Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “braj

Mbesses, mtakba , gâteau de semoule algérien aux grains de zkoko

mbessess-au-zkoko1-galettes-algeriennes-aux-graines-de-pin-cuisine-a-4-mains

 

Le mbesses ou mtakba est un gâteau de semoule algérien au bon gout de beurre qu’on déguste en goûter avec du café au lait, du café ou du thé selon la région. C’est en fait un braj sans gherss (pâte de datte) et donc plus rapide à préparer quand on reçoit quelqu’un à l’improviste.

En attendant de préparer les brajs qui annoncent le printemps, je vous propose ces mbessess revisités avec l’ajout de grains de  zkoko (zgougou, grains de pin) qui leur confèrent du croustillant et un goût spécialement bon.

En fait l’idée de l’ajout des grains de zkoko me vient de Samia,une lectrice du blog qui m’avait parlé d’une galette de farine de la région de Cherchell  que sa maman, rabi ytaouel fi 3mourha, prépare en rajoutant ces graines. Merci Samia pour cette délicieuse expérience, c’est là un des plaisirs du blog, la découverte de recettes d’autres régions de notre beau pays. En attendant de préparer la galette à la farine, j’ai testé l’astuce pour le mbesses, et j’ai trouvé ça délicieux! 

Ingrédients

 3 mesures de semoule moyenne

1 mesure de beurre fondu ou smen

1 c à s de sucre

1 c à s de levure chimique

1 c à c de sel

Eau + eau de fleur d’oranger 

1 poignée de grains de zkoko (grains de pin)

Miel au goût

J’ai pris comme mesure un verre de 200 ml

 

Marche à suivre

– Faire fondre le beurre à feu doux et réserver parce qu’il ne doit pas être chaud, juste tiède.

-Tamiser la semoule, le sel, le sucre et la levure chimique dans un grand plat

-Mélanger la semoule avec le beurre fondu en frottant  longuement avec les paumes des mains  pour bien imprégner la semoule avec le beurre. Ajouter les grains de zkoko, couvrir et laisser reposer un petit quart d’heure.

– Mouiller progressivement avec l’eau de fleur d’oranger  et l’eau en travaillant doucement la pâte sans la pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple ni sèche  ni trop humide qui peut se former en boule. La quantité d’eau utilisée dépend du degré d’absorption de la semoule, généralement c’est un peu moins d’une mesure d’eau.

– Laisser reposer quelques minutes pour faciliter le façonnage

-Saupoudrer le plan de travail d’un peu de semoule, et placer dessus la pâte en boule

– Écraser à la paume de la main la galette obtenue, puis avec un rouleau pâtissier, bien uniformiser la surface

-Avec un couteau tranchant et une règle  découper des losanges

– Détacher délicatement  les losanges  et leur donner un aspect régulier à l’aide d’une lame plate

-Façonner ainsi tous les losanges  avant de procéder à la cuisson

– Chauffer le tajine en terre ou en fonte (à défaut une poêle anti- adhésive ça marche très bien)

– Réduire le feu un peu et déposer les mbesses dans le tajine en laissant assez d’espace de manipulation

– Faire cuire à feu doux les deux faces jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée, en retournant délicatement avec une large spatule

– Laisser tiédir dans un plateau avant de déguster . Arroser de miel si vous le désirez.

-Se conserve dans une boite hermétiquement fermée

 

mbessess-au-zkoko1-galettes-algeriennes-aux-graines-de-pin-cuisine-a-4-mains

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Des Brajs pour le printemps !!! Une tradition qui se perpétue.

brajs  - cuisine à 4 mains

 

 

S’il y a une tradition qui se perpétue chaque année  en Algérie et notamment dans l’Est Algérien, c’est bien celle des Brajs qu’on prépare pour accueillir le printemps.

 Généralement au mois de mars, on prépare  ces losanges  faits de semoule et de beurre, farcis d’une pâte de dattes délicieusement parfumée à l’eau de fleur d’oranger et au sésame.Les maisons embaument alors avec ce doux parfum si caractéristique de l’arrivée du printemps chez nous! 

C’est l’occasion de sorties champêtres où les familles pique niquent en dégustant les brajs avec du leben (lait fermenté). L’occasion de reprendre contact avec la nature qui renaît, de jouer en plein air pour les enfants et même pour les adultes. Un jeu , » l’kora », était pratiqué par les femmes en cette circonstance, assez proche du golf , en moins snob bien sur et plus bon enfant!

Ce gâteau diffère  de son  cousin le makroud, par son épaisseur et son type de cuisson. Cuit sur un tajine en terre ou en fonte, Il nécessite une  certaine dextérité  dans sa manipulation, la pâte étant très sablée. Mais votre patience est amplement récompensée, le gâteau fondant en bouche est un délice ! La tradition veut qu’on le déguste avec du leben mais avec un café, un café au lait ou un thé il est tout aussi délicieux !

Ce sujet ayant été déjà abordé dans un autre billet (ici) , j’ai voulu l’actualiser un peu en vous donnant une petite astuce très précieuse à mes yeux. Si comme moi vous appréciez l’braj tout fraîchement cuit du tajine, avec sa texture et son parfum si particuliers, je vous conseille d’en préparer une certaine quantité, de les congeler à cru , bien à plat dans un plateau, puis de les conserver dans des boites  en mettent des feuilles de plastique alimentaire entre les couches. Chaque fois que vous aurez envie de braj, vous sortez la quantité désirée , laissez légèrement décongeler , faites cuire normalement et dégustez  avec plaisir  et sans effort. C’est toujours une surprise agréable pour la famille qui ne s’y attendait pas!

Ingrédients

Pâte

– 3 mesures de semoule moyenne

– 1 mesure de beurre fondu ou smen

-1 c à c de sel

-Eau + eau de fleur d’oranger 

J’ai pris comme mesure un verre de 250 ml

Farce

– 600 gr de  pâte de dattes écrasées

– graines  de sésame grillées

-Eau de fleur d’oranger

– un peu de beurre fondu

– cannelle au goût

Marche à suivre

– Faire fondre le beurre à feu doux et réserver parce qu’il ne doit pas être chaud, juste tiède.

-Tamiser la semoule et le sel dans un grand plat

-Mélanger la semoule avec le beurre fondu en frottant  longuement avec les paumes des mains  pour bien imprégner la semoule avec le beurre. Couvrir et laisser reposer un petit quart d’heure.

Mouiller progressivement avec l’eau de fleur d’oranger  et l’eau en travaillant doucement la pâte sans la pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple ni sèche  ni trop humide qui peut se former en boule. La quantité d’eau utilisée dépend du degré d’absorption de la semoule, généralement c’est un peu moins d’une mesure d’eau.

bradj1

– Laisser reposer quelques minutes à couvert

– Travailler la pâte de dattes écrasées avec le beurre fondu et l’eau de fleur d’oranger pour avoir une consistance souple proche de celle de la pâte. Rajouter les graines de sésame grillées. Avec les mains huilées former une boule et l’aplatir en galette sur une feuille de plastique huilée

– Diviser la pâte en deux boules égales

– Aplatir une des boules de pâte en galette, déposer dessus la galette de pâte de dattes

Bradj par étapes- cuisine à 4 mains

 

– Aplatir de la même façon la seconde boule de pâte et la déposer sur la pâte de dattes

– Bien refermer les bords  pour emprisonner la pâte de dattes

 Écraser à la paume de la main la galette obtenue, puis avec un rouleau pâtissier, bien uniformiser la surface

-Avec un couteau tranchant et une règle  découper des losanges

– Détacher délicatement  les losanges  et leur donner un aspect régulier à l’aide d’une lame plate

-Façonner ainsi tous les losanges  avant de procéder à la cuisson

– Chauffer le tajine en terre ou en fonte (à défaut une poêle anti- adhésive ça marche très bien)

– Réduire le feu un peu et déposer les brajs dans le tajine en laissant assez d’espace de manipulation

braj - cuisineà 4 mains

– Faire cuire à feu doux les deux faces jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée, en retournant délicatement avec une large spatule

– Laisser refroidir dans un plateau avant de déguster !

braj2 copie

 Joyeux printemps à vous et bsahetkoum l’braj !!

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Tags: 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Des Bradjs pour accueillir le printemps!! (losanges fondants aux dattes et au sésame)


Le soleil commence timidement à pointer le bout du nez, la nature renait tout doucement et le printemps est à nos portes!! Avec l’envie de déguster des Bradjs!! Je vous remonte la recette au cas où vous serez tentés de vous mettre dans l’air du temps!

Pour accueillir le printemps, généralement au mois de mars, on prépare dans l’est algérien ces losanges de semoule et de beurre, farcis d’une pâte de dattes délicieusement parfumée à l’eau de fleur d’oranger et au sésame. Ce gâteau diffère  de son  cousin le makrout, par son épaisseur et son type de cuisson. Cuit sur un tajine en terre ou en fonte, Il nécessite une  certaine dextérité  dans sa manipulation, la pâte étant très sablée. Mais votre patience est amplement récompensée, le gâteau fondant en bouche est un délice !

La tradition veut qu’on le déguste lors de pique nique avec du leben (lait fermenté) mais avec un café, un café au lait ou un thé il est tout aussi délicieux !


Ingrédients

Pâte

– 3 mesures de semoule moyenne

– 1 mesure de beurre fondu ou smen

-1 càc de sel

-Eau + eau de fleur d’oranger

J’ai pris comme mesure un verre de 250ml

Farce

– pâte de dattes écrasées

– graines  de sésame grillées

-Eau de fleur d’oranger

– un peu de beurre fondu

– cannelle au goût (moi je n’en utilise pas)

Marche à suivre

– Faire fondre le beurre à feu doux et réserver

-Tamiser la semoule et la pincée de sel dans un grand plat

-Mélanger la semoule avec le beurre fondu en frottant  longuement avec les paumes des mains  pour bien imprégner la semoule avec le beurre. Laisser reposer un moment

bradj1

Mouiller progressivement avec l’eau de fleur d’oranger  et l’eau en travaillant doucement la pâte sans la pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte souple ni sèche  ni trop humide qui peut se former en boule. La quantité d’eau utilisée dépend du degré d’absorption de la semoule.

– Laisser reposer quelques minutes à couvert

– Travailler la pâte de dattes écrasées avec le beurre fondu et l’eau de fleur d’oranger pour avoir une consistance souple proche de celle de la pâte. Rajouter les graines de sésame grillées. Avec les mains huilées former une boule et l’aplatir en galette sur une feuille de plastique huilée

– Diviser la pâte en deux boules égales

– Aplatir une des boules de pâte en galette, déposer dessus la galette de pâte de dattes

bradj2 bradj3 bradj4

– Aplatir de la même façon la seconde boule de pâte et la déposer sur la pâte de dattes

– Bien refermer les bords  pour emprisonner la pâte de dattes

bradj5 bradj6 bradj7

Ecraser à la paume de la main la galette obtenue, puis avec un rouleau pâtissier, bien uniformiser la surface

-Avec un couteau tranchant et une règle  découper des losanges

bradj8 bradj9 bradj10

– Détacher délicatement  les losanges  et leur donner un aspect régulier à l’aide d’une lame plate

-Façonner ainsi tous les losanges  avant de procéder à la cuisson

– Chauffer le tajine en terre ou en fonte (à défaut une poêle anti- adhésive)

– Réduire le feu un peu et déposer les bradjs dans le tajine en laissant assez d’espace de manipulation

bradj11 bradj12

– Faire cuire à feu doux les deux faces jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée, en retournant délicatement avec une large spatule

– Laisser refroidir dans un plateau avant de déguster !


 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.