Blog de cuisine mère/fille

Articles tagués “pistache

Bûche fraise pistache – glaçage miroir

 

Bûche fraise pistache , voici un entremet  frais et léger qui terminerait bien un repas de fête.

Il est constitué d’une dacquoise aux amandes et aux pistaches, d’une mousse légère à la fraise, d’un insert à la fraise et d’un superbe glaçage miroir rouge !

Cette bûche a été réalisée par ma fille avec l’objectif de tester la recette du glaçage miroir qu’on voit briller partout et bien sur de régaler sa petite famille 😉 

Pour le miroir je pense que ça a été une parfaite réussite ! Surtout qu’elle a préféré lui laisser cet aspect épuré plein de classe et de charme!

D’autant plus que notre adorable Wassim ne lui pas laissé le temps de s’atteler à une décoration plus élaborée 😉 

La recette peut vous paraître un peu longue et compliquée, mais elle est tout à fait à la portée de tout amateur en pâtisserie et peut être réalisée sur plusieurs jours.

On peut préparer la dacquoise , l’insert et même le glaçage à l’avance et préparer la mousse de fraise et faire le montage un autre jour.

Le tout c’est de s’organiser et de bien faire ses pesées pour offrir un délicieux dessert à vos famille et à vos amis.

Vous pouvez bien sur choisir toute autre forme pour mouler votre entremet.

 

 

Ingrédients

Dacquoise aux amandes :

30 gr de farine

85 gr de poudre d’amande

100 gr de sucre glace

3 blancs d’oeufs

50 gr de sucre semoule

30 gr de pistaches concassées

20 gr de chocolat blanc

Insert gélifié de fraise:

160 gr de coulis de fraise

30 gr de sucre

2 feuilles de gélatine

20 gr de pistaches concassées

Mousse Fraise :

270 gr coulis de fraise 

55 gr  meringue italienne ( 1blanc+ 40gr de sucre+12gr d’eau cuit )

 2 feuilles et demi de gélatine ( 5.5 gr ) 

 160 gr de crème montée souple

Glaçage miroir rouge:

75 gr d’eau

11 gr de gélatine (5.5 feuilles)

150 gr de sucre

150 gr de glucose

150 gr de chocolat blanc

100 gr de lait concentré sucré

1/2 c à c rase de colorant en gel rouge

 

 

Marche à suivre:

Dacquoise aux amandes

– Dans un saladier, tamisez la farine avec la poudre d’amande et le sucre glace.

– Montez les blancs en neige en ajoutant dès le départ les 50 g de sucre semoule.

– Terminez en incorporant délicatement à la maryse le mélange de poudres tamisées

– Sur un plateau garni de papier cuisson  , dressez à la poche un rectangle de la taille de la bûche ( et des petits cercles pour de futurs desserts)

-Parsemer de pistaches concassées 

– Enfournez à 180/190 °C (th. 6/7) pendant une dizaine de minutes environ.

-Faire fondre le chocolat blanc au bain marie. Avec un pinceau enduire la dacquoise de chocolat blanc fondu pour l’imperméabiliser .

Insert gélifié de fraise:

– Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

-Mettre le 1/3 du coulis de fraise  dans une casserole à chauffer avec le sucre

-Hors ajouter les feuilles de gélatine ramollies, bien mélanger pour bien les dissoudre

-Bien mélanger avec reste du coulis de fraise , ajouter les pistaches concassées et couler dans le moule à bûche. Mettre au congélateur pour 4h

Mousse Fraise :

Préparer la meringue italienne en mettant le sucre et l’eau dans casserole et en portant à ébullition à feu vif.

-Vérifier la température à l’aide d’une sonde.

-Lorsque le sucre atteint 100 °C,mettre le blanc dans la cuve du batteur et commencer à le monter à puissance maximale. Quand le sucre arrive à 121 °C, réduire la vitesse du batteur et verser progressivement le sucre cuit. Une fois qu’il est incorporé, remettre le batteur à vitesse maximale et laisser tourner pendant 5 min.

-Réduire ensuite la vitesse et laisser tourner jusqu’à complet refroidissement. Réserver.

Monter la crème souple et réserver au frais

– Faire ramollir la gélatine dans l’eau froide.

-Chauffer le coulis de fraise, y incorporer la gélatine ramollie et bien essorée et bien mélanger pour bien la dissoudre

Incorporer délicatement la meringue italienne et la crème montée au coulis de fraise à 35°

Montage:

-Ôter  l’insert gélifié de fraise du moule à bûche .

-Couler les 3/4 de la mousse fraise dans le moule nettoyé

-Déposer l’insert de fraise sur la mousse, couvrir du reste de la mousse et bien égaliser la surface

-Fermer avec un morceau de dacquoise  légèrement plus petit que le moule , faire une légère pression pour l’enfoncer et que la mousse sorte sur les cotés

-Mettre au congélateur pour une nuit

Glaçage miroir:

-Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de d’eau froide pendant 5 minutes.

-Dans une casserole porter à ébullition l’eau, le sucre et le glucose

-Ajouter la gélatine ramollie et bien essorée , bien mélanger et retirer du feu

-Ajouter le chocolat blanc  en pistoles ou haché, bien mélanger puis ajouter le colorant, passer au mixeur.

-Ajouter enfin le lait concentré sucré,remixer et  ajouter du colorant si nécessaire pour obtenir la couleur désirée.

-Laisser tiédir à 30° / 31° C avant utilisation. (Vous pouvez aussi le préparer la veille , le réserver au frais puis le réchauffer le lendemain pour l’utiliser à 30° / 31°c)

-Démouler la bûche encore congelée, la poser sur deux bocaux sur un plateau (voir photo) pour récupérer l’excédent de glaçage ( qui peut être récupéré, congelé et utilisé une autre fois, pour un glaçage marbré par exemple)
-Verser uniformément le glaçage dessus et laisser couler sans toucher

 

-Mettre délicatement dans le plat de service et décorer au gout . Réserver au frais.

 

 

– Et déguster ! 

 

 

Ps: moule utilisé : dimensions  25 x 9 x ht 7 cm

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est  strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Ghraïba palestinienne aux pistaches et aux grains de sésame

ghraiba-palestinienne-1-cuisne-a-4-mains

 

Suite au billet relatif à la ghribiya (ici), voici la ghraïba palestinienne selon la recette de Oum mahmoud présentée sur la chaîne Samira TV.

Elle reste très proche dans les proportions de notre classique ghribiya constantinoise, sauf qu’elle y ajoute de la tahina qui lui donne un goût spécial et qu’elle la garni de pistaches. J’ai choisi de rouler quelques pièces dans les grains de sésame, ça a donné un petit croustillant agréable en bouche, en contraste avec le fondant du gâteau.

En ce qui concerne les mesures, si vous voulez une petite quantité de gâteau (juste pour tester ) vous prenez un petit verre, sinon vous prenez un verre de 250 ml ou même un bol. Le tout est de garder la même mesure dans la préparation.

 

Ingrédients:

1 verre de smen (beurre clarifié et mis au frais )

1/2 verre de sucre glace

1 c à s de tahina

1 c à c de vanille

1 pincée de sel

3 verres de farine (à 3 verres et 1/2)

Garniture: pistache, sésame

 

Marche à suivre:

 

– Au batteur électrique travailler le smen avec le sucre glace, la tahina et la vanille  jusqu’à l’obtention d’une crème légère et blanchâtre

-Ajouter la farine tamisée avec la pincée de sel en mélangeant bien. Selon le degré d’absorption de la farine vous pouvez avoir besoin d’ajouter + ou – 1/2  verre de farine

-Bien travailler entre les paumes des mains pour homogénéiser. Vous pouvez aussi la passer dans le hachoir à viande pour l’assouplir.

-Laisser reposer la pâte 1 heure au frais

-Façonner la pâte en boudins , découper en tronçons, garnir d’une demi pistache ou de graines de sésame

-Mettre au frais au moins 6 heures, là est le secret pour que la ghraïba ne s’affaisse pas à la cuisson

-Faire cuire dans un four préchauffé à 160° 10 à 15 mn (selon votre four) elle doit rester blanche pour rester fondante

-Laisser refroidir totalement dans le plateau sans toucher  pour qu’elle ne s’effrite pas.

*********

Un petit commentaire, un avis, un petit coucou fait toujours plaisir.

Donc si vous aimez une de mes recettes, si vous la réalisez faites moi signe en m’envoyant le lien de votre publication  si vous avez un blog

ou une photo si vous n’avez pas de blog,  à cuisinea4 mains@hotmail.fr

votre réalisation figurera avec la recette d’origine.

Merci !!!

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite sans l’autorisation de l’auteur.


Mignardises tunisiennes aux pistaches

mignardises tunisiennes3 -  cuisine à 4 mains

Juste pour le plaisir des yeux , voici quelques petites mignardises tunisiennes à base de pâte de pistaches  que j’ai eu le plaisir de déguster lors de mon dernier séjour à Tunis.

Finement ciselées , de petite taille et  pas trop sucrées , elles sont un véritable ravissement pour l’œil  et pour le palais!!

Merci pour vos félicitations ainsi que pour tous vos gentils vœux!!

mignardises tunisiennes1 -  cuisine à 4 mains   mignardises tunisiennes2 -  cuisine à 4 mains   mignardises tunisiennes4 -  cuisine à 4 mains

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !

Tags:          


FISTIKLI Revani , Gâteau moelleux à la semoule et à la pistache (Basboussa turque)

basboussa turque 3

Ce type de gâteau moelleux et bien  imbibé a une place de choix sur la table des soirées ramdanesques. Kalb elouz,khoubiset tounes, basboussa… tous sont constitués de semoule, de fruits secs et de sirop et accompagnent  merveilleusement un verre de thé.

J’ai craqué quand j’ai vu cette gourmandise aux pistaches ici  et quand je l’ai goûté j’étais trop contente de l’avoir testée. le yaourt donne un moelleux et une douceur particulière à cette basboussa et les fruits secs un croquant agréable en bouche.

J’ai repris à la lettre la recette, j’ai simplement remplacé les pistaches par des amandes à l’intérieur du gâteau et réservé les pistache pour le décor.

basboussa turque 2

Ingrédients:

Pour le gâteau:

3 oeufs

½ tasse de sucre

½ tasse d’huile végétale

½ tasse de semoule (semoule à base de blé dur et de couleur jaune)

½ tasse de yaourt nature

1-1/2 de levure chimique 

½ cuillère à café d’extrait de vanille ou 1 cuillère à café de vanille en poudre

1/3 tasse de farine tout usage

½ tasse de pistaches ou de noisettes, hachées ( amandes hachées pour moi)

½ cuillère à café de zeste de citron (facultatif)

Pour le sirop:

1 ½ tasses de sucre

2 ½ tasses d’eau

1 cuillère à café de jus de citron

½ cuillère à café de zeste de citron (facultatif)

Pistache pour le décor

basboussa turque1

Marche à suivre:

Commencer par préparer  le sirop et le laisser refroidir

– Mélanger le sucre et l’eau et amener à ébullition à feu moyen-élevé. Ajouter 1 cuillère à café de jus de citron, baisser le feu et laisser mijoter 5-7 minutes.
Préparer le gâteau en battant les oeufs avec le sucre jusqu’à consistance crémeuse.
 
– Ajouter le yaourt, le zeste de citron, l’huile et la vanille bien mélanger. 
–  Ajouter les pistaches , la semoule, la levure chimique et la farine puis mélanger le tout avec un fouet  . La pâte a une consistance de pâte à crêpes.
 Beurrer  un  moule  de 8 ou 9 pouces 
Verser la pâte et cuire dans un four préchauffé à 180° pendant environ 30-35 minutes ou jusqu’à coloration dorée.
–  Vérifier avec un cure-dent pour s’assurer que le gâteau est cuit.le  cure-dent doit ressortir propre.
Sortir  le gâteau du four faire des trous avec cure-dents (ce qui accélère l’absorption du sirop).
– Verser le sirop refroidi au-dessus lentement. Réserver 1 tasse de sirop d’afin d’ajouter  après.
– Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur.
-Servir avec de la pistache , des noix ou de la  noix de coco sur le dessus. Vous pouvez servir avec de la crème glacée ou de crème épaisse turc (Kaymak) sur le côté ou en haut. 
Ce gâteau a  meilleur goût le lendemain quand il aura   absorbé tout le sirop.
Retrouvez sur le blog  d’autres gâteaux du même type:
Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !

Chocolats maison au praliné et à la pistache pour vos fêtes!

C’est toujours un plaisir pour nous de préparer des chocolats maison! Toute occasion est bonne, alors si on doit quitter une année et entrer dans une toute nouvelle  c’est un véritable  bonheur de le faire avec ses friandises gourmandes!

Le secret de leur réussite réside dans le tempérage du chocolat qui leur donne un aspect si brillant  et si appétissant. Et c’est la garniture  choisie qui fait toute la différence.La palette de choix est certes large ( voir ici) , mais là on a opté pour une ganache au praliné de  noisettes et une ganache aux pistaches.

 C’est l’occasion aussi de partager avec vous  les recettes de la ganache au chocolat,de la pâte de  praliné et de la pâte de pistache qui rentrent dans la composition de ces chocolats.

Chocolats

Ingrédients

150g de chocolat noir

50gr de chocolat au lait

1c à s d’huile

Marche à suivre

– Tempérer le chocolat (ici en détail)

 Hacher finement le chocolat 
• Placer environ 2/3  du chocolat dans un bol résistant à la chaleur
• Mettre de côté 1/3 des morceaux de chocolat
• Placer le bol sur une casserole d’eau frémissante (s’assurer que le bol ne touche pas l’eau) Astuce:Assurez-vous que votre bol s’intègre parfaitement dans la casserole, de sorte qu’il n’y a aucune chance que des  gouttelettes de vapeur puissent tomber dans le chocolat.

Utiliser une spatule en caoutchouc, incorporer délicatement le chocolat pour qu’il fonde uniformément 

• Une fois qu’il est fondu, garder un oeil sur le thermomètre, dès qu’elle atteint 45 ° C  retirer de la chaleur

• Ajouter de petites quantités de restants 1/3 non fondue au chocolat  et remuer pour faire fondre

 • Continuer à ajouter du chocolat jusqu’à ce que vous avez apporté le chocolat jusqu’à 27 ° C

• Remettez sur le bain-marie et porter la température de retour jusqu’à il atteint sa température de travail du chocolat32 ° C

• Si vous avez encore quelques morceaux de chocolat non fondus, remettre le bol dans l’eau frémissante, en remuant délicatement et en regardant le thermomètre en permanence. 

-Rajouter une cuillère à soupe d’huile dans le chocolat et mélanger

-Tout en maintenant le moule au  dessus du bol de chocolat tempéré, prenez une louche de chocolat et verser sur le moule, en vous assurant qu’il couvre et remplit chaque cavités. Frappez le moule à quelques reprises contre une surface plane pour se débarrasser des bulles d’air, puis tournez le moule à l’envers sur le bol de chocolat, et faire descendre  l’excédent de chocolat.

faites glisser un grattoir en plastique pour oter l’excédent de chocolat

Comme vous pouvez étaler le chocolat au pinceau dans les cavités du moule.laisser refroidir  et raffermir  et remettre une seconde couche

Mettre au réfrigérateur environ 5 à 10 minutes. 

 Retirer du réfrigérateur et remplir chaque cavité  avec le remplissage de votre choix. 

farce ganache aux pistache:

-mélanger la moitié de la ganache avec une grosse cuillère à soupe de pâte de pistache, bien mélanger  et en remplir la cavité enduite de chocolat, et y enfoncer une pistache

Farce ganache praliné et noisettes:

-mélanger l’autre  moitié de la ganache avec une grosse cuillère à soupe de pâte de praliné , bien mélanger  et en remplir la cavité enduite de chocolat, et y enfoncer une noisette grillée

Encore une fois prendre une louche de chocolat et versez sur le dessus des cavités fourrées , frapper contre une surface plane pour régler

 Grattez l’excédent de chocolat hors du moule avec le racloir puis réfrigérer jusqu’à consistance ferme.

Vous pouvez aussi couvrir chaque cavité de chocolat fondu, lisser et mettre au frais

Démouler délicatement avant de déguster!

Ganache au chocolat noir

Ingrédients

200 g de chocolat noir
160 ml de crème fleurette

Marche à suivre

Faire fondre le chocolat au bain marie .
dans une petite casserole porter à ébullition la crème. La verser en trois fois sur le chocolat fondu en tournant à chaque fois vivement à l’aide d’une spatule.

réfrigérez quelques heures.

Pâte de pistache ( source: la casserole carrée)

Ingrédients

2 tasses pistaches écalées mondées

2½ cuillerées à table d’eau

⅔ tasse sucre

¾ tasse poudre d’amande

Quelques gouttes d’essence d’amande (facultatif)

1½  cuillerée à table huile de pépins de raisin (de tournesol pour moi)

Eau (au besoin)

Marche à suivre

 Préparer un sirop à 250°f avec l’eau est le sucre
Verser le sirop obtenu sur les pistaches et bien mélanger
Ajouter la poudre et l’essence d’amande, mélanger et transférer dans le robot culinaire.
Pulvériser le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte, en prenant soin d’arrêter de temps à autres, afin de racler les parois du bol, et d’éviter que la préparation ne surchauffe.
Lorsque le tout semble devenir pâteux, ajouter l’huile et continuer de pulvériser quelques moments.
Pour une texture plus crémeuse, ajouter quelques cuillerées à table d’eau et pulvériser à nouveau quelques instants.
Garder dans un contenant hermétique au frigo, comme la pâte de pistache a tendance à rancir assez rapidement.

Pâte de praliné maison ( source La cuisine de Bernard)
  j’ai suivi à la lettre la recette de Bernard, sauf que j’ai préféré torréfier les noisettes et les émonder au préalable
Ingrédients pour 400g de praliné:
-240g d’amandes avec la peau ( noisettes  grillées et émondées pour moi)
-160g de sucre
-15g d’eau

Marche à suivre

Verser le sucre dans une poêle. Mettre sur feu moyen.

Ajouter l’eau et commencer à laisser bouillir.

Quand le sucre est à 121°C, (sans thermomètre on peut très bien se débrouiller, le sucre commence à former des bulles de plus en plus épaisses, le sirop devient épais également) ajouter les amandes ( noisettes) d’un coup.

Bien mélanger avec une cuiller en bois pour bien recouvrir chaque amande de sucre.

A ce moment, le sucre va sabler, c’est à dire qu’il va se cristalliser de nouveau. Toujours continuer de mélanger.
Le sucre va ensuite refondre, cette fois en caramélisant.
Une fois tout le sucre caramélisé enlever du feu.
Verser tout le contenu de la poêle sur un tapis siliconé (silpat) qui résiste à la chaleur ou bien sur un marbre huilé.
Laisser complétement refroidir.
Une fois que cette plaque de caramel est dure, la casser en morceaux.
Mettre dans un mixer. Et commencer par pulsations successives.
Après quelques secondes on obtient déjà un pralin en poudre que l’on peut mettre de côté si on le souhaite pour des glaces ou bien des crèmes au pralin. Garder ce pralin dans une boite hermétique!!
Pour un praliné en pâte, laisser tourner le mixer jusqu’à obtenir une consistance presque liquide. Cela dépend de la puissance du mixer de chacun. Plus on laissera le tout dans le mixer en marche, plus la pâte sera broyée.
 Conserver cette pâte de praliné dans un pot bien propre au frais, ou bien dans une boite hermétique.

Je participe  avec ces chocolats aux fruits secs au défit du mois de Decembre de Culino version  » Gourmandises de Noel aux  fruits secs et séchés « 

Je participe avec ces chocolats maison au jeu de « chocolat à tous les étages »

« Mes meilleurs chocolats maison« 

je participe aussi avec mes zellidjs au chocolat noir et blanc

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Petites crèmes aux pistaches à tomber!!!!

J’avais trouvé cette  recette de crème aux pistaches du Chef tunisien Sabri Kouki (!) dans le superbe livre   » Délices de Tunisie  » et  je l’ai préparé une première fois avec des noisettes en leur associant un peu de chocolat( ici) . Mais cette fois j’ai voulu  réaliser l’originale.

Non seulement elle est facile et rapide à préparer , mais elle est d’une texture et d’une finesse  à tomber!! Un véritable délice!

Ingrédients

-150gr de pistaches décortiquées non salées

-1 boite de lait concentré sucré

-3 c à s de maïzéna

– Eau

Marche à suivre:

– Torréfier les pistaches  quelques minutes au four , mais elles doivent rester vertes, ôter les peaux en frottant entre les mains

-Mixer dans un verre mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte

-Ajouter le lait concentré sucré et trois fois son volume en eau

-Ajouter 3 c à s de maïzéna

-Mixer à grande vitesse le mélange

-Mettre dans une casserole à fond épais  et faire épaissir à feu doux en remuant

-Verser dans des coupes et laisser refroidir un peu pour que la crème se raffermisse avant de mettre au frais

-Décorer au goût

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite! Merci de  demander mon accord au préalable !


Baklawa fleurie avec pâte phyllo maison pour mon 3ème Daring Baker

Erica of Erica’s Edibles was our host for the Daring Baker’s ’s June challenge. Erica challenged us to be truly DARING by making homemade phyllo dough and then to use that homemade dough to make Baklava.

Quand j’ai vu le défit Daring Baker du mois de Juin, j’ai pensé que la baklawa étant une pâtisserie traditionnellement  très présente sur nos plateaux de pâtisseries orientales ,  je n’allais pas avoir de grandes surprises!

Mais que nenni, car j’ai fait la découverte de la  merveilleuse pâte à phyllo d’Erica .Une pâte très agréable à travailler , douce comme une peau de bébé et qui s’étale avec beaucoup de facilité !!Le résultat après cuisson est parfait, une pâte fine légère et croustillante !!Que je vous recommande chaleureusement ! Ce fut une expérience très intéressante ! Les possibilités d’utilisation sont très grandes,  je vois déjà des petites bouchées salées qui croustillent délicieusement en bouche!!

Pour la garniture, j’ai opté pour des couches distinctes de fruits secs séparées par deux feuilles pâte phyllo. La prochaine fois j’en mettrai 4 comme Erika pour qu’on puisse les voir et les sentir. J’ai parfumé simplement à l’eau de rose, car je voulais préserver la subtilité des saveurs des fruits secs ( Amandes, pistaches et noix), l’utilisation d’une quelconque  épice aurait dénaturé le goût de ma Baklawa.

J’ai voulu partager avec mes amies du Daring Baker et avec  celles qui ne la connaissent pas, la façon de découper la baklawa en forme d’étoile. Ce qui donne un plateau très joliment présentable quand on veut offrir de la baklawa. Il est de tradition en Algérie, d’offrir un grand plateau de baklawa à la mariée.La baklawa est alors découpée en forme d’étoile et garnie de dragées et de roses en pâte d’amande.


Ingrédients

Pâte phyllo : pour mon plateau de 30 cm de ø j’ai utilisé 4 fois la recette .(pour 24 pièces et 24 petites pièces)

185gr de farine

1 pincée de sel

105 ml d’eau

2càs d’huile sans goût

½ càc de vinaigre de pomme

Pour l’étalage maïzéna

Garniture

250 d’amandes grossièrement hachées

250gr de pistaches grossièrement hachées

250gr de noix grossièrement hachées

150gr de sucre

Eau de rose

Ghee ( beurre fondu et clarifié)

 Arrosage

750gr de miel

 4 càs d’ eau de rose


Marche à suivre

Pâte phyllo

1. Dans le bol du pétrin, mélanger la farine et le sel

2. Mélanger avec un fouet plat
3. Mélanger l’eau, l’huile et le vinaigre dans un petit bol.

4. Ajouter  les liquides  à la farine à basse vitesse, mélanger jusqu’à obtenir une pâte molle, si elle semble sèche, ajouter un peu d’eau 

5. Changer pour le crochet pétrisseur et laisser pétrir environ 10 minutes. Vous allez vous retrouver avec de la pâte lisse  et belle. 

Si vous n’utilisez pas le pétrin, pétrir à la main environ 20 minutes.

6. Retirer la pâte du mélangeur et continuer à pétrir pendant 2 minutes de plus. 

7. Façonner la pâte en boule et recouvrir légèrement avec de l’huile

8. Bien envelopper dans une pellicule plastique et laisser reposer 30-90 minutes, ou plus , c’est encore mieux 

Étalage de la pâte phyllo

-Partager la pâte en petites boules  selon le nombre de feuilles désirées. Pour moi 13 boules. Couvrir de feuille de plastique pour éviter le dessèchement de la pâte

Oter  tous les anneaux et bijoux afin de ne pas s’accrocher à la pâte 

Utiliser tous les moyens que vous avez pour étaler la pâte aussi finement possible.Avec un rouleau à pâtisserie ou  une machine à pâtes, si vous en avez une

-Sur un plan généreusement saupoudré de maïzena, étaler  un peu la première boule au rouleau  pour l’aplatir

– Enveloppez la pâte autour de votre rouleau à pâtisserie saupoudré de maïzéna

-Rouler pour étaler le plus finement possible (voir la  vidéo  http://www.youtube.com/watchv=vvNzAi9w6TU&feature=related la façon de proceder

– Tourner et répéter jusqu’à ce qu’elle soit aussi mince que possible  Ne vous inquiétez pas si vous avez des déchirures dans la pâte, aussi longtemps que vous  avez une feuille de  parfaite pour le haut, ça ne se  remarquera pas

 – Quand la pâte est très fine, la prendre avec les mains bien farinées et l’ étirer sur le dos de la main comme vous le feriez une pâte à pizza, ça permet de la rendre encore plus mince. Etalez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit transparente. NOTE: vous ne ferez pas aussi mince que la pâte phyllo surgelée que vous achetez au magasin, elle est faite par la machine

 -Mettez de côté sur une surface bien farinée. Répétez le processus jusqu’à ce que toute votre pâte soit utilisée. Saupoudrer de maïzéna entre chaque feuille .

C’est ce que préconise Erika, j’ai préféré placer chaque feuille étalée au fur et à mesure dans le plateau en enduisant de beurre.

 Préparation des farces

– Mélanger les amandes  très légérement grillées et hachées grossièrement avec 50 gr de sucre,1 cuillère à souper de beurre fondu et 3 cuillères à soupe d’eau de rose. travailler légèrement du bout des doigts. Réserver

-Faire de même pour la farce aux pistache et la farce aux noix

Montage 

J’utilise pour la cuisson un plateau en cuivre qui assure une bonne cuisson de la Baklawa

Le plateau est enduit de beurre fondu et clarifié

La première feuille de pâte est posée et ajustée dans le plateau en évitant d’avoir des bulles. Elle est enduite de beurre fondu et clarifié

Les bords du plateau sont couverts de pâte pour bien enrober la garniture et la protéger

Répéter la même  l’opération  pour avoir 5 feuilles superposées

Couvrir de la farce aux amandes uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 2 feuilles de pâte phyllo( 4 la prochaine fois)

Couvrir de la farce aux pistaches uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 2 feuilles de pâte phyllo( 4 la prochaine fois)

Couvrir de la farce aux noix uniformément répartie

Reprendre l’opération de feuilletage avec 3 feuilles de pâte phyllo  

Procéder au traçage puis au découpage de la Baklawa (voir photos)  et enduire de beurre clarifié

Avec le reste de la pâte étalée moins finement, découper avec un emporte pièce des fleurs  qui vont garnir chaque pièce

Étirer délicatement une fleur et la poser sur la pièce de baklawa, enduire de beurre,couvrir d’une seconde fleur et piquer profondément avec une moitié d’amande


– Préchauffer le four à 200°

-Préparer le sirop  d’arrosage en chauffant le miel  à feu doux, après  légère ébullition, rajouter l’eau de rose et éteindre le feu -Laisser refroidir, car le mélange doit être totalement froid pour arroser la baklawa chaude à sa sortie du four.

-Enfourner  le plateau pour 30mn.

-Réduire le feu à 180° et poursuivre la cuisson30mn encore en surveillent la coloration. Vous devez vous adapter selon votre four.

– Quand la baklawa prend une jolie couleur dorée , sortir le plateau et arroser la baklawa avec le miel

-Elle va absorber tout le miel.Laisser 24 heures au moins sans découper.

-Découper et mettre dans une boite hermétique.Se conserve très bien  au congélateur.Il suffit de la sortir et de la laisser se décongeler à température ambiante

Et régaler vous!! 

Les photos  et les textes de ce blog sont la propriété exclusive  du blog “cuisine à 4 mains ”  toute reproduction entière ou partielle d’une photo ou d’un texte est   strictement interdite!

Merci de  demander mon accord au préalable !