de chacun.

cherchem-pour-wassim-2-cuisine-a-4-mains

Ingrédients

Cherchem:

500 gr de blé en grain

une poignée de pois chiches

sel

 eau

Tamina:

2 mesures de  Rouina ou bssissa, blé torréfié et moulu (ou de semoule torréfiée légèrement)

1 mesure de beurre

1 mesure de miel (+ ou – selon les goûts)

fruits secs pour le décor

Marche à suivre:

Cherchem

-La veille mettre à tremper dans de grandes quantités d’eau, séparément , le blé et les pois chiches

– Égoutter, rincer et mettre à cuire dans une cocotte minute dans de l’eau non salée. la cuisson peut durer jusqu’à plus d’une heure selon la qualité du blé .

-Ouvrir  la cocotte, vérifier la cuisson du blé, les graines doivent être fondantes et s’écraser entre les doigts, sinon poursuivre la cuisson encore. 

-Ajouter le sel et laisser encore bouillir

-Égoutter et servir tel quel ou rajouter à la tamina

Tamina

-Dans une casserole, faire fondre le beurre et le miel à feu doux

– Ôter du feu , ajouter la rouina bssissa petit à petit sans assécher,parce qu’elle va absorber, puis le cherchem (juste les graines de blé sans les pois chiches)

-Mélanger le tout et mettre dans un plat

-Garnir de fruits secs au goût 

-Si vous n’avez pas de rouina bssissa, vous pouvez la remplacer par de la semoule torréfiée à feu doux dans une poêle.

 

cherchem-pour-wassim-3-cuisine-a-4-mains

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Une hanouna pour Wassim (petite brioche en forme d’escargot)

hanouna-de-wassim-2-cuisine-a-4-mains

 

En Algérie, les hanounas ( ou hanounettes ) sont des petits pains qu’on prépare en période de fête pour les enfants.

Les mamans ou les grand mères prélèvent de la pâte du khobz eddar (pain maison) de l’Aïd, une part qui était destinée à être façonnée en couronne, oiseau ou autres formes qui amusent les enfants.

Souvent elles y nichaient un œuf qui va cuire avec la pâte. Les plateaux sont ensuite envoyé à la boulangerie du coin qui assurait la cuisson de tous les pains du quartier.

Le terme même de Hanouna a une connotation de tendresse et de  douceur, »Hanène »voulant dire en arabe tendresse. Ces petites brioches sont chargées d’émotion parce qu’elles évoquent souvent des souvenirs d’enfance et la chaleur familiale(ici)

J’en ai toujours préparé pour ma fille, et cet Aïd là, ça a été un bonheur d’en préparer une pour Wassim mon adorable petit fils ! Wassim ne peut pas encore manger sa hanouna mais c’est tellement mignon de le voir la tenir avec ces petites mimines ❤  !

Pour la pâte vous pouvez utiliser votre recette de khobz eddar préférée ou une pâte à brioche. Pour la forme, j’ai opté pour un façonnage en escargot  très facile à exécuter.

hanouna-de-wassim-1-cuisine-a-4-mains

 

Ingrédients :

 500 gr de farine

 50 gr de sucre

1 c à s de levure sèche instantanée

1 c à c de sel

1 sachet de sucre vanillé

1 oeuf

250 ml de lait

50 gr de beurre

Dorure: 1 oeuf

 

Marche à suivre:

–  Mettre la farine dans un grand saladier ou dans la cuve du pétrin. Faire un puits et y mettre  la levure , le sucre, la vanille, le sel.

 – Mouiller avec le lait tiède  et l’œuf battu . Mélanger.

– Bien pétrir  énergiquement  le tout et rajouter le beurre ramolli en dernier. Pétrir encore pour bien l’incorporer.

-Couvrir la pâte  et reposer  à l’abri de l’air jusqu’à ce qu’elle double de volume.  (1 à 2 heures selon les saisons)

Façonnage :

– Dégazer  la pâte sur  un plan de travail fariné, lui donner quelques plis et la diviser en des petits pâtons de 80 g environ.( +ou – selon la taille désirée) 
– Roulez chaque petit pâton en un long boudin .  

-Enrouler une des extrémités du boudin pour former la coquille de l’escargot

-Laisser un bout du boudin qu’on va découper en deux pour former la tête

-Découper à l’autre extrémité pour détacher le corps de la coquille et former ainsi la queue

 

hanouna-de-wassim-3-cuisine-a-4-mains

-Faire de même pour le reste des pâtons

-Déposer les escargots  sur une plaque recouverte de papier cuisson, couvrir et laisser lever 1 heure à l’abri des courants d’air.( + ou – selon les saison, ils doivent doubler de volume)

-Dorer les escargots avec un œuf battu avec une pincée de sel, les mettre dans  un four  préchauffé à 200° C et faire  cuire  10 à 15 minutes( selon votre four)
– Après cuisson, laisser les hanounas refroidir sur une grille puis déguster.

 

hanouna-de-wassim-4-cuisine-a-4-mains

 

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Pain mouton pour l’Aïd el adha

pain-mouton-6-cuisine-a-4-mains

 

C’est avec beaucoup de plaisir que je reprends les billets de boulange, les fidèle de ce blog savent que c’est ma passion première !

Pour l’Aïd el adha il est toujours de tradition chez moi de préparer du khobz addar (pain maison), et cette année pour changer de la classique forme ronde, j’ai voulu tester ce façonnage en forme de mouton trouvé ici .

J’ai opté pour un pesto de persil pour le garnir, ce qui parfume délicieusement le pain et  s’associe très bien avec les grillades d’agneau.

Vous pouvez utiliser votre pâte favorite pour façonner votre mouton ou utiliser la mienne ( ici )   que je vous recommande vivement . Toutefois la pâte doit être souple sans être collante pour faciliter la manipulation et garder la forme après la cuisson.

Vous pouvez aussi opter pour une version sucrée garnie de chocolat ou de cannelle et en faire une brioche pour le goûter.

 

Marche à suivre:

-Préparer le pesto et le réserver ( recette ici )

– Après avoir préparé votre pâte et laissé fermenter, la dégazer délicatement et partager en 2 morceaux 

-Un petit morceau qui va servir à façonner la tête et les pattes du mouton

-Un grand morceau qui va servir à façonner le corps du mouton

-Étaler cet dernier en rectangle sur un plan fariné

-Le garnir uniformément de pesto et rouler pour former un long boudin

 

pain-mouton-5-cuisine-a-4-mains

-Découper le boudin en tronçons avec un couteau tranchant ou avec un fil alimentaire qui assure un coupe bien nette

brioche-c3a0-la-cannelle-11-cuisine-c3a0-4-mains

-Commencer à former le corps du mouton en plaçant harmonieusement les tronçons de pâte sur du papier cuisson placé sur un plateau allant au four

-Avec le reste de la pâte façonner les pattes, la tête et les cornes du mouton

pain-mouton1-cuisine-a-4-mains

-Dorer à l’oeuf battu avec une pincée de sel et laisser reposer à l’abri des courants d’air 30 mn ( ou plus selon les saisons et la température ambiante)

-Dorer une seconde fois à l’oeuf et garnir de graines de nigelle

pain-mouton2-cuisine-a-4-mains

-Enfourner à four préchauffé à 200 ° pour 20 à 30 mn (selon votre four)

-Laisser refroidir sur grille 

pain-mouton4-cuisine-a-4-mains

 

 

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


La ghraïba homos tunisienne ( Petits sablés fondants à la farine de pois chiche )

ghraiba-houmos-tunisienne-cuisine-a-4-mains

 

J’adore la ghraiba homos tunisienne ! Elle a un goût et fondant uniques! Chaque fois que je vais en Tunisie je m’en régale!

Heureusement que mon amie Kaouther m’a donné sa recette familiale qui donne un excellent résultat et du coup c’est devenue ma recette fétiche .

A l’origine c’était une recette avec des mesures comme toutes les recettes traditionnelles, mais dernièrement elle a pu me la donner en grammage ce qui facilite les choses.

Je tiens à préciser que la farine de pois chiche utilisée ici est faite à partir de pois chiche torréfiés puis moulus et c’est ce qui donne le bon goût de cette ghraiba.

Ingrédients:

500 gr  de beurre 

500 gr de farine de pois chiche 

200 gr de sucre glace

250 gr de farine

100 gr de maïzena

1 pincée de sel

huile

 

Marche à suivre:

-Clarifier le beurre en le chauffant à feu doux. Une mousse blanche va se former sur la surface, il faut l’enlever ainsi que le petit lait qui est au fond de la casserole. Laisser refroidir

-Mélanger la farine de pois chiche, le sucre glace, la farine , la maïzena et le sel.

-Mouiller avec le beurre clarifié en frottant entre les mains pour imprégner les ingrédients secs de gras. On peut avoir besoin d’ajouter un peu d’huile pour faciliter le travail

-Passez au hachoir à viande deux fois de suite, on obtient alors une pâte très maniable qu’on laisse reposer au frais

-Façonner la pâte en boudins , découper en tronçons et avec le couteau tracer des petits trait sur le haut du gâteau

-Mettre au frais au moins 1 à 2 heures, là est le secret pour que la ghraïba ne s’affaisse pas à la cuisson

-Faire cuire dans un four préchauffé à 170° 10 à 15 mn (selon votre four) .

-Pour la cuisson , Kaouther donne une petite astuce :  » comme la ghraiba de pois chiche est marron et assez  fragile pour pouvoir la soulever et vérifier la couleur du   dessous . le seul moyen qui nous permet de vérifier la cuisson est de toucher le dessus d’un biscuit, si vous sentez une sorte de poudre  sur le bout du doigt , c’est que les biscuits sont cuits ou presque. vous pouvez les laisser 2 ou 3 autres minutes puis les retirer du four, et laisser refroidir complètement avant de les toucher ou les transférer dans une  assiette sinon ils risquent de s’effriter. »

 

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


La ghribiya dans tous ses états (ghraiba,ghriba,ghoriba,mantecados, montecaos)

ghribiya 2- cuisine à 4 mains

La ghribiya est un petit gâteau sablé, friable, très fondant en bouche qui demande très peu d’ingrédients. En fait juste une matière grasse, du sucre et de la farine, le tout est dans les proportions ! C’est la recette de base traditionnelle, puis sont venus s’ajouter au fils du temps d’autres ingrédients pour l’enrichir et l’améliorer.

On retrouve ce gâteau dans les pays du Maghreb, en Espagne, au Moyent Orient, en Iran … sous différentes dénominations. C’est la simplicité de ses ingrédients qui fait qu’on peut le retrouver partout dans le monde.

En Espagne, les mantecados sont des spécialités typiques de la pâtisserie andalouse  et se mangent généralement à l’époque des fêtes de fin d’année. En fonction des ingrédients qui entrent dans la composition de ces biscuits, on peut distinguer divers types de mantecados. Elles sont parfumée à la cannelle ou au citron et sont préparées  à la graisse de porc ou saindoux

Au Maghreb les matières grasses utilisées sont le beurre et l’huile ou un mélange des deux selon le pays ou la région. Différentes farines sont utilisés ainsi que les fruits secs.

En Tunisie on retrouve des ghribiyas très fondantes telles que : ghraiba homs à base farine de pois chiche, ghraiba bidha à base de farine de blé, ghraiba droô à base de farine de sorgho, ghraiba aux pistaches …

Au Maroc en plus des ingrédients de base, on ajoute parfois  des oeufs et de la levure chimique ,ce qui donne une texture différente. Elle est  craquelée et légèrement croustillante de l’extérieur. On trouve: ghriba balha au sésame, ghriba dyal zite, ghriba maramla, ghriba mlouwza à la bas d’amande… 

En Algérie les types de ghribiya différent d’une région à l’autre : Ghribiya à la farine de blé,Ghribiya à la farine de pois chiche,Ghribiya aux cacahuètes, Ghribiya aux amandes,Ghribiya aux noix, et autres fruits secs

Si dans l’Algérois elle peut être préparée à l’huile, dans l’Est algérien et spécialement le Constantinois , le beurre clarifié est de rigueur.

Et le charme d’antan fait que tout était  dans le savoir faire et la main de la pâtissière. Le beurre étant longuement travaillé avec le sucre glace dans une gas3a (grand plat en bois) afin de former une crème légère et onctueuse, une main trop chaude ou des températures estivales faisaient qu’on pouvait rater cette délicate gourmandise. Alors on disait qu’unetelle avait la main pour faire la ghribiya et l’autre non.

Depuis le problème est semble t’il réglé par l’utilisation du batteur électrique qui apporte un gain de temps et d’énergie certain.

Mais est ce la nostalgie  qui fait que rien n’égale la saveur délicate d’une ghribiya travaillée à la main fleurant bon le beurre, fondant délicieusement en bouche?!

Et vous quelles sont vos préférences ?

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Rechta, plat Algérien de pâtes maison

rechta 4 - cuisine à 4 mains

Pour la mi ramadhan, il est de tradition en Algérie de déguster un plat de pâtes préparées maison.

Vu la richesse de la gastronomie algérienne,une  multitude de plats peuvent étre servis  selon la région.

Telles que la trida de l’Est algérien, la rechta algéroise,la chakhchoukha de Biskra, le tlitli ou la gritliya…

On n’a que l’embarras du choix!!

Chez moi, on a un petit faible pour la rechta parce que c’est un plat très léger et très fin. Sauf que je la prépare  un peu à ma façon, avec de la viande d’agneau et sans cannelle, au risque de choquer les puristes.

Pour la pâte de base, il s’agit d’une sorte de tagliatelles très fines que vous pouvez trouver en vente ou que vous pouvez préparer vous même. Mon amie Kaouther a un superbe billet  où elle explique la procédure en détail qui peut servir aussi bien pour la rechta ou la trida.

rechta 3 - cuisine à 4 mains

Ingrédients

500 g de Rechta

500g de viande d’agneau du  collier ou de l’épaule  ( ou cuisses de poulet)

2 gros oignons

Une poignée de pois chiches

Courgettes, navets

Sel, poivre

Beurre fermier

Eau

Marche à suivre

Préparation  de la sauce

–    Mettre la viande dans une cocotte, ajouter les oignons mixés, le sel, le poivre et faire revenir dans une cuillère de smen à feu doux

–  Couvrir d’eau chaude, rajouter les pois chiches et laisser cuire

– Quand la viande et les pois chiches sont cuits, rajouter les légumes découpés et préalablement salés et laisser cuire.

Préparation de la rechta

–         Mettre  la rechta dans un grand plat creux, l’enduire de deux cuillères à soupe    d’huile et mélanger délicatement du bout des doigts 

       -En remplir le keskes (haut du couscoussier) et le  placer sur le couscoussier plein d’eau bouillante

      -Laisser cuire 20 mn après échappement de la vapeur, vider le contenu du keskes dans un très grand plat et aérer avec une cuillère 

     -Arroser d’une louche  de sauce prélevée de la marmite, mélanger et laisser s’imbiber de  sauce

   – Remettre la rechta  à cuire à la vapeur pour 15mn

   -Retirer la rechta, l’aérer et  l’arroser une seconde fois de sauce et répéter l’opération

– Au moment du service, l’enduire de beurre fermier, mettre dans un grand plat , garnir de viande, pois chiches et  légumes, 

   – Présenter à part la sauce dans une saucière

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Chrik constantinois facile (Brioche algérienne)

Chrik constantinois 2 - cuisine à 4 mains

 

Le chrik est une petite brioche légère, parfumée et très peu grasse faisant partie d’un petit encas ( smat)  très prisé dans le Constantinois  .

Durant les fêtes, il est servi en fin de soirée  accompagné de Mhelbi, une crème de riz délicieusement parfumée à l’eau de rose ( recette ici) et de fruits frais.

Initialement le chrik est préparé avec une semoule fine et demande un long pétrissage afin de lui assurer une mie légère et aérée. Il est généralement saupoudré de graines de sésame mais vous pouvez utiliser du sucre qui lui donne un effet volcan et le fait gonfler encore plus.

Je vous propose cette version facile  pour le s’hor  du Ramadhan ou  pour le goûter tout simplement . Cette recette que je tiens de mon amie Linda , ne nécessite pas de long pétrissage et donne un très bon résultat.

Comme vous pouvez utiliser votre pétrin, le travail sera plus rapide.

Ingrédients :

1 verre =250 ml

1 kg de farine

1 verre de sucre

4 càs de lait en poudre

4 càc de levure  instantanée

1càc de vanille

1càc de sel

½ verre d’huile (125ml)

2 œufs

1 verre de lait tiède + eau de rose (250ml)

Eau tiède

Jaune d’œuf pour la dorure, grains de sésame, sucre cristallisé

Chrik constantinois 1 - cuisine à 4 mains

 

Marche à suivre:

– Mettre dans un grand plat les ingrédients secs, bien mélanger.

– Rajouter l’huile,bien frotter entre les mains pour l’introduire dans la farine.

-Mouiller avec 2 œufs battus, et le mélange lait tiède/ eau de rose, continuer avec l’eau tiède pour obtenir une pâte assez molle presque collante

-S’enduire abondamment les mains d’huile et pendre la pâte et la battre sur un plan huilé ( comme on fait pour sfendj) plusieurs fois, jusqu’à introduire le maximum d’air et lui donner de l’élasticité

– Transvaser la pâte dans un grand saladier huilé, couvrir de film transparent et laisser reposer à l’abri des courants d’air 1 heure ou plus selon les saisons.

– Dégazer la pâte, avec les mains huilées, façonner des boules de la taille d’une  mandarine les placer dans un plateau garni de papier cuisson en les espaçant.

–  Enduire une première fois  de jaune d’œuf battu avec une pincée de vanille et une pincée de café instantané

– Laisser reposer à l’abri des courants d’air.

– Préchauffer le four à 250°

– Enduire une seconde fois de jaune d’œuf et garnir de graines ou de sucre cristallisé

– Enfourner et laisser 15 à 20mn jusqu’à ce que les chriks  prennent  une jolie couleur dorée.

– Laisser tiédir sur grille et déguster.

Saha ftourkoum! takabala Allah mina oua minkoum!

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.