Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “fruits secs

Tamina aux dattes et au blé

Il ya des traditions qui gardent un charme désuet de l’ancien  temps , où la cohésion sociale était omniprésente dans la vie de tous les jours et où les liens humains étaient une valeur sûre !

Chaque événement était chaleureusement fêté avec la famille, les amis et les voisins. Même la première dent de bébé était l’occasion de fête, de rapprochement et d’échange de plats.

Dés la percée de la première dent de bébé, la maman prépare cherchem , du blé bouilli, en grande quantité pour le distribuer à la famille , les amis et les voisins sous forme de tamina, un mélange de semoule grillée, le miel et de beurre. En recevant la tamina chacun met dans le contenant reçu de la semoule, des oignons, des tomates, de la viande séchée, en fait les ingrédients qui vont servir à préparer un aïch (ici). La maman prépare alors le aïch en question et le redistribue à tout le monde.

Ces modestes échanges étaient l’occasion  de rapprocher et de resserrer les liens. Tout le monde participe chaleureusement à notre joie et fait des vœux pour le bébé…pour que sa vie soit facile, douce et riche..

C’est une tamina spécialement bonne car elle comporte des textures différentes, la semoule le miel et le beurre s’agglutinent sur les grains de blé fondants, les dattes et les fruits secs ! En bouche c’est délicieux ! Accompagnée d’un verre de thé ou de petit lait frais ce n’est que du bonheur !

Initialement, on fait tremper et cuire le blé dur jusqu’à qu’il soit bien fondant, j’ai préféré utiliser un blé précuit pour un gain de temps. J’ai rajouté les dattes et les fruits secs pour un petit plus. Comme toutes les recettes traditionnelles ,celle-ci se fait sans mesures précises ,au felling , selon le goût de chacun.


Ingrédients

Blé précuit

Semoule

Miel

Beurre fondu

Dattes, noix, pistache et autres fruits secs


Marche à suivre

-Faire cuire le blé dans une eau salée jusqu’à ce que les graines deviennent fondantes. Egoutter et réserver

-Griller légèrement les noix, réserver quelques cerneaux et concasser le reste

-Dénoyauter les dattes et les découper en petits dés, et réserver quelque unes pour le décor

-Dans une poêle en fonte, à feu doux, faire griller la semoule jusqu’à l’obtention d’une jolie couleur dorée. Passer la semoule dans un tamis


-Mélanger le tout, arroser de miel de beurre fondu en mélangeant

-Mettre dans un plat en dôme et décorer de cerneaux de noix et moitiés de dattes

-Servir avec un verre de thé ou avec du petit lait


J’ai voulu préparer cette tamina  pour l’offrir à nos frères et soeurs, amis et voisins tunisiens et spécialement à Leila  du superbe blog« Gourmands avec Leila »qui a lancé un jeu ayant pour thème « Ma  datte à moi »

Que cette tamina soit de très bon augure pour

une Tunisie

libre , riche et épanouie!!



Petites verrines tunisiennes ou assidat zgougou

Le zgougou ou zkoko est la graine du pin d’Alep très présent sur le pourtour  Méditerranéen. Les graines  sont extraites traditionnellement par combustion des cônes fruits du pin d’Alep.

En Algérie et principalement dans la région montagneuse des Aurès, ces graines sont l’ingrédient d’une gâterie de choix qu’on offre  en amuse bouche aux invités. Pas de préparation spéciale, on se contente  de tremper un cerneau de noix dans le miel bien parfumé de la région, puis à le rouler dans les graines de zkoko. C’est une bouchée très savoureuse alliant des textures et des goûts très riches


En Tunisie, ces petites graines noires sont utilisées dans la préparation d’une délicieuse crème

Au goût à la fois très fin et très prononcé « assidat zgougou »

Ce délicat petit dessert tunisien fait l’unanimité chez moi : on adore !!

Pour l’avoir goûté lors d’un séjour en Tunisie à l’occasion du Mawled Ennabaoui Echarif, je n’avais de cesse que de le préparer.

J’ai fini par acquérir l’excellent livre de Mohamed                     Kouki (coïncidence ! lol ! ) « Cuisine et Pâtisserie Tunisiennes Ommok Sannafa » (édition Le patrimoine tunisien) et réaliser cette recette au grand bonheur de ma petite famille ! Ce n’est certes pas la perfection de la traditionnelle assida d’origine  mais le gout et le crémeux y sont !! J’essaierais de m’améliorer auprès des blogs de mes amies tunisiennes !!

Pour tester j’ai pris la moitié de la mesure et j’ai utilisé de l’eau de rose en remplacement de l’eau de géranium non disponible.

En l’absence de graines de zgougou, il existe une version aux noisettes tout aussi délicieuse!! voir ici et ici

Ingrédients

-1kg de pignons de pin

-750 g de farine tamisée

-500 g de sucre en poudre

-2 litres d’eau

Crème de géranium

-1 litre de lait

-200 g de sucre fin

-4 càs d’amidon

-4 jaunes d’œuf

-4 càs d’eau distillée de géranium (eau de rose)

Garniture

-mélange de fruits secs : noix, amandes, pistaches, pignons, noisettes…

Marche à suivre

-Trier et bien  laver les pignons de pin d’Alep, égoutter dan une passoire.

-Les piler finement au mortier (j’ai utilisé un mixer plongeant)

-Les malaxer dans 2 litres d’eau au fond d’un récipient et passer le mélange au tamis très fin ou dans un nouet d’étamine et presser fortement

-Récupérer le liquide obtenu, y ajouter de la farine, mélanger et passer le tout pour éliminer les grumeaux

-Porter sur feu doux, tourner sans cesse avec une spatule jusqu’à épaississement de la crème

– Ajouter le sucre et continuer à tourner pour obtenir une bouillie épaisse homogène et onctueuse

-Oter du feu et répartir dans des bols en verre et laisser refroidir (j’ai utilisé des verrines et des coupes  et j’ai mis quelques pistaches sur l’assida)

-préparer la crème de géranium comme une crème pâtissière en parfumant au dernier moment

(J’ai préparé une simple mahalebeyé à l’eau de rose (ici)

– Couvrir l’assida de zgougou de crème de géranium et décorer de fruits secs au goût

– J’ai utilisé des pistaches, des noisettes, des pignons,des raisins secs et un cerneau de noix trempé dans le miel et roulé dans les zgougous, ma petite touche aurassienne

– Je sers cette crème  bien fraiche


Si vous aimez nos recettes  et notre blog, votez pour nous sur A.F.Touch cuisine dans le cadre du classement des blogs culinaires 2010 .

Vous pouvez le faire du 1mars 2010 au 31 mai 2010, une fois toutes les 24 heures.

Si vous êtes intéressés , cliquez sur le logo, inscrivez vous et tapez « cuisine à 4mains » dans la case destinée à cet effet

Merci d’avance pour vos votes et votre gentillesse !!


POULET FARCI AUX FRUITS SECS ET COMMENT DESOSSER UN POULET PAR ETAPES ET EN PHOTOS

Encore un petit plat du ramadhan présentable et raffiné  en plus d’être vraiment savoureux ! Le poulet ainsi cuit en cocotte n’est pas du tout sec et reste très moelleux. Ayant hérité de la vielle cocotte  en fonte de ma grand-mère chérie, j’ai toujours beaucoup de plaisir à y cuire mes rôtis !!Est ce la charge sentimentale ou les matériaux d’antan ?!! Mais j’ai toujours satisfaction de ses cuissons !

J’ai aussi voulu que ce billet soit l’occasion de partager avec vous une petite technique  que j’ai apprise il y a quelques années : comment désosser un poulet !je sais qu’on peut toujours le faire faire par son boucher… mais bon, c’est toujours une satisfaction  de le faire soi même et de savoir ce qu’on y a mis !!

Je ne vous dis pas l’état de mon appareil photos après la séance !! lol!!Car j’étais seule,j’ai du le stériliser après !!

Ingrédients

1 grand poulet

3oignons

1tomate

1carotte

5 gousses d’ail

2cà s de persil haché finement

3cà s d’amandes concassées

1poignée de pistaches émondées

1 c à s de maïzena

1œuf

3càs de crème fraiche

Sel et poivre

Une feuille de laurier

Huile

Cure-dents et ficelle

 

Marche à suivre

-Poser le poulet sur le plan  de travail et couper la peau du  dos le long de la colonne vertébrale

poulet4

-Avec un couteau fin et aiguisé dégager doucement la peau et la chair du dos

poulet5

-Continuer  pour dégager la carcasse des filets

poulet6

poulet7

poulet8

-Désarticuler les ailes et les pâtes

poulet9

-Dégager doucement les os des cuisses et des ailes par l’intérieur  en essayant de ne pas percer la peau

poulet10

poulet11

poulet12

-Le poulet entièrement désossé est prêt à être farci

poulet13

-Dégager une partie des filets et un peu de la chair des cuisses

– Préparer la farce en hachant  la viande avec un oignon, 2gousse d’ail et du persil

-Ajouter 3cuillères à soupe d’amandes concassées, 1cuillére à soupe de maïzena, saler, poivrer et ramasser avec un œuf

poulet14

-Saler et poivrer le poulet mis à plat, étaler la farce, la parsemer de pistaches émondées

poulet15

-Rouler le poulet pour y enfermer la farce en essayant de donner une forme régulière en faisant entrer les bouts qui dépassent

poulet16

-Fermer avec des cure-dents

poulet17

-Ficeler soigneusement la roulade

poulet19

-Dans une cocotte en fonte allant au four, faire revenir doucement le poulet dans une cuillère à soupe d’huile

-Quand la peau prend un aspect doré, rajouter les 2 oignons, la carotte, la tomate, les  3 gousses d’ail entières, une feuille de laurier  et un petit verre d’eau, recouvrir  et enfourner  pour 1h30 à four chaud

-Surveiller la cuisson en tournant et arrosant le poulet avec le jus de cuisson

-Les 10 dernières minutes, ôter le couvercle et laisser dorer le poulet

-Retirer du four la cocotte,  placer  le poulet dans du papier aluminium pour le  maintenir à chaud

– Oter la feuille de laurier, mixer les légumes de cuisson avec un mixeur plongeur, rajouter 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse et chauffer doucement en remuant la sauce obtenue

-Oter les fils et les cure-dents, et découper le poulet avec un couteau électrique ou un couteau bien aiguisé pour faire de belles tranches

-Servir avec la sauce.

-J’ai accompagné de carottes  et de tortellinis   aux champignons. Un régal !!

 

PS du 11/06/2016

-Pour faciliter le désossage, le poulet doit avoir passé une nuit au réfrigérateur, ainsi la peau et les chairs sont raffermies et peuvent être facilement manipulées.

-Travailler petit à petit en préservant la peau c’est elle qui va tout entourer et assurer l’aspect final.

Bonne réalisation!

********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr   votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 


Khroubizet tounes une gâterie spéciale ramadhan

Ce petit gâteau bourré de fruits secs, moelleux, mielleux sans être écœurant est notre gourmandise  préférée durant le mois du ramadhan. Ces pâtisseries ne sont certes pas compatibles  avec un régime comme me disait gentiment une amie bloggeuse, mais à petites doses et pour se donner des force il n’ya pas mieux !!On se ressaisira après !!

Rapide, facile à préparer avec ce qu’on a sous la main, mais ô combien délicieux !!

Ingrédients

1verre d’amandes hachées (ou autre fruit  sec)

1verre de chapelure (maison en utilisant des restes de brioche grillés légèrement et moulus)

1 verre d’œufs entiers

1/2verre de sucre cristallisé fin

½ verre de beurre fondu(ou huile ou moitié moitié)

Le zeste d’un citron, vanille

1 paquet de levure chimique

Quelques cerneaux de noix concassés, quelques pignons, quelques pistaches…

Sirop :

500g de sucre, 1/2 litre d’eau, 1càs de jus de citron, 2cà s d’eau de rose

Marche à suivre

– Préparer le sirop en mélangeant le sucre, l’eau et le jus de citron, porter à ébullition, puis laisser cuire à feu doux. Hors feu rajouter l’eau de rose.

-Battre les œufs avec le sucre, le zeste de citron et la vanille

-En battant rajouter le beurre fondu

– Rajouter la chapelure, les amandes, et la levure chimique, bien mélanger

– Beurrer un plat allant au four, y verser l’appareil, parsemer de noix, pistaches et pignons

– Mettre dans un four préchauffé à 180°pour 30mn environ

-Tester la cuisson avec une aiguille qui doit être propre, sinon prolonger un peu la cuisson

– A la sortie du four, arroser le gâteau chaud avec le sirop chaud, petit à petit, jusqu’à absorption complète du sirop

– Remettre dans le four éteint et laisser refroidir

– Découper des petits carrés ou des losanges et les placer dans des caissettes

-Servir avec un petit verre de thé  à la menthe

Elhamdoulillah   pour les biens qu’il nous donne !

Saha ftourkoum, takabalaallahou mina oua minkoum !