Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “ganache

Truffes comme un After eight…

truffe1

Si comme moi vous aimez la saveur raffinée  des After eigth et les chocolats bien corsés, ces truffes sont pour vous. Elles fondent délicatement en bouche et y propagent  une  délicieuse fraîcheur mentholée.

Elles sont constituées d’une ganache au chocolat parfumée à la menthe enrobée d’une coque en chocolat et de cacao amer.

Et ce qui ne gâte rien , elles sont très faciles à préparer et ne demandent  pas beaucoup d’ingrédients. Elles sont donc idéales pour vos cadeaux gourmands de dernière minute.

 

truffe2

Ingrédients  ( source:  » L’encyclopédie du chocolat  » en changeant juste le parfum)
Ganache au chocolat noir:
225 g de chocolat noir 
200 g (20 cl) de crème liquide entière
50 g de beurre
Arôme menthe
Enrobage
300 g de chocolat noir 
Poudre de cacao amer de bonne qualité
Marche à suivre:

Ganache au chocolat: 

– Dans une casserole, porter la crème à ébullition

– Hacher le chocolat, et le faire le fondre doucement au bain-marie ou au four à micro-ondes (position décongélation ou puissance 500 W en remuant de temps en temps).

– Verser lentement un tiers de la crème bouillante  sur le chocolat fondu. À l’aide d’une maryse, mélanger énergiquement en décrivant de petits cercles pour créer un « noyau » élastique et brillant.

– Incorporer alors le deuxième tiers,mélanger selon le même procédé, puis incorporer le troisième tiers selon la même méthode.

– Dès que la ganache a atteint 35/40 °C, ajouter le beurre coupé en dés, puis ajouter quelques gouttes d’arôme menthe et mixer pour lisser et parfaire l’émulsion.

– Laisser cristalliser 3 heures au réfrigérateur bien couvert d’un  film alimentaire et laisser raffermir.

– Puis, dès que la texture vous le permet, rouler les truffes à la main.

 L’enrobage.

– Tempérer le chocolat noir et le  verser  dans un grand saladier.

– Disposer la poudre de cacao dans une assiette.

– À l’aide d’une fourchette à tremper, procéder à l’enrobage des truffes.

– Appuyer légèrement avec l’extrémité de la fourchette afin d’immerger complètement la truffe. Récupérer la truffe avec la fourchette et retremper 3 ou 4 fois la truffe, afin de créer un phénomène de succion qui évitera d’avoir une couche trop épaisse de chocolat.

– Racler ensuite la fourchette à tremper sur le bord du saladier, de façon à obtenir une fine couche de chocolat.

– Déposer délicatement la truffe dans la poudre de cacao.La rouler immédiatement.

– Laisser cristalliser les truffes dans la poudre de cacao et tamiser.

Autres chocolats maison dans le blog: ( cliquez sur le lien  pour accéder à la recette)

Croustillants au chocolat et aux cacahuètes

 Truffes chocococo

Barres caramel choco noisette piquées chez Mercotte, ou comment se régaler en douce!!

Gourmandises pour l’Aïd et pour mon Daring Baker n°5

choco-db2

Chocolats maison au praliné et à la pistache

ch1

tags: , ,  , , 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


L’opéra, une délicieuse symphonie gourmande!!

opéra1

Chaque année en cette période, je me creuse les méninges pour trouver quel gâteau préparer pour l’anniversaire de ma fille chérie.

Après beaucoup d’hésitation , j’ai fini par opter pour un Opéra parce qu’ un dessert au chocolat fait toujours plaisir et que c’est un défi toujours intéressant à relever! 

L’opéra est une pâtisserie  française  classique constituée de couches de biscuits Joconde imbibées de café , de crème au beurre moka et de ganache, le tout recouvert d’un glaçage au chocolat .

C’est  un entremet assez riche mais à petites  doses c’est une véritable merveille en bouche!! Le biscuit aux amandes imbibé de café, la crème douce et soyeuse , la ganache fondante et le fin et craquant glaçage au chocolat vous feront chavirer… 

Si c’est un dessert relativement  long à préparer, avec plusieurs étapes , le résultat en vaut vraiment la peine!

D’autant plus qu’on peut étaler sa préparation sur quelques jours: la crème au beurre , le sirop au café et la ganache l’avant veille et les biscuits Joconde la veille de la dégustation. Il ne reste plus qu’à préparer le glaçage et faire le montage le jour même.

Si pour la recette je me suis inspirée d’un défi du Daring Baker,  j’ai scrupuleusement suivi les précieuses orientations de Mercotte (ici) pour réussir le glaçage et le montage à l’envers de l’Opéra. 

opéra5

Ingrédients

    Biscuit  joconde 

     – 6 gros blancs d’oeufs, à  température ambiante

     – 2 c à s (30 grammes) de sucre semoule

     – 2 tasses (225 grammes) de poudre d’amande

     – 2 tasses de sucre  glacé tamisé

     – 6 gros œufs

      – 1/2 tasse (70 grammes) de farine tout usage

     – 3 c à s (1 ½ oz; 45 grammes) de beurre non salé, fondu et refroidi

Crème au beurre moka

  – 5 gros jaunes d’oeufs, à température ambiante

  – 225 gr sucre blanc granulé

  – 60 ml  d’eau

  – 285 gr de beurre non salé, à température ambiante

  – Arôme : 1 c à s de café instantané dilué dans un peu d’eau chaude

Sirop café:
  – 250 ml  d’eau
  –  150 g de sucre
  – 2 c à s  de café  soluble

 

Ganache chocolat:
-200 gr de crème fleurette entière
-200 gr  de chocolat noir 
-30 gr de beurre doux
Le glaçage opéra :
– 100 gr de chocolat noir de couverture,  1 c à s d’huile de pépins de raisins ( huile de tournesol pour moi).
– Un peu de feuille d’or pour la déco.

opéra4
Marche à suivre

Biscuit joconde

Préchauffer le four à 220  C

Garnir 3 plaques de cuisson de papier cuisson (30/40)

 Battre les blancs d’oeufs jusqu’à ce qu’ils forment des pics mous. Ajouter le sucre semoule et battre jusqu’à ce que les pics soient  raides et brillants. Réserver

Avec la feuille du robot battre les œufs entiers  avec  le sucre glace et la poudre d’amandes,  à vitesse moyenne  4 à 5  minutes  .  Ajouter la farine et battre à basse vitesse juste pour l’intégrer  

Prélever le 1/4  du mélange et y verser le beurre fondu, bien mélanger  puis incorporer doucement  au reste de la pâte

Avec une spatule , incorporer délicatement la meringue dans le mélange d’amandes , la pâte doit être mousseuse et légère.

 Répartir à égalité la pâte dans les moules et étaler uniformément pour couvrir toute la surface de chaque moule.

 Enfourner  5 à 9 minutes selon votre four. les biscuits doivent être légèrement dorés mais doivent rester souple au toucher

Mettre  les moules sur le plan de travail , couvrir avec une feuille de papier cuisson et tourner pour  démouler. 

 Laissez les gâteaux refroidir à température ambiante. 

Crème au beurre Moka

-Mélanger le sucre  et l’eau et faire cuire à feu modéré jusqu’à ce qu’une goutte de sirop fasse un fil en tombant d’une fourchette

-Battre à haute vitesse le jaunes d’oeufs  jusqu’à ce qu’ils doublent  de volume et prennent une couleur  jaune citron.

– Couler en mince filet le sirop sur les jaunes en battant toujours

-Continuer de battre jusqu’à complet refroidissement de la crème

– Rajouter le beurre travaillé en pommade, en plusieurs fois, continuer de battre jusqu’à’à l’obtention d’une crème lisse et légère.

– Rajouter l’arome choisi, pour moi une cuillère à soupe de café instantané dilué dans une cuillère à soupe d’eau chaude

-Couvrir et maintenir au frais au moins une heure.

-Lisser au  fouet  juste avant que vous l’utilisez.

Sirop au  café:

 Mettre le café soluble et le sucre dans une casserole. Ajouter l’eau et mettre sur feu doux. Porter à ébullition puis éteindre le feu. Laisser refroidir

Ganache au chocolat: 

Chauffer la crème entière et la verser sur le chocolat coupé en morceaux  Ajouter le beurre mou et mélanger au fouet pour tout homogénéiser. Couvrir de film alimentaire et laisser raffermir

Glaçage opéra:

Faire fondre le chocolat  au bain marie (32° ) ajouter l’huile, bien mélanger.  Étaler uniformément le glaçage sur une feuille guitare ( rhodoïd ) et le laisser cristalliser 10 à 15 minute au congélateur

Montage à l’envers: 

Recouvrir le glaçage au chocolat  d’une fine couche de crème au beurre au café,

Poser dessus un  biscuit Joconde imbibé de sirop de café

Étaler ensuite une couche de ganache et mettre au frais  pour la durcir un peu . Ajouter une fine couche de crème au café, puis  un biscuit imbibé de sirop de café des 2 côtés,

Garnir à nouveau d’une couche de ganache et mettre au frais  pour la durcir un peu. Puis  une couche de  crème au café et le dernier biscuit imbibé uniquement du côté en contact avec la crème.

Badigeonner la surface du dernier biscuit de chocolat fondu pour l’imperméabiliser 

Poser une feuille de papier cuisson sur le gâteau, mettre au congélateur 20 à 30 min  pour raffermir et faciliter la découpe

Idéalement 5 ou 6 heures avant la dégustation , retourner le gâteau,  le laisser revenir à température sans retirer la feuille guitare pour éviter la condensation sur le glaçage.

Au moment de servir, retirer la feuille guitare délicatement, égaliser les côtés pour une finition nette et  décorer avec de la feuille d’or 

opéra6

Tags: ,,, ,  , ,,,  , , , 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Premier gâteau de l’année…au chocolat!

Le Daring Baker de Novembre a été l’occasion de découvrir  une délicieuse    pâtisserie  gourmande.Le Sans Rival , un gâteau philippin est constitué d’une dacquoise aux noix de cajou et d’une riche crème au beurre. Il a été tellement apprécié qu’ on a décidé de faire de ce gâteau  notre dessert du Nouvel An.

Pour le décor très chocolaté, on a opté pour ce  bouquet  de roses en ganache  au chocolat vu (ici) et (ici)

Ingrédients

Dacquoise aux noix de cajou

5 gros blancs d’œufs
112 gr sucre blanc cristallisé 
1 /2 c. à thé de crème de tartre
10 gr de cacao
120g  noix de cajou grillées et moulues grossièrement

 crème au beurre chocolat café

200gr de beurre

150gr de chocolat noir fondu

3à4 càc de café soluble

2 càc d’eau chaude

Ganache au chocolat

20o gr de crème entière

200gr de chocolat noir

Marche à suivre

Dacquoise

1. Préchauffer le four 160 ° C

2. Tapisser le fond d’un plateau (29×35) de papier sulfurisé
3. Dans un grand bol en verre propre et sec ou un bol de métal à mélanger, battre les blancs d’oeufs sur le support jusqu’à consistance mousseuse (2 min.). Saupoudrer la crème de tartre. Ajouter graduellement le sucre, quelques cuillerées à table à la fois, en continuant à battre maintenant à grande vitesse jusqu’à formation de pics rigides brillant. (Environ 7-10 min.)

4. Incorporer les noix de cajou grillées et moulues grossièrement

5.Etaler uniformément le mélange  dans le plateau

6. Cuire au four préchauffé pendant 30 minutes, 

Retirez la meringue du plateau , laisser refroidir légèrement. Décollez le papier sulfurisé pendant qu’il est encore chaud, il est difficile à enlever parfois, quand il est complètement refroidi.

7. Une fois refroidi, couper les bords pour donner une forme régulière. Couper la meringue en trois bandes et réserver.

crème au beurre chocolat café

Fouetter le beurre ramolli avec un batteur  électrique  jusqu’à l’obtention d’une crème légère

Verser peu à peu le chocolat fondu puis le café dissout  dans l’eau chaude et mélanger intimement

Montage
  -Garnir la première bande de meringue d’une fine couche  de crème au beurre 
–  placer dessus une autre bande de meringue , Répéter l’opération avec une fine couche de crème au beurre,  puis de même  pour la troisième bande de meringue.

– Couvrir de papier aluminium  et réfrigérer pendant 24 heures

Ganache au chocolat noir

–       Chauffer la crème à  feu doux dans une casserole jusqu’à frémissement.

–       Versez  la crème chaude sur le chocolat  haché finement .  Laissez reposer 1min .

–       Mélangez à l’aide d’une spatule jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène.

–       Mettre la ganache au moins 3h au réfrigérateur. L’idéal étant de la faire la veille au soir.

Décor

Au moment d’utiliser la ganache, la battre au fouet électrique pour la faire monter en chantilly , jusqu’à l’obtention une texture fine et légère.

 La mettre dans une poche à douille  cannelée et façonner des roses sur le gâteau.( voir vidéo)

 Piquer de quelques feuilles de pâte d’amande.

 Dégustez! très bonne année!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Gourmandises pour l’Aïd et pour mon Daring Baker n°5

The August 2011 Daring Bakers’ Challenge was hosted by Lisa of Parsley, Sage, Desserts and Line Drive and Mandy of What the Fruitcake?!. These two sugar mavens challenged us to make sinfully delicious candies! This was a special challenge for the Daring Bakers because the good folks athttp://www.chocoley.com offered an amazing prize for the winner of the most creative and delicious candy!

Ce mois ci le défi Daring Baker est délicieusement gourmand!! Ce qui tombe très bien, car il correspond à la période de préparation des gâteaux de L’Aïd (Fin du Ramadhan).

Plein de bonnes idées pour garnir vos plateaux  de l’Aïd, bonbons, chocolats, pâtes de fruits! De quoi faire le bonheur des petits et des grands!!

Le défi consistait à préparer deux types de friandises , dont obligatoirement une en chocolat  .

J’ai opté donc pour de savoureuses pâtes de fruits, des chocolats moulés  , farcis de ganache et de pâte d’amande et des zellidjs.

Si pour les pâtes de fruits ça a été relativement faciles, la préparation des chocolats , avec les températures caniculaires d’Aout, a été assez éprouvante!! 

Ce défi  a été  l’occasion d’apprendre à tempérer le chocolat pour obtenir des friandises les plus appétissantes possibles. Pour ma part , j’ai choisi la méthode 2 dite « ensemencement »

Retrouver  les techniques de tempérage du chocolat  et les recettes ici

Méthode 2: Avec des morceaux de chocolat tempéré, aussi appelé «ensemencement»

Gammes Trempe:

Celsius
Dark: 45 ° C-50 ° C> 27 ° C> 32 ° C
du lait: 45 ° C> 27 ° C> 30 ° C
Blanc: 45 ° C> 27 ° C> 29 ° C

Fahrenheit
Dark: 113 ° F-122 ° F> 80,6 ° F> 89,6 ° F
Lait: 113 ° F> 80,6 ° F> 86 ° F
Blanc: 113 ° F> 80,6 ° F> 84,2 ° F

Le chocolat est fondu et chauffé jusqu’à ce qu’il atteigne 45 ° C / 113 ° F. Trempé non fondue au chocolat est alors agité et fondu jusqu’à ce qu’il apporte la température à 27 ° C/80.6 ° F. Il est ensuite remis sur le feu et porté à sa température de fonctionnement de 32 ° C/30 ° C/29 ° C / / / 89,6 ° F/86 ° F/84.2 ° F selon le chocolat que vous utilisez. Il est maintenant prêt pour l’utilisation dans des moules, de trempage et de revêtement.

• Hacher finement le chocolat si sous forme de bar / dalle (environ la taille d’amandes).
• Placer environ ⅔ du chocolat dans un bol résistant à la chaleur
• Mettre de côté ⅓ des morceaux de chocolat
• Placer le bol sur une casserole d’eau frémissante (s’assurer que le bol ne touche pas l’eau) Astuce:Assurez-vous que votre bol s’intègre parfaitement dans la casserole, de sorte qu’il n’y a aucune chance de gouttelettes de vapeur formant qui peuvent tomber dans le chocolat. Si l’eau pénètre dans votre chocolat il sera saisir! • Utiliser une spatule en caoutchouc, incorporer délicatement le chocolat pour qu’il fonde uniformément • Une fois qu’il est fondu, garder un oeil sur le thermomètre, dès qu’elle atteint 45 ° C / 113 ° F retirer de la chaleur (entre 45 ° C-50 ° C / 113 ° F-122 ° F pour le chocolat noir)• Ajouter de petites quantités de restants ⅓ non fondue au chocolat (graines) et remuer pour faire fondre dans • Continuer à ajouter de petites additions de le chocolat jusqu’à ce que vous avez apporté le chocolat jusqu’à 27 ° C/80.6 ° F (Vous pouvez amener le chocolat noir quelque part entre 80 ° F et 82 ° F) • Remettez sur le bain-marie et porter la température de retour jusqu’à il atteint sa température de travail du chocolat (au lait, noir ou blanc) comme le montre le graphique ci-dessus. (32 ° C/89.6 ° F pendant sombre, 30 ° C/86 ° F pour le lait et 29 ° C/84.2 ° F pour le blanc) • Si vous avez encore quelques-uns non fondu des morceaux de chocolat, mettre le bol de revenir plus l’eau frémissante, en remuant délicatement et en regardant le thermomètre en permanence. •IMPORTANT: Vous avez vraiment besoin de garder un oeil sur la température de telle sorte qu’elle ne dépasse pas sa température de fonctionnement

 Chocolats moulés et farcis 

Ingrédients

Du chocolat tempéré

farce au choix, ganache, pâte d’amandes…

Marche à suivre

 Tout en maintenant le moule au  dessus du bol de chocolat tempéré, prenez une louche de chocolat et verser sur le moule, en vous assurant qu’il couvre et remplit chaque cavités. Frappez le moule à quelques reprises contre une surface plane pour se débarrasser des bulles d’air, puis tournez le moule à l’envers sur le bol de chocolat, et faire descendre  l’excédent de chocolat.

faites glisser un grattoir en plastique pour oter l’excédent de chocolat

Mettre au réfrigérateur environ 5 à 10 minutes. 

 Retirer du réfrigérateur et remplir chaque cavité  avec le remplissage de votre choix. Encore une fois prendre une louche de chocolat et versez sur le dessus des cavités fourrées , frapper contre une surface plane pour régler

 Grattez l’excédent de chocolat hors du moule avec le racloir puis réfrigérer jusqu’à consistance ferme.

Démouler délicatement avant de déguster!

Faire la ganache

Ingrédients
1 ¾ tasse (9 oz/250 g) Dark / Bittersweet chocolat, haché finement
2 / 3 tasse (5 oz / 160 mL) de crème double / Lourd (36% – 48% de matière grasse) OU 1 ¾ tasse (9 oz/250 Chocolat au lait GM), haché finement 1 / 2 tasse (4 oz / 120 mL) de crème double / Lourd (36% – 48% de matière grasse) OU 1 ¾ tasse (9 oz/250 g) de chocolat blanc, haché finement ¼ tasse (2 Crème oz / 60 ml) Double / Lourd (36% – 48% de matière grasse)

1. Hacher finement le chocolat 

2. Placer dans un bol résistant à la chaleur

3. Dans une casserole, chauffer la crème jusqu’à ce que sur le point d’ébullition (il va commencer bouillonne autour des bords de la casserole)
4. Verser la crème sur le chocolat
5. Incorporer délicatement le mélange jusqu’à ce que tout le chocolat soit fondu et qu’il soit lisseAstuce: Si vous vous retrouvez avec des morceaux de chocolat qui ne fond pas, mettez le bol sur l’eau frémissante (mais ne touchant pas l’eau) et remuer doucement jusqu’à ce qu’il soit tout fonduAstuce: Soyez prudent si vous n’avez pas besoin de chauffer au dessus de l’eau frémissante, si le mélange devient trop chaud, il sera divisé et vous finirez avec piscine de chocolat gluant dans de l’huile, donc, ne pas surchauffer la ganache, de la vapeur à partir d’un laisser mijoter doucement c’est tout ce que vous avez besoin.

 6. Incorporer  vos arômes souhaités, dans mon cas du sirop menthe avec la ganache de chocolat blanc pour les coeurs en chocolat noir

j’ai farci les coeurs en chocolat blanc de pâte d’amande aromatisée au café

Seconde friandise: Zellidjs au chocolat blanc et noir

Zellidj: une friandise marocaine  vue chez Choumicha et dont j’ai retrouvé la recette dans le livre de Rachida Amhaouche  » Pâtisseries marocaines traditionnelles ». Il s’agit d’une délicieuse gourmandise constituée d’une pâte d’amandes emprisonnée entre deux couches de chocolat, noir et blanc.

Ingrédients

300gr de chocolat noir, 300gr de chocolat blanc

250gr d’amandes émondées

100gr de sucre glace

60gr de beurre

1pincée de gomme arabique  (eau de  rose pour moi)

Marche à suivre

Préparer la pâte d’amande: Mixer les amandes émondées avec le sucre glace  et le beurre jusqu’à l’obtention d’une pâte. (Mes amandes étant très sèches ,j’ai du ajouter de l’eau de rose pour atteindre le résultat désiré)

Etaler la pâte d’amande sur du papier cuisson  et reserver couvert pour empécher le dessechement de la pâte

Faire fondre le chocolat noir au bain marie et  le tempérer( voir plus haut)

Sur une feuille de rodoid faire des dessins avec un peu de chocolat noir, laisser prendre.

Faire fondre le chocolat blanc au bain marie et le tempérer( voir plus haut)

Étaler le chocolat blanc sur les dessins de chocolat noir, laisser prendre.( penser à en laisser un petit peu pour les dessins)

Placer la pâte d’amandes sur le chocolat blanc et reverver

Sur une autre  feuille de rodoid faire des dessins avec un peu de chocolat blanc et laisser prendre.

Etaler le chocolat noir sur les dessins de chocolat blanc et  laisser prendre

Couvrir  délicatement la pâte d’amandes avec cette feuille de chocolat noir

Avec les températures d’Aout , j’ai du mettre au frais une nuit.

Oter délicatement la feuille de rodoid, et avec un couteau aiguisé, éventuellement chauffé, découper  des losanges, carrés ou rectangles  au goût

Mettre dans des caissettes et garder au frais dans une boite hermétique

Sortir un peu à l’avance avant de servir

Troisième friandise: Pâte de fruits

Ayant déja préparé de la pâte fruit (ici) ça a été une véritable partie de plaisir!!J’ai bien entendu utilisé la recette et la péctine de mon amie Nadjibella

 Ingrédients

Pâte : 250gr de pulpe de fruit au choix (pêche, poire, poire+sirop menthe)

20 g de beurre

20 gr de gélifiant ( pectine Vitpris Alsa, en vente dans les grandes surfaces)

300 gr de sucre.

Enrobage : 50 gr de sucre.

Jus de citron

Marche à suivre

– Nettoyer et dénoyauter les fruits– mixer les  et peser la pulpe obtenue, rajouter le jus de citron pour empêcher le noircissement

– Avant de commencer la cuisson, préparez :

50 gr de sucre + 20 gr de gélifiant.

100 gr de sucre.

150 g de sucre.

Cuisson de la pâte de fruits :

Mettez la pulpe de fruit dans la marmite à fond épais sur feu moyen.

Laissez-la chauffer, en tournant sans arrêt jusqu’à 70° d’ébullition (début de la petite ébullition).

Ajoutez le gélifiant et le sucre. Laissez cuire 1 min. environ. Ajoutez les 100 gr de sucre.

Laissez aller jusqu’à ébullition.

Ajoutez le beurre en petits morceaux. Tournez bien pour le faire fondre.

Ajoutez en 2 fois le sucre restant. Laissez cuire environ 2 min.

La pulpe épaissit vite et vous verrez le fond de la marmite en tournant à la cuillère.

Versez rapidement la pâte dans des moules à silicone ou un moule carré couvert de papier film.

Laissez prendre avant de démouler. Découpez dans les formes que vous voulez.

Enroulez dans du sucre en poudre. Laissez sécher 1 à 2 jours avant d’emballer.

J’ai voulu tester un petit rainbow de pâte de fruit en étalant des couches de pâte de fruits aux parfums et aux couleurs differentes dans un plat garni de film alimentaire.

Puis après la prise complète, j’ai découpé des tranches, puis des triangles pour les enduire ensuite de sucre.

Des gourmandises qui rajouteront une note de couleur et de gaîté à vos tables de l’Aïd!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Truffes chocococo

 

Ces délicieuses petites bouchées sont le résultat d’un malheureux accident de parcours ! J’étais entrain de faire fondre du chocolat blanc pour fabriquer des décors pour un gâteau, quand une malencontreuse petite goutte d’eau vint à tomber dans mon chocolat ! De lisse et brillant il commença à s’agglutiner et masser  

Ayant déjà préparé une ganache au chocolat noir, je me dis que je peux faire de même avec mon chocolat blanc de toute façon perdu pour les décors 

Je ne regrette pas du tout cette initiative, car le résultat en valait vraiment la peine !!  La carapace croustillante de chocolat noir cache une bouchée fondante  tendre et parfumée !!Un délice en bouche 

 

Ingrédients

250g de chocolat blanc

2grosses cuillères de crème fraiche

Noix de coco râpée

Vanille

100gr de chocolat noir

Marche à suivre

 Chauffer doucement la crème fraiche

 Rajouter le chocolat blanc râpé grossièrement

Mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème lisse, rajouter la vanille

 Laisser refroidir au frais jusqu’à raffermissement

Rajouter la noix de coco râpée jusqu’à pouvoir façonner des boules

Rouler la moitié de chaque boule dans la noix de coco

Mettre au congélateur 4 heures

 Au bain- marie faire fondre le chocolat noir, puis le tempérer

Plonger l’autre moitié  de chaque boule dans le chocolat noir qui se fige rapidement au contact du froid

Placer sur du papier sulfurisé et mettre au frais

 

je participe par ces petites truffes au jeu «  les chocolats les + gourmands » du délicieux   blog « les petits plats de Trinidad »

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!                                                                           

               Merci de  demander mon accord au préalable !