Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “gâteau algérien

Ghraïba palestinienne aux pistaches et aux grains de sésame

ghraiba-palestinienne-1-cuisne-a-4-mains

 

Suite au billet relatif à la ghribiya (ici), voici la ghraïba palestinienne selon la recette de Oum mahmoud présentée sur la chaîne Samira TV.

Elle reste très proche dans les proportions de notre classique ghribiya constantinoise, sauf qu’elle y ajoute de la tahina qui lui donne un goût spécial et qu’elle la garni de pistaches. J’ai choisi de rouler quelques pièces dans les grains de sésame, ça a donné un petit croustillant agréable en bouche, en contraste avec le fondant du gâteau.

En ce qui concerne les mesures, si vous voulez une petite quantité de gâteau (juste pour tester ) vous prenez un petit verre, sinon vous prenez un verre de 250 ml ou même un bol. Le tout est de garder la même mesure dans la préparation.

 

Ingrédients:

1 verre de smen (beurre clarifié et mis au frais )

1/2 verre de sucre glace

1 c à s de tahina

1 c à c de vanille

1 pincée de sel

3 verres de farine (à 3 verres et 1/2)

Garniture: pistache, sésame

 

Marche à suivre:

 

– Au batteur électrique travailler le smen avec le sucre glace, la tahina et la vanille  jusqu’à l’obtention d’une crème légère et blanchâtre

-Ajouter la farine tamisée avec la pincée de sel en mélangeant bien. Selon le degré d’absorption de la farine vous pouvez avoir besoin d’ajouter + ou – 1/2  verre de farine

-Bien travailler entre les paumes des mains pour homogénéiser. Vous pouvez aussi la passer dans le hachoir à viande pour l’assouplir.

-Laisser reposer la pâte 1 heure au frais

-Façonner la pâte en boudins , découper en tronçons, garnir d’une demi pistache ou de graines de sésame

-Mettre au frais au moins 6 heures, là est le secret pour que la ghraïba ne s’affaisse pas à la cuisson

-Faire cuire dans un four préchauffé à 160° 10 à 15 mn (selon votre four) elle doit rester blanche pour rester fondante

-Laisser refroidir totalement dans le plateau sans toucher  pour qu’elle ne s’effrite pas.

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


La ghribiya dans tous ses états (ghraiba,ghriba,ghoriba,mantecados, montecaos)

ghribiya 2- cuisine à 4 mains

La ghribiya est un petit gâteau sablé, friable, très fondant en bouche qui demande très peu d’ingrédients. En fait juste une matière grasse, du sucre et de la farine, le tout est dans les proportions ! C’est la recette de base traditionnelle, puis sont venus s’ajouter au fils du temps d’autres ingrédients pour l’enrichir et l’améliorer.

On retrouve ce gâteau dans les pays du Maghreb, en Espagne, au Moyent Orient, en Iran … sous différentes dénominations. C’est la simplicité de ses ingrédients qui fait qu’on peut le retrouver partout dans le monde.

En Espagne, les mantecados sont des spécialités typiques de la pâtisserie andalouse  et se mangent généralement à l’époque des fêtes de fin d’année. En fonction des ingrédients qui entrent dans la composition de ces biscuits, on peut distinguer divers types de mantecados. Elles sont parfumée à la cannelle ou au citron et sont préparées  à la graisse de porc ou saindoux

Au Maghreb les matières grasses utilisées sont le beurre et l’huile ou un mélange des deux selon le pays ou la région. Différentes farines sont utilisés ainsi que les fruits secs.

En Tunisie on retrouve des ghribiyas très fondantes telles que : ghraiba homs à base farine de pois chiche, ghraiba bidha à base de farine de blé, ghraiba droô à base de farine de sorgho, ghraiba aux pistaches …

Au Maroc en plus des ingrédients de base, on ajoute parfois  des oeufs et de la levure chimique ,ce qui donne une texture différente. Elle est  craquelée et légèrement croustillante de l’extérieur. On trouve: ghriba balha au sésame, ghriba dyal zite, ghriba maramla, ghriba mlouwza à la bas d’amande… 

En Algérie les types de ghribiya différent d’une région à l’autre : Ghribiya à la farine de blé,Ghribiya à la farine de pois chiche,Ghribiya aux cacahuètes, Ghribiya aux amandes,Ghribiya aux noix, et autres fruits secs

Si dans l’Algérois elle peut être préparée à l’huile, dans l’Est algérien et spécialement le Constantinois , le beurre clarifié est de rigueur.

Et le charme d’antan fait que tout était  dans le savoir faire et la main de la pâtissière. Le beurre étant longuement travaillé avec le sucre glace dans une gas3a (grand plat en bois) afin de former une crème légère et onctueuse, une main trop chaude ou des températures estivales faisaient qu’on pouvait rater cette délicate gourmandise. Alors on disait qu’unetelle avait la main pour faire la ghribiya et l’autre non.

Depuis le problème est semble t’il réglé par l’utilisation du batteur électrique qui apporte un gain de temps et d’énergie certain.

Mais est ce la nostalgie  qui fait que rien n’égale la saveur délicate d’une ghribiya travaillée à la main fleurant bon le beurre, fondant délicieusement en bouche?!

Et vous quelles sont vos préférences ?

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.