Blog de cuisine mère/fille

Nouveau

Gâteau au chocolat trop gourmand!!

Gâteau au chocolat2-  cuisine à 4 mains

 Hier, j’avais appelé une amie de longue date pour lui demander la recette d’un gâteau qu’on préparait il y a quelques années de ça .

Non seulement elle m’a donné  la recette en question, mais elle m’a ajouté cette recette de gâteau au chocolat absolument irrésistible!

Simple,rapide, sans prise de tête , elle donne un résultat somptueusement gourmand ! !

Une texture mousseuse et légère sous une garniture crémeuse fortement chocolatée!! Un gâteau que je referai avec plaisir!

Merci ma chère Houria <3 <3 <3

 

Ingrédients:

1 verre= 250 ml

1 verre de lait

1 verre de sucre

1 verre d’huile

1/2 verre de cacao

3 œufs

1 verre de farine

1 paquet de levure chimique (10 gr)

1/2 c à c de vanille

Garniture:

1 pot de Danette chocolat (90 gr)

1 tablette de chocolat noir ( 100 gr)

 

Marche à suivre:

– Mélanger au fouet le lait, le sucre, l’huile et le cacao jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène

– Prélever 1 verre  ( 3/4 d’un verre) de ce mélange et le réserver à part

– Au reste du mélange ajouter les œufs battus et la vanille , bien fouetter l’ensemble et ajouter la farine tamisée avec la levure chimique.

– Verser dans un moule beurré et fariné . (26/15 cm pour moi.) vous pouvez prendre un moule plus grand pour une épaisseur moins importante

-Mettre à cuire 20 à 30 mn à  four  préchauffé à 180° ( selon votre four)

– Préparer la garniture avec le verre (3/4) du mélange réservé, le pot de Danette et la tablette de chocolat fondu, bien mélanger pour homogénéiser.

– Sortir le moule du four, vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit sortir sèche

-Couvrir de la garniture , décorer au goût et laisser refroidir. ( Il m’est resté un peu de garniture en plus)

– Découper et mettre dans des caissettes.

– Et déguster!!!

Gâteau au chocolat3-  cuisine à 4 mains

 Ps: j’ai réajusté un peu la recette, en vert, pour ne pas avoir un surplus de garniture

 

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Tags: ,  gâteau économique,moelleux au chocolat, fondant au chocolat, pâtisserie  

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur

Confiture de fraises express aux micro-ondes

confiture de fraises au MO- cuisine à 4 mains copie

 

Il y a des fraises à profusion sur les étals, pourquoi ne pas en profiter pour en faire une confiture qui accompagnera délicieusement vos petits déjeuners et goûters?

Si la crainte de s’éterniser auprès des fourneaux vous ralentit , voici  une petite recette rapide et facile afin de confectionner une délicieuse confiture de fraise maison et en profiter très vite.

J’utilise cette recette depuis des années 90 et je l’ai publié il y a 6 ans dans les débuts du blog, mais je me suis dit que ça pouvait éventuellement vous intéresser. La confiture de la photo en haut a été préparée par ma fille,chez elle, pour son papa qui en raffole.

 Le résultat est une confiture très parfumée, d’une jolie couleur bien rouge car la cuisson au four micro-ondes, en plus d’être rapide, préserve les couleurs et les arômes du fruit.

Cependant ce mode de cuisson reste intéressant surtout  pour des petites quantités.

De quoi se faire plaisir rapidement tout en embaumant la maison de délicieux parfums. Enjoy!

Source: les Micro-ondes – Jenny Webb- Gründ

confiture de fraises au MO  - cuisine à 4 mains

Ingrédients

Pour environ 450 g de confiture

_450 g de fraises lavées, équeutées et coupées en deux

– 350 g de sucre cristallisé

_1 c à s de jus de citron

Marche à suivre

– Mettre les fraises et le jus de citron  dans une cocotte  profonde allant au four micro-ondes .

_Couvrir et faire cuire 5 mn à 900 watts, les fraises auront rendu leur jus.

confiture de fraise express au micro ondes - cuisne à 4 mains

 

_ Incorporer le sucre, bien mélanger

_Cuire sans couvrir 15 mn, par tranches de 5 mn en tournant à chaque fois. (c’est à dire, faire cuire 5 mn,arrêter le micro ondes, sortir le récipient, mélanger et remettre pour 5 mn encore , trois fois pour totaliser les 15 minutes)

– Surveiller de prés  pour éviter les débordements.

– Laisser refroidir un peu  pour tester la consistance, une goutte de confiture se figeant sur une surface froide

– Pour la mise en pot, réchauffer  la confiture et la verser dans un pot ébouillanté, refermer et placer tête en bas jusqu’à refroidissement. Cette façon de faire préserve très bien la confiture.

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Tags: confiture,, micro-ondes,  fruitsgoûter,dessert, 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Pain en cocotte aux noix pour la semaine du pain

pain cocotte aux noix11- cuisine à 4 mains

 

 Pour célébrer La semaine du Pain,  j’ai récidivé en préparant ce pain aux noix cuit en cocotte,qui est tellement bon qu’on peut le déguster   juste avec un peu de beurre ou de fromage.

La cuisson en cocotte donne un merveilleux résultat, une mie aérée et fondante et une croûte très croustillante qui crépite à la sortie du four! Du vrai bon pain rustique comme chez le boulanger! 

J’ai utilisé un mélange de farines qui a donné beaucoup de saveur au pain et j’ai ajouté un peu de miel et une poignée de noix concassées qui lui ont rajouté un peu de croquant et de gourmandise . 

Si vous n’êtes pas l’heureux propriétaire d’une cocotte en fonte, vous pouvez utiliser une cocotte en pyrex  avec couvercle ou un plat allant au four que vous couvrirez de papier aluminium.

 Merci encore une fois  Marie Christine pour cette délicieuse recette!!

pain cocotte aux noix2- cuisine à 4 mains

 

Ingrédients

– 500 gr de farine (250 gr de farine ordinaire+ 250 gr de farine de blé complète pour moi)

– 300 gr d’eau

– 1 sachet de levure sèche de boulangerie (ou 2 cuillères à café de levure SAF ou 15 gr de levure fraîche de boulangerie)

– 1,5 cuillère à café de sel

– 2 cuillère à soupe de miel (optionnel)

– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (optionnel, permet une plus longue conservation)

– un peu de jus de citron (quelques gouttes)

– un peu de lait et de la farine pour le décor

_ une poignée de noix concassées

Marche à suivre:

– Placez la farine dans la cuve du robot , la machine à pain ou une surface pour pétrir à la main, avec le miel, l’huile d’olive et le jus de citron, puis tout en ajoutant progressivement l’eau, pétrissez environ environ 6 minutes puis rajoutez en saupoudrant doucement le contenu d’un sachet de levure sèche de boulangerie (ou 2 cuillères à café de levure SAF ou 15 gr de levure fraîche de boulangerie délayée préalablement dans un peu d’eau de la recette). Ajoutez le sel et continuez de pétrir jusqu’à obtenir un beau pâton.

– Laissez lever environ 1 heure à 1 heure 15. Sortez la pâte de la machine à pain ou du robot et posez-la sur un plan de travail fariné. Ecrasez légèrement la pâte pour la dégazer, mettez-la dans un saladier, couvrez d’un film étirable et placez au réfrigérateur pour un minimum de 3 heures, et même beaucoup plus (une nuit, ou même plus de 24 h). (Cela vous permettra de vous organiser pour faire le pain selon votre planning, c’est bien pratique de pouvoir faire sa pâte à pain très à l’avance).

– A la sortie du réfrigérateur, placez la pâte sur un plan fariné et la retravailler à la main, aplatissez-la, pliez-la. Ce pétrissage semble facilité par ce séjour du pâton au froid.Incorporer les noix concassées.

– Placez la pâte légèrement aplatie après le dernier pliage dans la cocotte ou bien façonnez le pain en fonction du modèle de la cocotte choisie (ovale, ronde ou longue). Mettez dans la cocotte et fermez avec le couvercle. (Il faut que le pâton soit très à l’aise, donc il vaut mieux une cocotte trop grande qu’un peu juste ce qui donnerait un pain moulé).
– Mettez une feuille de papier sulfurisé au fond ou bien graissez légèrement l’intérieur du moule choisi.

– Placez le pain façonné dans la cocotte et posez le couvercle.

– Laissez lever 1 heure 30 pour un pain à la levure de boulangerie ou entre 3 et 4 heures pour un pain au levain naturel avec le couvercle sur la cocotte. Gardez la cocotte à une température comprise entre 24°C et 35°C environ.

Conseil : s’il fait trop froid chez vous : faites très légèrement préchauffer le four quelques minutes, éteignez et mettez-y la cocotte pour cette partie de la recette (la pousse).

– Passé ce délai, le pain est prêt à être enfourné. La transformation du pâton à ce stade est très variable selon la température ambiante et d’autres facteurs, parfois il arrive à doubler de volume, d’autres fois il gonfle à peine… mais pas de soucis, le pain gonfle toujours à la cuisson 
– Avant enfournement, badigeonnez la croûte avec un pinceau trempé dans du lait. Éventuellement saupoudrer de farine blanche (avec une petite passoire à thé ou une saupoudreuse) ou de graines (optionnel).

– Incisez à l’incisette ou bien avec une lame. Ce n’est pas obligatoire mais cela permet d’avoir un pain avec une jolie  » signature « .

pain cocotte aux noix3 - cuisine à 4 mains

 

– Sur un pain rond ou ovale on peut par exemple, dessinez une croix sur le dessus , une étoile à 6 branches ou un quadrillage, sur un pain long, des lignes légèrement obliques comme sur une baguette.

– Si vous choisissez de ne pas scarifier votre pâton, la croûte s’ouvrira naturellement sans motif géométrique précis sous l’effet de la poussée de la pâte à la cuisson.

– Enfournez à FOUR FROID ET SANS PRÉCHAUFFAGE, choisissez la température du four : 240°C thermostat 8 ou 450°F) (pour un pain, mais seulement 200°C pour une brioche) pour une durée de 45 min, AVEC LE COUVERCLE fermé. Pas besoin de faire le « coup de buée  » ou de mettre un récipient avec de l’eau dans le four.

– Retenez votre envie de soulever le couvercle pendant la cuisson (au moins au cours des 35 premières minutes), vous serez récompensés de votre patience. La présence du couvercle assure l’humidité nécessaire au développement du pain ! Au bout de 45 minutes, le pain est cuit, énormément gonflé, avec des grignes splendides. Si la cuisson ne semble pas suffisante (cela dépend de vos préférences), prolongez la cuisson 5 minutes par 5 minutes après avoir ôté le couvercle.

– Sortez immédiatement le pain cuit de la cocotte et le poser sur une grille suffisamment haute pour que l’humidité du pain s’évapore sans ramollir la croûte.

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Tagspain,boulange, ,pâte levée,façonnage

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

Loukoum – Turkish delight pour le Daring Cook de Mai

 

loukoum21


For the Month of May, Rachael from Pizzarossa challenged us to make candy but not just any candy!

Pour le défi Daring Cook du mois de Mai, Rachael nous a demandé  de préparer des Turkish delights , en l’occurrence une confiserie appelée loukoum en Occident .  En Algérie, on l’appelle halwat el houlkoum et elle est surtout consommée durant le mois sacré du Ramadhan, où elle permet de remonter un peu la glycémie après une journée de jeûne .

Étymologiquement  Lokum ou rahat lokum, issu de l’ arabe  راحة الحلقوم raḥāt ul-ḥulqūm,  veut dire « repos du gosier » ou  » tranquillité de la gorge »

Le loukoum ou rahat loukoum est une confiserie d’origine ottomane, intégrée dans les gastronomies traditionnelles  balkaniques, maghrébines et moyens-orientales , c’est-à-dire de l’ensemble des pays liés à l’Empire Ottoman . Il est fait d’une pâte à base d’amidon et de sucre, aromatisée, saupoudrée de  sucre glace  et parfois garnie de fruits secs , généralement des amandes, noisettes ou pistaches . On trouve aussi des loukoums aux fruits parfumés au citron, à la fraise ou à la noix de coco. Les loukoums à la noix de coco sont décorés de noix de coco râpée et contiennent une noisette.

Le loukoum est un petit cube à la consistance à la fois moelleuse et élastique, due à un gel d’amidon de fécule de maïs  ou de pomme de terre ou autre, enrichi en sucre et en miel , aromatisé le plus souvent à  l’eau de rose. Les loukoums sont saupoudrés par un mélange de sucre glace et d’amidon ce qui permet de les rendre moins collants pour leur manipulation.

Le loukoum sous sa forme actuelle aurait été développé par le confiseur Hacı Bekir au début du xixe siècle, grâce à l’utilisation de sucre raffiné et d’amidon à la place des ingrédients utilisés jusqu’alors. En 1776 , au cours du règne du Sultan Abdul Hamid I , un jeune apprenti confiseur du nom de Bekir Effendi, devenu Hacı Bekir après un pèlerinage à La Mecque , quitte sa ville natale de Araç en Kastamonu  pour s’installer à  Istanbul où il travaille pour  confiseur. En  1777, Haci Bekir ouvre une boutique nommé Ali Muhiddin Hacı Bekir dans le quartier du bazar, au centre d’Istanbul et invente une confiserie facile à mâcher et à avaler, bien différente des autres bonbons. La bouchée molle et collante fut baptisée « rahat lokum ». ( source Wikipédia)

loukoum5 1_ cuisine à 4 mains

 

Ingrédients

2 tasses (500 ml) (14 oz) (400 g) de sucre granulé (blanc) 

1 cuillère à café (5 ml) de jus de citron

2 1/4 tasses (540 ml) d’eau froide, divisées

1/2 tasse plus de 2 cuillères à soupe (150 ml) (2 ¾ oz) (80 g) de fécule de maïs

1/2 cuillère à café de crème de tartre

2 cuillères à café (10 ml) d’eau de rose

option – quelques gouttes rose gel ou pincer rose poudre colorant alimentaire

de sucre glace pour le saupoudrage et l’emballage

Marche à suivre: 

-Placer le sucre granulé, le jus de citron et 180 ml (3/4 tasse) d’eau dans une casserole à fond épais sur feu moyen-bas (il n’y a pas besoin de remuer).

– Chauffer jusqu’à ce que le sucre soit dissout, puis augmenter le feu à moyen, porter le mélange à ébullition et insérez un thermomètre à bonbons.

– Laisser le mélange de sucre continuer à ébullition sur feu doux, sans remuer, jusqu’à ce qu’il atteigne 127 ° C (260 ° F) – stade de balle dure – sur le thermomètre à bonbons. Cela prendra 10 – 15 minutes, selon la façon dont vous avez la haute chaleur.

– Pendant ce temps, placer le reste 360 ml (1-1 / 2 tasses) d’eau dans une casserole à fond épais . Ajouter la fécule de maïs et la crème de tartre et fouetter jusqu’à ce que la fécule de maïs se dissout complètement.

– Lorsque le sirop de sucre est à environ 118 ° C (245 ° F), placez la casserole avec le mélange de fécule de maïs à feu moyen et porter le mélange à ébullition, en remuant constamment. Le mélange deviendra épais et pâteux.

– Une fois que le sirop de sucre est à 127 ° C (260 ° F), retirez du feu. Très lentement et soigneusement le verser dans le mélange de fécule de maïs, en remuant constamment jusqu’à ce qu’il soit pleinement associé.

– Réduire le feu au minimum et laisser cuire doucement, en remuant toutes les 5 minutes, pendant environ 40 minutes, ( une dizaine de minute pour moi) jusqu’à ce que le mélange a pris une couleur jaune d’or et de lumière est très épaisse et gluante. Veillez à ne pas laisser roussir – utiliser un tapis de dissipation de chaleur, si nécessaire. 

– Pendant ce temps, préparez un récipient couvert  de film  plastique enduit légèrement avec de l’huile végétale ou antiadhésif.

– Retirer le mélange du feu et fouetter avec le colorant alimentaire (si vous utilisez) et l’eau de rose.Verser dans le récipient et étaler avec une spatule en silicium et le laisser refroidir.

– Une fois complètement refroidi, couvrir de film en plastique sur le dessus et laissez reposer à température ambiante pendant 6 – 8 heures ou jusqu’au lendemain.

– Démouler sur une planche saupoudrée de sucre glace, retirez la pellicule de plastique et saupoudrer le dessus de sucre glace ( auquel vous aurez ajouté un peu de maïzena) , puis les couper en morceaux avec un couteau à grande lame légèrement huilée.

– Saupoudrer les morceaux avec le sucre glace  et les ranger dans un contenant hermétique dans plus de sucre .

– Pour ma part, j’ai préféré les façonner directement dans des moules en silicone huilés légèrement et les laisser reposer

loukoum8 _ cuisine à 4 mains

-Puis j’ai roulé certains dans de la noix de coco et garni d’autres de pistaches et de pignons de pin.

loukoum31

 

PS:  – La crème de tartre ou bitartrate de potassium ou Tartrate Acide de Potassium est  une  fine poudre blanche employée comme agent levant et souvent utilisée pour stabiliser les blancs d’œufs battus. Elle sert aussi à  empêcher la cristallisation du sucre en confiserie ( dans le cas de notre recette) 

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Tags:Loukoum, confiserie orientale, Turquie,   , Bouchée

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  

Toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite

sans l’autorisation de l’auteur.

Comme un fraisier … recette de Philippe Conticini

fraisier philippe conticcini - cuisine à 4 mains

 C’est la belle saison des fraises, elles sont tellement parfumées, charnues  et goûteuses qu’on ne peut leur résister! En plus de les croquer de belles dents, à nous les petits desserts bien gourmands!!

Cette version de fraisier partagée si généreusement par Philippe Conticini  sur sa page Facebook est absolument délicieuse!

 Le Chef a revisité cette pâtisserie en jouant  sur le biscuit de base mais en gardant toutes les  sensations du fraisier.

La classique génoise est remplacée par une pâte sablée croustillante, friable et sableuse  qui s’associe avec le fondant de la crème mousseline . Le plus est ajouté par la compotée de fraise légèrement acidulée qui pétille en bouche . Une véritable merveille ce fraisier !! Merci Chef!!

N’ayant pas de glucose à ma disposition, je n’ai pas fait les opalines qui garnissaient le fraisier du chef, mais ce fut tout de même un merveilleux dessert!

Pour une version classique et légère du fraisier c’est ici

fraisier philippe conticcini 2 - cuisine à 4 mains

Recette de Phillipe Conticini ( sourceici)

Pour 4 personnes ( pour  moi un cercle de 16 cm de diamètre)

1) La pâte sablée
Ingrédients :
– 55 gr de sablés de votre choix ( j’ai doublé la quantité de ma pâte sablée maison)
– 15 gr de cassonade
– 35 gr de beurre
– Les graines d’une gousse de vanille
– Le zeste d’1/4 de citron vert

-Dans un saladier, émiettez les sablés en gardant quelques morceaux gros de 2/4 mm maximum.

-Faites chauffer le beurre jusqu’à l’obtention d’une texture très molle mais surtout pas fondue puis ajoutez le sucre et le beurre aux biscuits broyés et mélangez à la main.
-Sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, placez la pâte friable dans des cercles de 14 cm de diamètre, et tassez bien à l’aide d’une cuillère à soupe pour avoir une surface parfaitement plate.
-Enfournez à 170°C pendant 12 minutes (selon votre four évidement), et laissez refroidir en gardant bien le cercle autour.

fraisier philippe conticini 4 - cuisine à 4 mains

2) La crème pâtissière
Ingrédients :
– 165 gr de lait demi-écrémé
– 30 gr de crème liquide
– 20 gr de maïzena
– 43 gr de sucre semoule
– 40 gr de jaunes d’œufs
– 1 feuille de gélatine
– 45 gr de beurre
– Le zeste d’1/2 citron vert
– ½ gousse de vanille

-Dans un cul de poule, blanchissez les jaunes d’œufs avec le sucre puis incorporez la maïzena.
-Dans une casserole, portez à ébullition le lait, la crème liquide, les zestes de citron vert et la demi-gousse vanille fendue et grattée, retirez la gousse de vanille, versez le lait chaud sur les jaunes d’œufs et remuez au fouet.Versez le tout dans la casserole et faites cuire à nouveau 3 min.

-Ajoutez le beurre et la gélatine (préalablement ramollie dans de l’eau froide puis pressée). Débarrassez la crème, filmez au contact et réservez au frais.

3) La compotée de fraise
Ingrédients :
– 100 gr de fraises coupées grossièrement
– 1 cuillère à café bombée de sucre semoule
– 1 cuillère à café de jus de citron vert
– Le zeste d’1/2 citron vert
– 1 pincée de fleur de sel

Dans une casserole, faites compoter tous les ingrédients pendant 3 à 4 min, en remuant régulièrement à l’aide d’une maryse (photo).
Débarrassez ensuite la compotée dans un plat, filmez-la au contact et réservez au réfrigérateur.

4) Les opalines
Ingrédients :
– 75 gr de sucre semoule
– 35 gr de glucose
– 35 gr d’eau

-Dans une casserole, faites cuire le sucre à 180°C (couleur caramel). Débarrassez-le ensuite sur une feuille de papier cuisson et laissez-le refroidir.
-A l’aide d’un robot, mixez le sucre refroidi afin d’obtenir une fine poudre.
-Sur un silpat, disposez des petits cercles ou emporte-pièces, puis saupoudrez à l’intérieur de chacun d’eux une fine couche de poudre de sucre.
-Enlevez les cercles puis enfournez votre plaque à 150°C jusqu’à ce que le sucre fonde.
-Sortez votre plaque du four et laissez les opalines refroidir à température ambiante.

5) Montage du fraisier
Ingrédients :
– 4 moyennes fraises
– 4 petites fraises
– Un peu de sucre glace
– Le zeste d’1/2 citron vert

– Placez la crème pâtissière dans un saladier puis foisonnez-la énergiquement pendant 30 secondes.
-Garnissez ensuite de cette crème une poche munie d’une petite douille chibouste.
-Prenez vos cercles avec la pâte sablée et réalisez contre la paroi des cercles et sur le biscuit des larmes de crème pâtissière.
-Avec une autre poche munie d’une petite douille unie, garnissez sur une épaisseur d’1/2 cm l’intérieur du fraisier, puis étalez la compotée de fraise.

fraisier philippe conticini 5 - cuisine à 4 mains
-Coupez les 4 fraises moyennes et 3 petites fraises en deux.
-Placez en premier les demi-fraises moyennes en les posant à cheval sur la crème et la compotée de fraise.
-Placez ensuite les petites demi-fraises à l’intérieur puis finissez avec une entière au centre du fraisier.
-Saupoudrez du sucre glace sur les bords du fraisier puis zestez le demi-citron vert sur l’ensemble du fraisier.
-Réalisez trois petites boules de crème sur les fraises puis placez les opalines.

fraisier philippe conticcini 3 - cuisine à 4 mains copie

 

 

Tags: fraisier , crème mousselinedesserts,gâteau pâtisseries  françaises

Comment préparer la focaccia – Daring Baker du mois d’Avril

foccaccia 1 - cuisine à 4 mains

For the month of April Rachael of pizzarossa and Sawsan of Chef in Disguise took us on a trip to Italy. They challenged us to try our hands at making focaccia from scratch

 Pour le Daring Baker du mois d’Avril  Rachael et Sawsan nous ont invités à préparer de la focaccia, ce pain plat italien à base de pâte levée  cuite au  four.

Pour ce, elles nous ont proposé quatre recettes à tester. J’ai opté pour la recette de base et je garde les autres recettes sous le coude pour les tester une autre fois. Et pour que vous puissiez en profiter, j’ai décidé de les mettre dans ce billet même si je ne les ai pas encore testées.

 Le terme focaccia est dérivé du latin focacius Panis qui signifie pain qui est cuit dans les cendres. Focaccia peut être surmonté d’une variété de garnitures allant du romarin et du le sel marin à différents types de fromage, d’herbes, de légumes et même de fruits.

Le mot «Fugazza » est une dérivation argentine du mot italien « focaccia » – indicatif de la population italienne résidant  dans ce pays sud-américain et de l’influence de la cuisine italienne . Très semblable à une focaccia italienne, elle est généralement cuite dans une poêle en fonte et est généralement plus épaisse qu’une focaccia italienne. Il y a aussi une version appelée fugazzeta, qui est la même, mais farcies à la mozzarella.

Focaccia di Recco est de la région côtière du nord de l’Italie appelée Ligurie. Elle est sans levain et est bourrée de Stracchino (Crescenza), qui est un très jeune fromage avec une belle croûte , un fromage gluant un peu comme un mascarpone très épais. 

Pour ma part j’ai opté pour cette version individuelle des focaccias, garnies de tomates séchées, olives, thym, parmesan et gros sel. Avec un peu de labné et des crudités c’est vraiment délicieux!

Si vous voulez voir les réalisation de mes amis Daring Bakers c’est ici:

 daring_kitchen_.feb0c154051.w400

Recette 1: Focaccia de base

Préparation: 15 min

Portions: 8 tranches

Ingrédients

2-3 / 4 tasses (660 ml) (385 gm) (13½ oz) tout usage (ordinaire) de farine

1 cuillère à café (5 ml) (6 g) de sel

1 cuillère à café (5 ml) (5 g) de sucre blanc

1 cuillère à soupe (15 ml) (8½ g) de levure sèche active

1 cuillère à café (5 ml) (3 g) de poudre d’ail

1 cuillère à café (5 ml) (3 g) d’origan séché

1 cuillère à café (5 ml) (3 g) de thym séché

1/2 cuillère à café de basilic séché

1 pincée de poivre noir moulu

1 cuillère à soupe (15 ml) d’huile végétale

1 ¼ tasse (300 ml) de lait (vous devrez peut-être aller jusqu’à 1 ½ tasse (360 ml))

2 cuillère à soupe (30 ml) (15 g) (½ oz) parmesan râpé (facultatif)

Pour la garniture

Olives noires dénoyautées

Tomates cerises coupées en fines tranches et placés sur une serviette pour tirer l’humidité ( tomates séchées pour moi)

Romarin frais haché

Le sel de mer (ou de sel ordinaire)

L’huile d’olive pour la garniture

foccaccia 3 - cuisine à 4 mains

Marche à suivre:

– Dans un bol, mélanger le lait, la levure et le sucre et attendre jusqu’à ce qu’il devienne mousseux et pétillant (Ceci indique que la levure est active, si la levure ne bulle et mousse, il a mal tourné et vous ne pouvez pas l’utiliser)

– Dans un grand bol, mélanger ensemble la farine, le sel, la poudre d’ail, l’origan, le thym, le basilic, 1 cuillère à soupe (15 ml) (7 g) (¼ oz) de fromage parmesan et le poivre noir.

– Mélanger dans l’huile végétale, puis ajouter le mélange lait-levure.

-Remuez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte a rassemblé, la mettre sur une surface légèrement farinée, et pétrir jusqu’à consistance lisse et élastique (environ 10 minutes)

-Huilez légèrement un grand bol, mettre la pâte dans le bol, et tourner pour enrober d’huile.

– Couvrir d’un linge humide et laisser lever dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle double de taille. (Si vous êtes pressés par le temps, vous pouvez chauffer votre four à 350 ° F modérée / 180 ° C marque / de gaz 4 puis le couper et placer le bol avec la pâte en elle)

– Centrez votre grille du four, préchauffer le four à 450 ° F chaude / 230 ° C / th 8.

-Dégazer la pâte et placer sur une plaque à pâtisserie graissée ou garnie de papier cuisson. Etaler sur un ½ pouces (15 mm) d’épaisseur en rectangle ou toute forme que vous désirez.

 

focaccia 4 - cuisine à 4 mains

-Pour donner la pâte l’effet des fossettes, utilisez vos doigts, poussant doucement sur toute la surface de la pâte

– Placez votre garniture choisie

focaccia5- cuisine à 4 mains

– Badigeonner le dessus généreusement d’huile d’olive. Saupoudrer de parmesan, le romarin et le sel.

– Laisser reposer la pâte pendant 10-15 minutes

focaccia 6 - cuisine à 4 mains

-Cuire au four préchauffé à chaud 450 ° F / 230 ° C marque / de gaz 8 four pendant 15 minutes, ou jusqu’à ce que les côtés commencent à dorer, puis placez sous le gril (gril) jusqu’à ce que le dessus soit doré.

– Servir chaud

focaccia 7 - cuisine à 4 mains

 

 

Recette 2: focaccia levain

Portions: 16 tranches

Ingrédients

4 tasses (1 litre) (540 g) (19 oz) de farine à pain

1 tasse (250 ml) de levain actif nourris (100% d’hydratation)

2 tasses (500 ml) d’eau

1½ cuillère à café (9 g) de sel

2 cuillère à soupe (30 ml) d’huile d’olive (et plus pour le haut une fois le pain est formé)

votre choix de garnitures – herbes, des épices, des fruits, des légumes – les possibilités sont infinies!

Indications:

Dans un grand bol, mélanger la farine, le levain et de l’eau jusqu’à ce que la pâte se rassemble en une masse humide et collante

Laissez cette pâte reposer pendant 30 minutes.

Ajouter le sel et 2 cuillères à soupe (30 ml) d’huile d’olive à la pâte.

Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’un film opaque mince peut être étiré de la pâte entre les doigts « stade de vitre ».

L’hydratation de cette pâte est d’environ 80% (en poids) de sorte qu’il se sentira très humide et bâclée au départ, mais plus vous malaxez, le mieux la texture devient

Couvrir la pâte et la laisser dans un endroit chaud jusqu’à ce qu’elle double.

Elle devrait ressembler à bulles sur le dessus.

Cela peut prendre entre 6 heures à 25 ° C (77 ° F) à 20 heures à 4 ° C (40 ° F)

Si vous faites le mélange pendant la nuit et vous ne voulez pas risquer plus de fermentation, il suffit de coller dans votre réfrigérateur et le faire sortir le lendemain.

Une fois que la pâte a levé, supprimer les côtés et se replier dans le centre doucement, puis tourner sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de cuisson

Arroser avec l’huile d’olive

Écartez doucement la pâte uniformément sur 2-3cm (¾ -1 pouces) d’épaisseur. Soyez aussi doux que vous pouvez afin que la pâte ne se dégonfle pas trop.

Utilisez vos doigts pour faire des fossettes partout dans la pâte

Mettez vos garnitures et quelques tours de moulin de sel de mer, puis arroser une bonne couche d’huile d’olive sur le dessus.

Laisser reposer la pâte pendant que vous chauffez votre four

Préchauffez votre four aussi élevé qu’il peut obtenir; à chaud 450 ° F / 230 ° C marque / de gaz 8 est bonne, ou très chaud 500 ° F marque / 250 ° C / 10 de gaz est encore mieux. Préchauffer également une pierre de cuisson si vous en avez un.

Après que la pâte a reposé environ 30 minutes, mettre la focaccia dans le four et la brume avec de l’eau pour créer de la vapeur.

Cuire dans le four chaud ou très chaud préchauffé pendant 20 à 30 minutes selon l’épaisseur de votre focaccia est. Lorsque la croûte est réglé à la fois haut et en bas, et vous pouvez le ramasser sans elle flexion ou déformation, et il sonne creux lorsque vous appuyez dessus, il doit être cuit. Vous pouvez le couvrir avec un morceau de papier si elle commence à brunir trop à votre goût

Prendre la focaccia la sortie du four, couvrir avec une serviette propre. Laissez-le refroidir

Recette 3: Fugazza

Portions: 16 tranches

Temps de préparation: 90 minutes (y compris l’épreuvage)

Temps de cuisson: 20 minutes

Ingrédients

2¾ tasses (660 ml) (12-1 / 3 oz) (350gm) de farine à pain

150ml (10 cuillères à soupe) de l’huile d’olive, divisée

2 cuillerées à thé (10 ml) (6 g) de sel kasher ou de la mer

2 cuillerées à thé (10 ml) (6 g) de levure sèche instantanée ou sèche active

1 cuillère à café (5 ml) (5 g) de sucre

1 tasse (250 ml) d’eau chaude

1 gros oignon blanc

2 cuillerées à thé (10 ml) (6 g) de origan séché

parmesan râpé (facultatif)

mozzarella en fines tranches (facultatif)

Indications:

Si vous utilisez la levure sèche active: Verser l’eau chaude (100-105 ° F / 38-40 ° C) dans un petit bol.Incorporer le sucre et la levure. Mettez de côté pendant 5-10 minutes, jusqu’à consistance mousseuse.

Si vous utilisez la levure sèche instantanée: Ajouter la levure et le sucre avec la farine.

Fouetter ensemble la farine et le sel dans un grand bol ou le bol d’un batteur, ajouter 5 cuillères à soupe (75 ml) d’huile d’olive et mélangez brièvement à l’aide d’une cuillère ou le crochet pétrisseur.

Ajouter le mélange de levure et de l’eau et commencer à pétrir. Le mélange doit se réunir comme une pâte élastique doux, tirant à l’écart des parois du bol. Ajouter un peu plus de farine si le mélange est trop humide, ou un peu plus d’eau si le mélange semble sec ou trop ferme. Pétrir pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit lisse, souple et élastique.

Transférer la pâte dans un grand propre, bol, huilé. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume, environ 1 heure.

Alors que la pâte lève, peler, couper en deux et coupez l’oignon en longueur en lanières très fines.Immerger l’oignon en tranches dans un bol d’eau froide salée et laisser tremper pendant 30 minutes.Égoutter les oignons bien et sécher avec des serviettes en papier.

Préchauffer le four à 450 ° F chaude / 230 ° C marque / de gaz 8 avec une crémaillère au milieu.

Une fois qu’il a augmenté, dégonfler la pâte et former une boule lisse. Versez 3 cuillères à soupe (45 ml) d’huile d’olive dans une grande poêle en fonte ou moule à pizza de taille moyenne avec au moins une « côtés de /2.5cm. Placez la boule de pâte dans le milieu du plateau et appuyez doucement avec vos doigts. Laissez la pâte se détendre pendant environ 10 minutes.

Continuez à appuyer sur la pâte dans la poêle, laisser reposer quelques minutes à chaque fois que nécessaire, jusqu’à ce que la pâte recouvre le fond de la casserole. Il devrait prendre de 3 à 5 répétitions, en fonction de la taille de la casserole.

Saupoudrer les oignons sur le dessus de la pâte. Verser une cuillère à soupe (15 ml) ou deux (30 ml) d’huile d’olive sur les oignons, et saupoudrer avec le origan séché, le frottant entre vos doigts tout en faisant ainsi de faire ressortir la saveur.

Placez le Fugazza dans le centre du four préchauffé à chaud et cuire pendant environ 20 minutes, jusqu’à ce que les bords commencent à dorer. Si désiré, retirer du four Fugazza après 15 minutes et garnir de fines tranches de mozzarella et saupoudrer de parmesan râpé puis retour au four et cuire jusqu’à ce que le Fugazza soit dorée et croustillante sur les bords. Brown les oignons sous le gril du four ou rôtissoire pour les 2 dernières – 3 minutes de cuisson, si désiré.

Retirer du four, laisser refroidir suffisamment pour manipuler et couper en quartiers ou en carrés pour servir.

Recette 4: Focaccia di Recco

Portions: 16 pièces

Temps de préparation: 90 minutes (y compris repos)

Temps de cuisson: 6 minutes

Notes:
Si vous ne pouvez pas obtenir Stracchino (Crescenza), vous pouvez utiliser un autre jeune, fondante fromage – Je ai utilisé la mozzarella fraîche avec de bons résultats.

Cette recette fera plus de pâte que vous avez besoin si vous roulez aussi finement que le fait traditionnellement, mais vous pouvez figer l’excès, bien enveloppé dans un sac ziploc, pendant plusieurs mois.

Ingrédients

3 ¾ tasses (900 ml) (17-2 / 3 oz) (500 gm) tout usage (ordinaire) de farine

pincer cours sel de mer, et un peu plus pour la garniture

45ml (3 cuillères à soupe) d’huile d’olive extra vierge, un peu plus pour huiler et la garniture

1 ¼ tasse (300 ml) d’eau

500 g (17-2 / 3 oz) Stracchino (Crescenza) de fromage

Indications:

Dans un grand bol, fouetter ensemble la farine, le sel et former un puits au milieu. Ajouter de l’eau froide et 3 cuillères à soupe (45 ml) d’huile d’olive. Commencez à mélanger la pâte avec une fourchette, incorporer la farine peu à peu.

Une fois que la pâte est venu ensemble, commencer à pétrir avec les mains. Pétrir la pâte pendant 8 à 10 minutes, jusqu’à consistance lisse. Lorsque la pâte est prête, l’envelopper d’une pellicule plastique et, en étant sûr d’expulser tout l’air afin que votre pâte ne dessèche pas, et laisser reposer pendant une heure à température ambiante.

Préchauffer le four à 480 ° très chaud F / 250 ° C / th 9.

Diviser la pâte en deux parties égales et rouler chaque morceau sur une surface farinée avec un rouleau à pâtisserie farinée, en essayant de les garder comme ronde et aussi mince que possible. Je ai roulé ces ceux un peu épais, parce que nous trouvons plus facile à gérer quand il est plus robuste, mais traditionnellement, il devrait être presque transparente.

Graisser un plat de taille moyenne à pizza ronde (pas le type avec des trous dedans, ou vous aurez un four très salissant) ou un plat de cuisson avec de l’huile d’olive. Placer une couche de pâte sur le fond de la boîte. Ajouter le fromage en morceaux en utilisant vos mains.

Couvrir le fromage avec la seconde feuille de pâte. Utilisez un couteau ou une paire de ciseaux de cuisine pour enlever tout excédent de pâte autour des bords de la casserole.

Sceller les bords en les pinçant. Snip petits trous dans la couche supérieure de pâte afin que la vapeur puisse se échapper pendant la cuisson.Badigeonner d’huile d’olive extra vierge et saupoudrer de sel.

Cuire au centre du four très chaud préchauffé pendant 6-8 minutes jusqu’à ce que doré. Lorsque la focaccia est fait, retirez-le du four et laisser refroidir suffisamment pour être manipulés.

Transférer dans un plat, couper et servir en entrée ou à l’apéritif.

Stockage et congélation Instructions / Conseils:

Fugazza – peut être réfrigéré pendant une nuit et réchauffé le lendemain ou mange froid (pensez restes de pizza).

Focaccia di Recco – préférable de consommer immédiatement.

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Tags: Focaccia, Italietomates séchées, parmesan,olive ,  painfaçonnage,boulange,fromagepique nique

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  

Toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite

sans l’autorisation de l’auteur.

Nuggets de poulet à la Dukka…quand on sait ce qu’on met dans son assiette!

nuggets 3 - cuisine à 4 mains

Pour le Daring Cooking du mois d’Avril relatif aux mélanges d’épices j’ai préparé ces nuggets de poulet en utilisant  la dukka ( recette ici) , ce mélange d’épices délicieusement parfumé qui rajoute vraiment un plus aux plats.

Les enfants raffolent des nuggets (les adultes aussi lol!) sauf que la version industrielle servie dans les fast foods est à 50 à 60% de graisse, de nerfs, d’os, de veines, de tissus conjonctifs et de cartilage le tout haché et  donc seulement 40 à 50 % de viande maigre, c’est à dire la chair du poulet.( source : ici

Alors autant faire soit même ses nuggets et si en plus ils sont bien parfumés ce n’est que du bonheur!

J’ai choisi de faire mariner la chair de poulet  dans du lben, l’acidité permet de la cuire en quelque sorte et lui donne plus de moelleux.

Il y a  aussi une meilleure maîtrise des  matières grasses utilisées puisqu’on  cuit les nuggets dans  une petite quantité d’huile évitant ainsi les fritures. Vous pouvez même les cuire au four en les mettant sur du papier cuisson.

nuggets à la dukka 2  - cuisine à 4 mains

Ingrédients: 

2 blancs de poulet

100 gr de farine

2 oeufs

1 c à s de dukka ou autre épices à votre goût

Chapelure

 Huile

Marinade:

1/2 verre de Lben (babeure)

1 c à c d’ail en poudre

sel, poivre,gingembre

 

 Marche à suivre:

– Couper les blancs de poulet en tranches 

– Les mettre dans une marinade préparée avec le lben, l’ail en poudre, le sel , le gingembre et poivre. Couvrir et garder au frais 1 heure au moins.Vous pouvez le faire la veille.

-Au moment de la préparation  mélanger une cuillère à soupe de dukka avec la farine et battre les oeufs .

nuggets1

– Prendre un morceau de poulet mariné, le passer dans la farine épicée , le tremper dans les oeufs  battus et enfin dans la chapelure.

nuggets 4 - cuisine à 4 mains

 Faire de même avec tous les morceaux de poulet et réserver au frais jusqu’à utilisation.

nuggets 5 - cuisine à 4 mains

– Dans une poêle, chauffez 2 ou 3 cuillères d’huile . Faire  cuire les nuggets 3 ou 4 minutes de chaque côté. Ils doivent être bien dorés, tout en restant moelleux.

-Servir avec du ketchup ou autre sauce que vous aimez.

nuggets à la dukka1 - cuisine à 4 mains

 

 

 

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Tags: Nuggets, nuggets au poulet, poulet mariné,, fast food, Bouchée

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  

Toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite

sans l’autorisation de l’auteur.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 380 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :