Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “noix

Ktayefs aux noix (Kadaifs,kounafa)

Le mois sacré du Ramadhan tire à sa  fin, il est temps de penser à préparer quelques gâteaux pour l’Aid.

Voici  pour commencer , un  gâteau algérien , héritage de la période ottomane , toujours présent lors des réceptions, fêtes et occasion heureuses. Avec la baklawa  et le makroud c’est la pâtisserie orientale  la plus prisée  et la plus appréciée.Avec un verre de thé,c’est un pur bonheur!  

Je vous propose ici la version constantinoise des ktayefs qui est cuite au four et qui est généralement farcie de noix, généreusement arrosée de miel et parfumée à l’eau de rose. Il existe une version algéroise aux amandes qui est  cuite à la  poêle qui diffère par son aspect et sa texture plus compacte.

Cette pâtisserie est préparée avec un type de vermicelles fraîches très fines spécialement façonnées à cet effet. Les ktayefs  appelées aussi  kounafa au moyen orient, sont fabriqués  avec une pâte fluide mise dans une sorte d’entonnoir à multiple  petits trous qui laissent  passer des fils de  pâte  qui sont  légèrement cuits  sur un plateau  chauffé à la vapeur (voir ci dessous  leur  préparation)

Ingrédients pour un plateau de 40×40

1kg 500 de pâte à ktayefs

Beurre fondu et clarifié

Farce:

3 mesures de noix grossièrement hachées (ou mélange noix /amandes) 2kg

1 mesure de sucre semoule

1 oeuf

100 gr de beurre 

eau de rose

2kg de miel ou mélange sirop /miel

Marche à suivre

-Commencer par préparer la farce en mélangeant les noix et  le sucre . Mouiller progressivement à l’eau de rose en travaillant. Laisser reposer un moment jusqu’à dissolution du sucre. Ajouter le beurre et l’oeuf et bien mélanger. Réserver.

-Dans un grand plat ouvrir  les boules de ktayefs en les enduisant de beurre fondu et clarifié. travailler délicatement du bout des doigts pour démêler les vermicelles .

– Enduire le plateau de beurre fondu et étaler uniformément  la moitié des ktayefs et les tassant bien

– Répartir la farce uniformément sur les ktayefs  en laissant un centimètre sur les bords. Bien tasser avec les mains enduites de beurre

-Couvrir la farce de la seconde partie des ktayeks. Bien faire rentrer sur les bords pour bien emprisonner la farce et l’empêcher de brûler lors de la cuisson.

– Répartir uniformément, bien tasser à la main ou avec un plateau de taille inférieure (merci Kaouther pour l’astuce!)

 -Enduire de beurre fondu mélangé avec un peu d’eau de rose

Mettre dans un four préchauffé  à 180° et cuire de 30 à 40 minutes jusqu’à l’obtention d’une jolie couleur dorée

-A la sortie du four , avec une louche, arroser  généreusement de miel aromatisé à l’eau de rose

-Laisser s’imprégner une nuit avant de découper en carrés . Mettre dans des caissettes et servir. 

PS: Désolée pour le logo du blog trop apparent sur les photos, mais il se trouve qu’il y a des personnes qui ne se gênent  pas de venir se servir dans le blog pour alimenter leurs pages Facebook et prenant le soin de bien enlever le logo  .

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !


Salade d’endives aux pommes, noix et roquefort

La canicule s’installe et on a juste envie de boissons glacées et de fraîches salades.

Les endives sont un légumes qu’on ne trouve pas habituellement en Algérie, aussi lorsque j’en ai trouvé en vente , je n’ai pas hésité à en acheter.

Mais j’avais envie d’une recette gustativement raffinée et avec une belle présentation pour honorer notre table ramadanesque . Après une brève recherche sur le net, j’ai opté pour cette salade  qui allie le croquant des endives, des pommes , et des noix à la saveur corsée du Roquefort.

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 3  endives

– 3 pommes

– 200 g de roquefort ou de bleu

– 4 grosses cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

– 10 noix

– un demi citron

-ciboulette (persil)

Marche à suivre

– Laver et dresser les feuilles d’ endives  en forme de fleur  dans un  grand plat  de service.

– Garnir de lamelles de pommes citronnées, de cerneaux de noix et de  la moitié (100 g environ) du roquefort (ou du bleu) coupé en dés .

-Préparer la sauce en écrasant  le reste du roquefort   dans un bol, y ajouter  4 cuillères de crème fraîche (plus ou moins selon la consistance et le goût désiré) et mélanger pour obtenir une crème homogène

– Placer le bol de sauce au centre de l’assiette et parsemer de ciboulette  finement ciselée.

Source: Marmiton

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Bourek Errenna : Cigares aux noix pour vos soirées ramadanesques

Une délicieuse  petite mignardise   pour vos soirées ramadanesques à offrir à vos invités avec un verre de thé à la menthe .

Appelée bourek errenna , cette pâtisserie orientale de l’Est algérien sous forme de cigare  est constituée d’une feuille de brick garnie d’une farce aux noix ou aux amandes . Après un passage dans un bain de friture, elle est arrosée de miel délicieusement parfumé à l’eau de de rose.

Une gourmandise croustillante et savoureuse qu’on peut s’offrir dans cette mini  version après une journée de jeun.

Ingrédients

1 paquet de  feuilles de brick grand format

300gr de noix moulues grossièrement

4 c à s de sucre 

eau de rose 

1 blanc d’oeuf

huile pour la friture

 Miel ou sirop épais et poudre de pistaches pour le décor

Marche à suivre

-Commencer par préparer la farce  en mélangeant les noix moulues grossièrement et le sucre

-Mouiller progressivement à l’eau de rose jusqu’à l’obtention d’une pâte sèche et grumeleuse. Couvrir et réserver

-Sortir une feuille de brick du paquet la découper en quatre quarts et  les maintenir dans un sac en plastique pour éviter le dessèchement t de la pâte en travaillant.

-Prendre le quart de feuille obtenu,  poser le coté arrondi vers vous et la pointe en face

-Prendre la valeur d’une cuillère à café de farce, la placer à un demi centimètre du coté arrondi.

-Façonner la farce en un  petit boudin et le couvrir de pâte et rouler pour l’enfermer

-Plier les cotés et rouler encore en serrant

– Enduire la pointe de blanc d’oeuf et coller

-Placer dans un plateau  la pointe en dessous  et couvrir d’un torchon propre

-Quand tous les boureks sont façonnés, mettre l’huile à chauffer

-Frire les boureks  en surveillant la cuisson jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée

-Les égoutter sur du papier cuisson et laisser refroidir totalement

-Chauffer légèrement le miel et  l’aromatiser d’une cuillère à soupe d’eau de rose

-Plonger délicatement les boureks dans le miel tiède.

Remarque importante: pour garder le croustillant de vos boureks, il faut qu’ils soient froids  après la friture et le miel juste tiède

– Égoutter et garnir de poudre de pistache ou autres fruits secs

-Déguster préférentiellement le jour même, sinon garder dans une boite hermétiquement  fermée

 

Ramadhan Karim ! tssoumou bessaha ou lehna inchallah!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Povitica superbe pain croate Daring Baker d’Octobre

Blog-checking lines: The Daring Baker’s October 2011 challenge was Povitica, hosted by Jenni of The Gingered Whisk. Povitica is a traditional Eastern European Dessert Bread that is as lovely to look at as it is to eat!

Toujours  en voyage à travers le monde des pains, voila un merveilleux pain de Croatie servi  généralement dans les pays de l’Est en période de vacances et de fêtes.

En fait c’est une délicieuse brioche traditionnellement  farcie d’une pâte de noix aux saveurs subtiles , à la texture aérée et légère, une véritable merveille en bouche, bref une superbe découverte!!

Son travail demande certes  un peu de patience et de doigté, mais le résultat en vaut vraiment la peine!!

Les proportions données par Jenni suffisent à préparer  quatre pains. Pour un premier test, et n’étant pas nombreux, j’ai préféré me contenter  du quart de la mesure qui m’a donné une belle brioche qui nous a régalé pendant deux jours!

L’opération la plus délicate étant l’étalage très fin de la pâte sur une très grande surface (voir vidéo ici), j’ai divisé ma pâte en trois pour une meilleure maîtrise de la bête!! L’utilisation d’une feuille de papier cuisson saupoudrée de farine  facilite la manipulation de la pâte.

Très contente d’avoir relevé ce  défi !!

Ingrédients (pour un pain de 565 grammes) 

Levain

½ cuillère à café  de sucre

¼ c. à café de  Farine

2 cuillères à soupe (30 ml ) d’eau tiède

1 ½ c. à thé de levure sèche instantanée

Pâte :

½ tasse (120 ml) de lait entier
3 c. à soupe (43 g ) de sucre
¾ cuillère à café sel de table
1 gros oeuf
1 cuillère à soupe (30 g ) de beurre non salé, fondu
2 tasses (280 gr) de  Farine

Dorure

2 cuillères à soupe (30 ml) café fort froid
1 ½ c. à thé (7 g) de sucre granulé
beurre fondu

Garniture 
1 ¾ tasse (280 gr) de noix finement moulues
¼ tasse (60 ml) de lait entier
¼ tasse (58 gr) de Beurre
1 jaune d’un gros œuf, battu
¼ c. à thé  d’extrait de vanille pure
½ tasse (115 g) de sucre
¼ c. à thé  de poudre de cacao non sucré (1 càc pour moi)
¼ c. à thé  de cannelle

Marche à suivre

Levain:

1. Dans un petit bol, mélanger le sucre , la farine et la levure dans l’eau chaude et couvrir d’un film en plastique alimentaire.

2. Laisser reposer pendant 5 minutes

Pour faire la pâte:
3. Dans une casserole moyenne, faire chauffer le lait jusqu’à ébullition, puis laisser refroidir 
jusqu’à ce qu’il soit tiède (environ 110 ° F/43 ° C)

4. Dans un grand bol, mélanger le lait chaud, le  sucre et le sel jusqu’à consistance homogène.
5. Ajouter l’oeuf battu, le mélange de levure, le beurre fondu, et 1 tasse  de farine.

6.Mélangez bien et ajoutez lentement la farine restante, bien mélanger jusqu’à ce que la pâte commence à se former.

7. Mettre la pâte sur une surface enfarinée et pétrir en ajoutant progressivement un peu de farine à la fois, jusqu’à consistance lisse et ne colle pas.( avec la quantité de farine de la recette, la pâte est restée assez collante, mais elle s’est raffermi après le repos)

9. Placer la pâte dans 1 bol légèrement huilé, couvrir avec une couche de plastique alimentaire et laisser lever une heure et demie dans un endroit chaud, jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Pour la garniture
10. Dans un grand bol mélanger les noix moulues, le sucre, la cannelle et de cacao.

11. Chauffer le lait et le beurre jusqu’à ébullition.
12. Verser le liquide sur le mélange  noix / sucre.
13. Ajouter le jaune d’oeuf  et la vanille et bien mélanger.
14. Laissez reposer à température ambiante jusqu’au moment de l’étaler  sur la pâte.
15. Si le mélange épaissit,  ajouter une petite quantité de lait chaud.

Montage
16.mettre  une feuille de papier cuisson ou un chiffon sur votre plan de travail

17. Saupoudrer avec 2 cuillères à soupe de farine (utiliser de la farine avec parcimonie)
18. Diviser la pâte en trois , laisser reposer un moment pour détendre la pâte. Placez la première boule de pâte sur la feuille et étaler la avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à l’obtention d’une pâte fine 

19. Enduire d’une cuillère  à café à 1,5 cuillères de beurre fondu sur le dessus.( pas fait , oublié!)

20.  Étirez avec le dos des mains  la pâte à partir du centre jusqu’à ce que la pâte soit fine et uniformément opaque. Vous pouvez également utiliser votre rouleau à pâtisserie, si vous préférez.

21.Durant le travail, décoller à chaque fois  la pâte du plan de travail ou de la feuille de papier cuisson, non seulement pour aider l’étirement, mais aussi pour s’assurer qu’elle  n’y adhère pas

22.  La pâte devrait être assez mince pour étre transparente.( pas tout à fait pour moi, j’avais peur qu’elle ne se déchire!)

23. Étaler délicatement le tiers de la garniture froide uniformément sur ​​la pâte

 24. Soulevez le bord de  la feuille  de papier cuisson  et doucement rouler la pâte comme un gâteau roulé.

25. Une fois la pâte enroulée  et le boudin obtenu, en refermer les extrémités  et  réserver toujours sur la feuille

26. Répéter  l’opération  2 fois avec le reste  de la pâte  .  En s’aidant des feuilles, placer  délicatement  les trois boudins dans un moule à cake garni de papier cuisson.(J’ai formé une tresse avec les trois boudins avant de la placer dans le moule)

27.Badigeonner le dessus du pain avec un mélange de café fort froid et de sucre. Si vous préférez, vous pouvez aussi utiliser les blancs d’œufs à la place 

28. Couvrir légèrement le moule de  plastique  alimentaire et laisser reposer pendant environ 15 minutes.( j’ai laissé 30mn environ)

29. Préchauffer le four à 180 ° 

30. Retirer le plastique alimentaire   et  enfourner dans le four préchauffé et cuire pendant environ 15 minutes.

31. Baissez la température du four à 150 lente ° et laissez cuire 45 minutes supplémentaires, ou jusqu’à cuisson complète.( à surveiller selon votre four)

32. Retirer le pain du four et le badigeonner de beurre fondu.

34.très important: laisser le pain refroidir dans le moule avant de le démouler.

La recette originale est  ainsi que les réalisations  de mes amis Daring Baker!

J’ai fait aussi une version farcie de noix de coco et chocolat.  La consistance de la garniture a donné une texture et un aspect différents.

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Baklawa fleurie avec pâte phyllo maison pour mon 3ème Daring Baker

Erica of Erica’s Edibles was our host for the Daring Baker’s ’s June challenge. Erica challenged us to be truly DARING by making homemade phyllo dough and then to use that homemade dough to make Baklava.

Quand j’ai vu le défit Daring Baker du mois de Juin, j’ai pensé que la baklawa étant une pâtisserie traditionnellement  très présente sur nos plateaux de pâtisseries orientales ,  je n’allais pas avoir de grandes surprises!

Mais que nenni, car j’ai fait la découverte de la  merveilleuse pâte à phyllo d’Erica .Une pâte très agréable à travailler , douce comme une peau de bébé et qui s’étale avec beaucoup de facilité !!Le résultat après cuisson est parfait, une pâte fine légère et croustillante !!Que je vous recommande chaleureusement ! Ce fut une expérience très intéressante ! Les possibilités d’utilisation sont très grandes,  je vois déjà des petites bouchées salées qui croustillent délicieusement en bouche!!

Pour la garniture, j’ai opté pour des couches distinctes de fruits secs séparées par deux feuilles pâte phyllo. La prochaine fois j’en mettrai 4 comme Erika pour qu’on puisse les voir et les sentir. J’ai parfumé simplement à l’eau de rose, car je voulais préserver la subtilité des saveurs des fruits secs ( Amandes, pistaches et noix), l’utilisation d’une quelconque  épice aurait dénaturé le goût de ma Baklawa.

J’ai voulu partager avec mes amies du Daring Baker et avec  celles qui ne la connaissent pas, la façon de découper la baklawa en forme d’étoile. Ce qui donne un plateau très joliment présentable quand on veut offrir de la baklawa. Il est de tradition en Algérie, d’offrir un grand plateau de baklawa à la mariée.La baklawa est alors découpée en forme d’étoile et garnie de dragées et de roses en pâte d’amande.


Ingrédients

Pâte phyllo : pour mon plateau de 30 cm de ø j’ai utilisé 4 fois la recette .(pour 24 pièces et 24 petites pièces)

185gr de farine

1 pincée de sel

105 ml d’eau

2càs d’huile sans goût

½ càc de vinaigre de pomme

Pour l’étalage maïzéna

Garniture

250 d’amandes grossièrement hachées

250gr de pistaches grossièrement hachées

250gr de noix grossièrement hachées

150gr de sucre

Eau de rose

Ghee ( beurre fondu et clarifié)

 Arrosage

750gr de miel

 4 càs d’ eau de rose


Marche à suivre

Pâte phyllo

1. Dans le bol du pétrin, mélanger la farine et le sel

2. Mélanger avec un fouet plat
3. Mélanger l’eau, l’huile et le vinaigre dans un petit bol.

4. Ajouter  les liquides  à la farine à basse vitesse, mélanger jusqu’à obtenir une pâte molle, si elle semble sèche, ajouter un peu d’eau 

5. Changer pour le crochet pétrisseur et laisser pétrir environ 10 minutes. Vous allez vous retrouver avec de la pâte lisse  et belle. 

Si vous n’utilisez pas le pétrin, pétrir à la main environ 20 minutes.

6. Retirer la pâte du mélangeur et continuer à pétrir pendant 2 minutes de plus. 

7. Façonner la pâte en boule et recouvrir légèrement avec de l’huile

8. Bien envelopper dans une pellicule plastique et laisser reposer 30-90 minutes, ou plus , c’est encore mieux 

Étalage de la pâte phyllo

-Partager la pâte en petites boules  selon le nombre de feuilles désirées. Pour moi 13 boules. Couvrir de feuille de plastique pour éviter le dessèchement de la pâte

Oter  tous les anneaux et bijoux afin de ne pas s’accrocher à la pâte 

Utiliser tous les moyens que vous avez pour étaler la pâte aussi finement possible.Avec un rouleau à pâtisserie ou  une machine à pâtes, si vous en avez une

-Sur un plan généreusement saupoudré de maïzena, étaler  un peu la première boule au rouleau  pour l’aplatir

– Enveloppez la pâte autour de votre rouleau à pâtisserie saupoudré de maïzéna

-Rouler pour étaler le plus finement possible (voir la  vidéo  http://www.youtube.com/watchv=vvNzAi9w6TU&feature=related la façon de proceder

– Tourner et répéter jusqu’à ce qu’elle soit aussi mince que possible  Ne vous inquiétez pas si vous avez des déchirures dans la pâte, aussi longtemps que vous  avez une feuille de  parfaite pour le haut, ça ne se  remarquera pas

 – Quand la pâte est très fine, la prendre avec les mains bien farinées et l’ étirer sur le dos de la main comme vous le feriez une pâte à pizza, ça permet de la rendre encore plus mince. Etalez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit transparente. NOTE: vous ne ferez pas aussi mince que la pâte phyllo surgelée que vous achetez au magasin, elle est faite par la machine

 -Mettez de côté sur une surface bien farinée. Répétez le processus jusqu’à ce que toute votre pâte soit utilisée. Saupoudrer de maïzéna entre chaque feuille .

C’est ce que préconise Erika, j’ai préféré placer chaque feuille étalée au fur et à mesure dans le plateau en enduisant de beurre.

 Préparation des farces

– Mélanger les amandes  très légérement grillées et hachées grossièrement avec 50 gr de sucre,1 cuillère à souper de beurre fondu et 3 cuillères à soupe d’eau de rose. travailler légèrement du bout des doigts. Réserver

-Faire de même pour la farce aux pistache et la farce aux noix

Montage 

J’utilise pour la cuisson un plateau en cuivre qui assure une bonne cuisson de la Baklawa

Le plateau est enduit de beurre fondu et clarifié

La première feuille de pâte est posée et ajustée dans le plateau en évitant d’avoir des bulles. Elle est enduite de beurre fondu et clarifié

Les bords du plateau sont couverts de pâte pour bien enrober la garniture et la protéger

Répéter la même  l’opération  pour avoir 5 feuilles superposées

Couvrir de la farce aux amandes uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 2 feuilles de pâte phyllo( 4 la prochaine fois)

Couvrir de la farce aux pistaches uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 2 feuilles de pâte phyllo( 4 la prochaine fois)

Couvrir de la farce aux noix uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 3 feuilles de pâte phyllo  

Procéder au traçage puis au découpage de la Baklawa (voir photos)  et enduire de beurre clarifié

Avec le reste de la pâte étalée moins finement, découper avec un emporte pièce des fleurs  qui vont garnir chaque pièce

Étirer délicatement une fleur et la poser sur la pièce de baklawa, enduire de beurre,couvrir d’une seconde fleur et piquer profondément avec une moitié d’amande


– Préchauffer le four à 200°

-Préparer le sirop  d’arrosage en chauffant le miel  à feu doux, après  légère ébullition, rajouter l’eau de rose et éteindre le feu -Laisser refroidir, car le mélange doit être totalement froid pour arroser la baklawa chaude à sa sortie du four.

-Enfourner  le plateau pour 30mn.

-Réduire le feu à 180° et poursuivre la cuisson30mn encore en surveillent la coloration. Vous devez vous adapter selon votre four.

– Quand la baklawa prend une jolie couleur dorée , sortir le plateau et arroser la baklawa avec le miel

-Elle va absorber tout le miel.Laisser 24 heures au moins sans découper.

-Découper et mettre dans une boite hermétique.Se conserve très bien  au congélateur.Il suffit de la sortir et de la laisser se décongeler à température ambiante

Et régaler vous!! 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !


Tamina aux dattes et au blé

Il ya des traditions qui gardent un charme désuet de l’ancien  temps , où la cohésion sociale était omniprésente dans la vie de tous les jours et où les liens humains étaient une valeur sûre !

Chaque événement était chaleureusement fêté avec la famille, les amis et les voisins. Même la première dent de bébé était l’occasion de fête, de rapprochement et d’échange de plats.

Dés la percée de la première dent de bébé, la maman prépare cherchem , du blé bouilli, en grande quantité pour le distribuer à la famille , les amis et les voisins sous forme de tamina, un mélange de semoule grillée, le miel et de beurre. En recevant la tamina chacun met dans le contenant reçu de la semoule, des oignons, des tomates, de la viande séchée, en fait les ingrédients qui vont servir à préparer un aïch (ici). La maman prépare alors le aïch en question et le redistribue à tout le monde.

Ces modestes échanges étaient l’occasion  de rapprocher et de resserrer les liens. Tout le monde participe chaleureusement à notre joie et fait des vœux pour le bébé…pour que sa vie soit facile, douce et riche..

C’est une tamina spécialement bonne car elle comporte des textures différentes, la semoule le miel et le beurre s’agglutinent sur les grains de blé fondants, les dattes et les fruits secs ! En bouche c’est délicieux ! Accompagnée d’un verre de thé ou de petit lait frais ce n’est que du bonheur !

Initialement, on fait tremper et cuire le blé dur jusqu’à qu’il soit bien fondant, j’ai préféré utiliser un blé précuit pour un gain de temps. J’ai rajouté les dattes et les fruits secs pour un petit plus. Comme toutes les recettes traditionnelles ,celle-ci se fait sans mesures précises ,au felling , selon le goût de chacun.


Ingrédients

Blé précuit

Semoule

Miel

Beurre fondu

Dattes, noix, pistache et autres fruits secs


Marche à suivre

-Faire cuire le blé dans une eau salée jusqu’à ce que les graines deviennent fondantes. Egoutter et réserver

-Griller légèrement les noix, réserver quelques cerneaux et concasser le reste

-Dénoyauter les dattes et les découper en petits dés, et réserver quelque unes pour le décor

-Dans une poêle en fonte, à feu doux, faire griller la semoule jusqu’à l’obtention d’une jolie couleur dorée. Passer la semoule dans un tamis


-Mélanger le tout, arroser de miel de beurre fondu en mélangeant

-Mettre dans un plat en dôme et décorer de cerneaux de noix et moitiés de dattes

-Servir avec un verre de thé ou avec du petit lait


J’ai voulu préparer cette tamina  pour l’offrir à nos frères et soeurs, amis et voisins tunisiens et spécialement à Leila  du superbe blog« Gourmands avec Leila »qui a lancé un jeu ayant pour thème « Ma  datte à moi »

Que cette tamina soit de très bon augure pour

une Tunisie

libre , riche et épanouie!!



Buisson chocolat caramel..la recette

Voici le bavarois chocolat caramel que j’ai préparé pour les 25 ans de ma fille. Un véritable délice!!

Le chocolat, le caramel et la noix, le fondant et le croustillant,tout est ravissement pour des papilles gourmandes!!

Présenté en version individuelle, ce gâteau terminera  vos repas de fêtes en apothéose !!

La recette semble certes un peu longue, mais avec un peu d’organisation et de programmation , elle est facilement réalisable.

Ingrédients

Biscuit au chocolat sans farine: Christophe du blog « Le Sot l’y laisse »

40×30

3 oeufs

90gr de sucre semoule

35gr de cacao

10gr de maïzena

Mon petit plus: 2 tranches de pains d’ épices émiettées et 100gr de noix concassées

Mousse au caramel et aux noix christelle56 du blog   » entre rires et cuisine »

100 g de sucre en poudre

75 g de beurre demi-sel (beurre +pincée de sel)

40 cl de crème liquide
3 jaunes d’œufs
3 feuilles de gélatine.( 6gr)

Mon petit plus: 200gr de noix concassées


Bavarois au chocolat : lileo  du blog Lileos’ s kitchen

-300g de chocolat noir
-6 feuilles de gélatine (12 gr pour moi)
-2 œufs + 4 jaunes
-150g de sucre
-40cl de crème liquide
-1 sachet de sucre vanillé

Décor :

Chocolat noir, blanc et au lait

Caramel, noix

Cacao

Boules de chocolat fourrées aux noisettes, nacré doré alimentaire


Marche  suivre

Le biscuit chocolat sans farine :

– Préchauffer le four à 190°.

Clarifier les oeufs et ajouter la pincée de sel dans les blancs.

Monter les blancs au début en fouettant lentement pour les rompre, puis fouetter normalement pour monter les oeufs en neige.

-Ajouter 1/3 du sucre en pluie en fouettant normalement.

-Puis ajouter progressivement le restant du sucre en mélangeant avec le fouet (en tournant le fouet dans le récipient).

-Ajouter les jaunes d’oeufs, mélanger délicatement avec le fouet (sans fouetter).

-Ajouter le mélange cacao et maïzena tamisé et mélanger délicatement avec le fouet.

-Finir de mélanger et d’homogénéiser l’appareil avec une maryse, corner les parois.

-Répartir l’appareil sur un tapis de cuisson siliconé, lisser à la spatule pour obtenir une épaisseur inférieure à 1/2 cm (pas plus

-Avec le pouce égaliser les bordures de l’appareil sur le tapis

-J’ai parsemé de pain d’épices émietté et de noix concassées


-Mettre au four pendant 10 mn.

-Laisser tiédir et retourner sur une feuille de papier sulfurisé.

-Enlever le tapis de cuisson.

-Laisser refroidir sur grille couvert d’un torchon propre

-Découper dans le biscuit 3 cercles de diamètres différents

Mousse au caramel aux noix

-Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

-Pendant ce temps, faire bouillir 10 cl de crème liquide.

-Dans une casserole, faire chauffer le sucre, jusqu’à l’obtention d’un caramel.

-Retirer du feu et ajouter, en fouettant, le beurre coupé en petits morceaux et la crème liquide bouillante. Bien remuer l’ensemble. (Si le caramel durcit, placer la casserole sur feu très doux, le temps que le caramel fonde).

-Ajouter ensuite les jaunes d’œufs. Mélanger puis incorporer la gélatine préalablement essorée. Remuer l’ensemble afin que la gélatine fonde dans le caramel.

-Monter la crème liquide restante en chantilly puis verser le caramel tiède (s’il a refroidi, le réchauffer légèrement), et mélanger délicatement.

-réserver au frais au moins 1 heure.

-Rajouter les noix grillées et grossièrement concassées


Bavarois au chocolat

-Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.

– Faire fondre le chocolat au bain marie ou aux micro-ondes (avec 2 c à s d’eau).
Y rajouter la gélatine essorée.

– Battre les œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment du mélange.
Puis ajouter le chocolat fondu.

– Monter la crème en chantilly ferme et sucrer la avec le sucre vanillé.

– Incorporer la chantilly délicatement au mélange chocolaté.


Décor

1) Décor en chocolat

Le décor est constitué de feuilles, de quadrillages  et de copeaux de chocolat noir, blanc et au lait

-Faire fondre le  chocolat noir concassée finement au bain marie, puis à l’aide d’une spatule, confectionner sur rhodoïd  ou sur papier cuisson,des feuilles couchées

 

et à l’aide d’un cornet, un décor grillagé. Laisser durcir et enlever délicatement le rhodoïd

– Faire de même pour le chocolat blanc et le chocolat au lait

2)Décor au caramel

– Préparer un caramel avec du sucre à peine humecté d’eau

– Y plonger des cerneaux de noix légèrement grillées et bien couvrir avec le caramel

– Retirer avec une fourchette et placer sur du papier cuisson

-Avec le caramel restant préparer des fils en sucre tiré (ici)

– Ce travail de caramel se fait le jour de la présentation, éviter de le mettre au frais

– Au moment de servir, placer les noix caramélisées  sur la gâteau, puis couronner le tout avec les fils d’or délicatement enroulés.

Montage :

-Garnir les parois des 3 cercles de  bandes de film rhodoïd


-Placer les fonds de biscuit au chocolat au fond des cercles

-Garnir de la mousse au caramel aux noix et mettre au congélateur jusqu’à raffermissement ( 1 à 2 heures)

-Préparer le bavarois au chocolat et en garnir les cercle, bien lisser pour uniformiser et mettre au frais une nuit


-Oter les cercle et enlever délicatement les bandes de film rhodoïd

-Saupoudrer de cacao avec une passoire

-Superposer les différents étages constituant le gâteau

– Garnir les pourtours de  feuilles  en chocolat


– Garnir de copeaux de chocolat, des noix  , de fils caramélisés et des boules de chocolat enduites de nacré doré


Ce morceau est pour vous, servez vous!!


Je participe par ce dessert au jeu » Noel gourmand » des Petits plats de Trinidad » et de « Alter gusto » c’est jusqu’au 10 Décembre 2010