Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “pâte de fruits

Pâte d’orange sanguine à l’agar agar

J’aime beaucoup cette façon de capturer toute la saveur d’un fruit et de la savourer sous la forme de pâte de fruit.

 Apres m’être testée à plusieurs versions et associations de fruits, j’ai voulu essayer cette recette trouvée ici qui utilise l’agar agar pour une prise rapide de la pâte.

La texture est différente de celle utilisant la pectine, plus proche d’une gelée, mais l’aspect est beaucoup plus lisse et bien moulé. J’ai d’autant plus apprécié que j’ai pu diminuer la quantité de sucre sans altérer le résultat.

En mignardise, ou simplement  pour préparer des bonbons aux enfants,vous pouvez utiliser le fruit que vous désirez, j’ai opté ici pour l’éclat et la saveur d’un  simple jus d’orange sanguine… du plaisir à l’état pur!!

Ingrédients

260gr de coulis de fruits (jus d’orange sanguine )

200gr de sucre (160gr)

4gr d’agar agar (2c à café)

sucre cristallisé 

Marche à suivre

Mélanger le coulis de fruits et le sucre dans une casserole à fond épais

Mettre sur le feu et amener à ébullition .Laisser bouillir un moment

Ajouter l’agar agar dilué dans un peu d’eau froide

Cuire 8 à10mn à feu doux en remuant sans arrêt

Couler dans des moules à chocolat en silicone

Laisser refroidir et raffermir 

Démouler, saupoudrer de sucre et laisser sécher

Garder dans une boite hermétique  en intercalant de papier sulfurisé.

Autres recettes de pâte de fruits:

Pâte de coing aux pistaches   ici,

Pâte de fraise ici ,

Pate d’abricots ici

et Pâte tutti frutti ici

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Chocolat et fruits… un gâteau gourmand!!

Voici un gâteau dans l’air du temps, au chocolat, au fruits , joliment décoré par des petits coeurs de pâte de fruits.

Une  pâtisserie toujours la bienvenue à un anniversaire, à  la fête des mères, chez les amoureux de la Saint Valentin ou simplement en dessert pour terminer un repas d’une façon gourmande!! A vous de voir!!

 Un délicieux gâteau fort en chocolat , avec une texture moelleuse et humide , trouvé chez mon amie Kaouther (ici) , qui  elle même l’a déniché chez Naïma (ici). Merci les filles!!

J’ai choisi de le fourrer avec un mélange léger de fromage frais et de fruits et de le garnir d’un méli-mélo de fruits comme un rayon de soleil pour réchauffer  ces froides journées!

Ingrédients:
Gâteau au chocolat
180 gr de sucre
3 oeufs
125 gr de beurre ramolli
1/4 litre de lait
40 gr de cacao
80 gr de chocolat noir
180 gr de farine
1 c a cafe de bicarbonate de soude
1 sachet de levure chimique
Garniture

– 400g de fromage blanc

– 20g de lait

– 8g de gélatine

– 40g de crème fraiche liquide

– 80g de sucre glace

– Arôme mangue

-Un bocal de macédoine de fruits

Décor:

Fruits au choix,  coeurs en pâte de fruits,basilic

Marche à suivre

Gâteau au chocolat:

– Préchauffer le four à 180°

-Tamiser la farine, la levure et le bicarbonate de soude

– Préparation1 : Battre les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’a blanchissement, ajouter le beurre ramolli et remuer encore

– Préparation 2: Dans une casserole  sur feu doux, mélanger le lait et le cacao  et amener à ebullition, hors  feu ajouter le chocolat noir  et mélanger jusqu’à ce qu’il fonde

– Mélanger la 1 ere praration avec la 2 eme preparation, incorporer la farine , la levure et le bicarbonate de soude  à  l’aide d’une spatule

-Ajouter les blancs d’oeufs battus en neige delicatement

– Verser le mélange dans un moule beurré et tapissé de papier sulfurisé   puis enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés  pour 30 à 40mn .

-Démouler et laisser refroidir sur grille 

Garniture

– Monter en chantilly la crème bien froide , ajouter  le sucre glace et réserver.

– Chauffer 20g de lait, y ajouter les feuilles de gélatine ramollies dans de l’eau froide pendant une dizaine de minutes et bien essorées, bien mélanger pour dissoudre la gélatine

– Battre légèrement le  fromage blanc , ajouter le mélange lait/gélatine et incorporer la chantilly délicatement.

-Ajouter les 2/3  la macédoine de fruits bien égouttée , l’arôme  et mélanger


Montage

-Découper délicatement le gâteau en deux disques

– Pour faciliter la découpe , il est préférable de mettre le gâteau dans le réfrigérateur pour quelques heures . ( Ou comme le préconise Naima, le faire cuire sous forme de deux gâteaux)

-Garnir un cercle pâtissier de feuilles de rhodoïd  et y  placer le premier disque du gâteau 

– Verser la garniture , bien lisser , couvrir de le second disque du gâteau et mettre au frais 4h au moins. J’ai laissé une nuit au frigo pour être sure du résultat.

– Oter le cercle pâtissier et les feuilles de rhodoïd  délicatement

-Garnir le dessus de fromage frais mixé avec des abricots au sirop et un peu de sucre

-Procéder à la décoration avec  le reste de la macédoine de fruits, des suprêmes d’orange,des tranches de bananes et quelques petits coeurs en pâte de fruits préparée avec un coulis de fraise et de l’agar agar (recette à venir).

Faites vous plaisir!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Pâte d’abricot et délicieuse rencontre entre blogueuses

J’ai eu ce mois ci l’immense plaisir de rencontrer deux blogueuses  dont j’apprécie spécialement le travail. Si la rencontre avec Nadjibella du délicieux blog « Saveurs et gourmandises » était programmée depuis un certain temps,  quelle fut ma surprise de rencontrer Fimère du superbe blog « Aux délices des gourmets ». D’une pierre deux agréables coups !!

Merci les filles pour cette merveilleuse rencontre !!J’ai passé un très  agréable après midi à papoter autour de notre passion commune !!

Nadjibella a préparé, entre autres gourmandises, une délicieuse pâte de pastèque, un petit rubis gourmand qui nous a charmées ma fille et moi !! Sincèrement je ne pensais pas que ça pouvait se faire ! A part la traditionnelle pâte de coing (ici) et de  pamplemousse (ici), je n’ai pas eu la curiosité ni le courage de tester d’autres fruits. Mais Nadjibella m’a fait découvrir des possibilités infinies grâce au gélifiant spécial confiture qu’elle m’a si gentiment offert ! Me voilà  donc lancée dans ma première expérience! Cette année la récolte et la qualité des abricots ont été exceptionnelles, d’autant plus que je réside non loin de N’gaous la source des plus beaux abricots d’Algérie !!

Il a vite été décidé que ça sera une pâte d’abricot en premier, puis de pêche, melon et autres gourmandises dont m’a tenté Nadjibella !  Pour la recette, j’ai suivi scrupuleusement les orientations de Nadji et j’ai été bluffée par la vitesse de prise de la pâte de fruits  Ingrédients

Pâte : 250gr de pulpe d’abricot

20 g de beurre 20 gr de gélifiant ( pectine Vitpris Alsa, en vente dans les grandes surfaces)

300 gr de sucre.

Enrobage : 50 gr de sucre.

Marche à suivre

– Nettoyer et dénoyauter les abricots  – mixer les  et peser la pulpe obtenue

– Avant de commencer la cuisson, préparez :

50 gr de sucre + 20 gr de gélifiant.

100 gr de sucre.

150 g de sucre.

 Cuisson de la pâte de fruits :

Mettez la pulpe d’abricot dans la marmite à fond épais sur feu moyen.

Laissez-la chauffer, en tournant sans arrêt jusqu’à 70° d’ébullition (début de la petite ébullition).

Ajoutez le gélifiant et le sucre. Laissez cuire 1 min. environ. Ajoutez les 100 gr de sucre.

Laissez aller jusqu’à ébullition.

Ajoutez le beurre en petits morceaux. Tournez bien pour le faire fondre.

Ajoutez en 2 fois le sucre restant. Laissez cuire environ 2 min.

La pulpe épaissit vite et vous verrez le fond de la marmite en tournant à la cuillère.

Versez rapidement la pâte dans des moules à silicone ou un moule carré couvert de papier film.

Laissez prendre avant de démouler. Découpez dans les formes que vous voulez.

Enroulez dans du sucre en poudre. Laissez sécher 1 à 2 jours avant d’emballer.

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Pâte de coing aux pistaches

J’aime le coing sous toutes ces formes, en confitures , en gelée, en tajine et surtout en pâte fruit. Cette gourmandise toute en douceur , ferme et moelleuse à la fois me ravit toujours!

Je ne sais pas pour vous, mais moi, bien qu’adorant les pâtes de fruits, je suis toujours un peu gênée par la présence du sucre qui les enrobe.


J’ai opté donc pour une solution aussi savoureuse qu’agréable visuellement.

Allier la verte et délicate pistache au goût délicieusement acidulé du coing

En bouche c’est une véritable tuerie !!

Le coing comme la pomme étant largement doté de pectine, la prise de la pâte de fruit est beaucoup plus rapide et facile.


Ingrédients

1 kg de coing

Sucre cristallisé : du même poids que la pulpe obtenue

Jus de citron

Pistaches, entières, gravillons, poudre

sucre cristallisé

Marche à suivre

-Bien laver en brossant les fruits pour enlever toutes les peluches

-Ne pas éplucher et découper en quatre. Oter le cœur dur et les pépins qui pourront étre utilisés dans la confection de gelée ou pour une prise plus rapide des confitures

-Cuire les morceaux de coing à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient fondants

-Passez les fruits à la moulinette à légumes et les mettre dans une cocotte à fond épais, rajouter le sucre et un filet de citron

-Cuire à feu doux en remuant souvent avec une spatule en bois jusqu’à ce que la pâte se détache du fond de la cocotte. La pâte prend alors une jolie couleur ambrée

– Bien surveiller la cuisson, puis ôter du feu et laisser refroidir.

– Après un laps de temps, on peut juger si la prise de la pâte est suffisante, sinon  on remet sur feu doux pour prolonger encore un peu la cuisson en remuant toujours.

-Etaler la pâte sur une feuille de papier sulfurisé, bien égaliser la surface et laisser sécher 1 à 2 jours

-Découper avec un couteau dont la lame est enduite d’un peu d’huile des carrées ou des les losanges

-Rouler au goût  dans des pistaches concassées, en poudre ou dans du sucre cristallisé


-On peut aussi la mouler dans des petits moules à chocolat


-Se conservent  dans une boite hermétique, séparés de papier sulfurisé

Pour une version plus light, on peut rajouter une cuillère à café rase d’agar agar pour pouvoir réduire la quantité de sucre utilisée.